EDF. Montagne…

Dans les Hautes-Pyrénées, les circuits de visite des centrales hydroélectriques EDF de Campan et Pragnères seront ouverts au public cet été.

La maquette de la centrale de Pragnères dans le hall d'exposition.

La maquette de la centrale de Pragnères dans le hall d’exposition.

Au travers de ces deux circuits, les visiteurs pourront appréhender concrètement l’énergie hydraulique, la première des énergies renouvelables. A compter du 8 juillet et jusqu’au 30 août inclus, les deux circuits de visite seront ouverts au public du lundi au vendredi, hormis les jours fériés, selon les modalités suivantes :
Centrale de Campan (Beaudéan) : Visites gratuites et guidées sans rendez-vous de 14 heures à 17 heures. C’est un parcours pédagogique et ludique pour découvrir l’hydroélectricité et les règles de prudence à observer au bord de l’eau.
Centrale de Pragnères : Visites gratuites et guidées sans rendez-vous de 10 heures à 17 heures. La découverte de la cueillette de l’eau, l’épopée des bâtisseurs des barrages pyrénéens, la visite de l’une des plus grandes centrales des Pyrénées qui fête cette année les 60 ans de sa mise en service avec le barrage de Cap de Long.

Cet été, EDF se mobilise pour la sécurité des vacanciers et des pêcheurs en rivière…

Respecter les consignes de sécurité

Respecter les consignes de sécurité

Cette année encore, EDF invite les vacanciers et les pêcheurs à la vigilance aux abords des rivières équipées de barrages et centrales hydrauliques. Pour les mois de juillet et août, avec l’arrivée des estivants dans les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, EDF emploie 6 jeunes hydroguides dont la mission est d’aller à la rencontre du public pour sensibiliser et donner les conseils élémentaires de prudence sur les rivières équipées d’aménagements hydroélectriques.
Encadrés et formés par les hydrauliciens d’EDF, ces jeunes sillonnent les cours d’eau de nos régions équipés d’installations hydroélectriques (Nestes, Adour, Gaves, Nives ..). Leur rôle est d’informer les personnes qui fréquentent les rivières, en parcourant les berges et en intervenant sur les lieux de villégiature : campings, centres de vacances, clubs et associations de sports d’eau vive…
A tout instant, pour satisfaire très rapidement la demande en électricité des clients, le fonctionnement des barrages et centrales hydroélectriques peut occasionner des lâchers d’eau. L’augmentation des débits qui en résulte peut mettre en difficulté les personnes qui s’aventurent au milieu du lit d’une rivière : courants forts, submersions d’îlots et rochers isolés.
A titre préventif, les consignes de sécurité à adopter sont les suivantes :
Ne pas s’installer sur les îlots au milieu de la rivière et rester sur la berge en dehors du lit de la rivière.
Ne pas s’installer dans les zones balisées d’un panneau signalant la présence d’un risque et respecter les zones de baignade.
En complément de cette présence quotidienne au bord des cours d’eau, EDF décline le thème de la prudence en rivière par de multiples actions de prévention :
Une campagne d’information : tout l’été, dans les « Guides de l’été » de la presse régionale.
Un large affichage : dans les lieux publics : mairies, offices du tourisme, hôtels, campings, centre de
vacances, colonies, clubs sportifs …
Une signalétique : des centaines de panneaux jaunes « Prudence » sont installés le long des cours
d’eau.
Un système d’information pour les canyons à l’aval des barrages d’Ossoue et des Gloriettes : la possibilité de connaître le niveau de ces retenues en composant le 05 62 92 46 13.

Calme apparent, risque présent ! Même par beau temps, l’eau peut monter rapidement.

Advertisements