Hautes-Pyrénées (65)

Projet de territoire « Hautes-Pyrénées 2020-2030 »

Le Conseil Général impulse le projet de territoire « Hautes-Pyrénées 2020-2030 » pour entrer dans l’avenir en confiance.

Présentation du projet de territoire par Michel Pélieu

Présentation du projet de territoire par Michel Pélieu

 » Face à un monde en profonde mutation, deux attitudes s’offrent aux Hautes-Pyrénées : anticiper ou subir le changement de monde. En impulsant le projet de territoire « Hautes-Pyrénées 2020-2030 », le Conseil Général, en partenariat avec l’État, la Région, les Pays, le Grand Tarbes, les maires, les Chambres consulaires, le monde économique et associatif issu des territoires, engage les Hautes-Pyrénées dans une démarche résolument tournée vers l’avenir pour conduire le changement et non le subir « , a expliqué Michel Pélieu, président du Conseil Général, lors d’une conférence de presse, entouré du préfet et des élus représentatifs des acteurs du Département.
 » Je veux pouvoir m’appuyer sur le dynamisme des forces vives de ce territoire, sur tous ceux qui entreprennent, qui agissent et qui innovent, sur tous ceux qui font vivre le département et qui l’animent, sur tous ceux qui aiment les Hautes-Pyrénées. Avec eux, ensemble nous devons construire un avenir choisi pour les Hautes-Pyrénées. La construction du projet du territoire des Hautes-Pyrénées ne peut pas passer uniquement par le Conseil Général « , a-t-il rajouté.

Quid de ce projet ?

Un projet de territoire est un projet de développement et d’aménagement fondé sur une stratégie et une ambition collective. Il concerne tous les domaines de la vie des territoires: social, économique, culturel, environnemental, sanitaire, éducatif, sportif…
Les enjeux auxquels le département est confronté sont complexes et dépassent le pouvoir d’action des acteurs isolés. Dans ce contexte, les collectivités ont intérêt à expérimenter des réponses plus collectives. Il y a obligation de coopérer et de poursuivre des partenariats éclairés avec les autres grands acteurs territoriaux (Communautés de communes, Région, Etat, Massif) et en développer de nouveaux.  » A la veille du renouvellement des politiques contractuelles et de la réforme de la décentralisation, l’élaboration d’une vision stratégique partagée du territoire nous permettra d’aborder la négociation de ces partenariats en ayant l’ambition d’être force de proposition », a souligné Michel Pélieu.

Composition du comité de pilotage (CoPiL)

– le Président du Conseil Général, Président du COPIL
– le Préfet des Hautes-Pyrénées
– le Président du Conseil Régional ou son représentant
– le Vice-Président du Conseil Général en charge de la prospective
– le Président de Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement (HPTE) et Président de
la Régie Haut-Débit
– le Président du Comité Départemental du Développement Economique (CDDE)
– 6 Conseillers Généraux titulaires et 5 suppléants
– les Présidents des 3 Chambres consulaires (industrie, artisanat et agriculture)
– le Président de chaque pays ou son représentant
– le Président de la Communauté d’Agglomération du Grand Tarbes
– le Président de l’Association Départementale des Maires des Hautes-Pyrénées
– les Parlementaires
– un représentant des intercommunalités rurales (non membre de l’assemblée
départementale)

D’autres personnalités et/ou représentants des forces vives du département sont être associés à la démarche du projet de territoire, soit au sein du Comité de pilotage, soit au sein d’une autre instance telle que le Conseil de développement, Conseil économique et social ou « groupe d’experts citoyens ».

Réinjecter de la production dans ce territoire hyper résidentiel

 » Dans les Hautes-Pyrénées, le moteur résidentiel est fortement dominant, il représente 65,4% des revenus (moyenne des départements : 52,3%). Le moteur productif ne représente que 11,4%, soit 8 points de moins que la moyenne des départements », explique Michel Pélieu.
En effet, dans les Hautes-Pyrénées, le moteur résidentiel assure une bonne captation de la richesse mais ne la transforme pas suffisamment en emplois. L’efficacité du moteur productif ne repose pas seulement sur sa capacité à capter de la richesse, mais également sur sa capacité à la redistribuer et à transformer cette richesse captée en valeur ajoutée pour le territoire. Les revenus qui proviennent des retraités et des touristes doivent générer de la consommation locale pour entraîner des effets multiplicateurs et favoriser le développement des emplois.
Le moteur productif existe sur ce territoire et fonctionne malgré la crise. Le nombre d’emplois du secteur productif a connu une diminution constante de 1982 à 2000, puis une stagnation de 2000 jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, bien qu’il soit faible, il ne représente qu’un cinquième des revenus distribués sur le territoire.

Anticiper et préparer l’avenir

Anticiper et préparer les conditions pour un territoire des Hautes-Pyrénées plus fort, plus équitable et plus cohérent.

3 objectifs :
• Définir les enjeux prioritaires pour le développement des Hautes-Pyrénées ;
• Décider collectivement comment utiliser au mieux les ressources disponibles pour activer les leviers de développement ;
• S’organiser pour mettre en oeuvre et piloter le programme d’actions qui seront la déclinaison d’une ambition commune pour le territoire ;

Décision collective
En créant ce grand rendez-vous entre des acteurs pluriels : élus de toutes sensibilités et de légitimités diverses (Etat, collectivités, chambres consulaires, société civile, etc.), habitants, acteurs économiques, sociaux, associatifs… autour de préoccupations d’avenir et donc déconnectées des enjeux et rivalités de court terme, il s’agit de capter des idées-forces utiles pour tous les territoires.

Le calendrier :
Décembre 2012 à avril 2013 : définition des enjeux clés des Hautes-Pyrénées, lancement des ateliers de créativité ;
Avril à septembre 2013 : élaboration d’une vision partagée de l’action à conduire ;
Septembre à décembre 2013 : rédaction du projet de territoire pour les Hautes-Pyrénées.

8 ateliers de créativités
Ils sont organisés, sur différents lieux du département, et mobilisent des experts et des personnes qualifiées des territoires (élus, experts, acteurs sociaux, économiques, organismes publics et privés, société civile) pour mobiliser une « intelligence collective ».
Cette large implication des acteurs des Hautes-Pyrénées doit permettre de faire remonter les connaissances et les expériences pour les transformer en actions. Elle doit permettre également d’améliorer et de légitimer la qualité de la décision publique. Elle sera également facteur d’audace, d’invention et de créativité.

Le projet de territoire Hautes-Pyrénées 2020-2030 est sur Facebook : http://www.facebook.com/hapy202030

Publicités