Région Midi-Pyrénées.

Recherche. Plus de 20 M€ investis sur le site de l’Oncopole !

Martin Malvy accompagné des deux ministres sur le site de l'Oncopole.

Martin Malvy accompagné des deux ministres sur le site de l’Oncopole.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a accompagné lundi 15 juillet les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur, Marisol Touraine et Geneviève Fioraso, lors de leur déplacement à Toulouse.

Ils ont visité ensemble le site de l’Oncopole et annoncé l’arrivée de l’Etablissement français du sang (EFS) sur le site de Langlade en 2016. Martin Malvy a présenté à cette occasion aux ministres l’engagement de la Région en faveur du site de l’Oncopole sur lequel la Région investira au total plus de 20 M€.  » Nous financerons entièrement, à hauteur de 11 M€, le futur bâtiment dédié à la recherche sur les cellules souches et à la médecine régénérative « , a notamment précisé le président de la Région.
Ce bâtiment accueillera notamment l’Etablissement français du sang (EFS). Martin Malvy a d’ailleurs signé avec le président de l’EFS, François Toujas, un protocole d’accord afin d’accompagner la montée en puissance de cette structure. Cette convention se traduit notamment par le financement du bâtiment qui hébergera l’antenne de l’EFS à Toulouse.
 » Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan Cancer régional, doté de 32 M€ sur la période 2011- 2014. En 2 ans ce sont déjà plus de 27 M€ qui ont été engagés par la Région « , a indiqué Martin Malvy.
Midi-Pyrénées recèle un vivier de compétences dans la recherche pour la lutte contre le cancer qui mérite un accompagnement renforcé. La Région anime ce plan qui vise à conforter l’excellence des compétences midi-pyrénéennes et notamment, augmenter l’attractivité de notre territoire pour les chercheurs et les entreprises de biotechnologies qui travaillent sur ce thème majeur.
En conclusion de cette journée, Martin Malvy a précisé :  » Nous avons déjà engagé une enveloppe de 11,6 M€ dans le bâtiment du centre de recherche en cancérologie de Toulouse, réalisé par l’INSERM. L’ensemble de ces aides s’ajoutent à l’enveloppe d’1,24 M€ qui avait été engagée pour le bâtiment de l’ITAV (Institut des technologies avancées en Sciences du vivant « .

Advertisements