Madiran (65).

30ème édition de la fête des vins de Madiran les 14 et 15 août !

Le village de Madiran vu du ciel.

Le village de Madiran vu du ciel.

Ce sont deux jours de rencontres et de découvertes avec les vignerons de Madiran. Une occasion de déguster dans un lieu agréable, le parc du Prieuré, les vins de Madiran et du Pacherenc.

Une rencontre conviviale, avec le 14 au soir un repas organisé par les jeunes agriculteurs, et dès le 15 au matin, la messe de Sainte Marie de Madiran, puis défilé des confréries ouvrant une grande journée de dégustation et d’échanges…
AfficheLe Madiran est un vin au fort tannin, d’une couleur rubis foncé, à la fois corsé et charpenté. Sa production est volontairement limitée. Il n’est commercialisé qu’après douze mois minimum de vieillissement. Environ 300 viticulteurs coopérateurs (deux caves coopératives) et une cinquantaine de vignerons particuliers exploitent ce vignoble. Conseillé avec toutes les spécialités du Sud-Ouest, le Madiran s’accorde plus simplement avec les viandes grillées ou rôties d’agneau, de boeuf, de porc et de canard.
Autre vin de ce terroir, l’AOC Pacherenc du Vic-Bilh. Sec pour l’apéritif, les poissons et les viandes blanches, ou moelleux du début à la fin d’un repas, ce breuvage satisfera tous les connaisseurs.

Un petit peu d’histoire

L’histoire de Madiran débute au XIème siècle avec l’installation des moines bénédictins, fondateurs du Prieuré de Madiran, qui développent une viticulture rudimentaire, destinée à la consommation locale. La renommée du Madiran est assurée par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui vont le colporter. En 1948, le Vignoble de Madiran obtient l’Appellation d’Origine Contrôlée « Madiran » et « Pacherenc du Vic-Bilh ». Un terroir, deux vins, l’un et l’autre, hauts en couleurs. Dans les années 80, sous l’impulsion de quelques pionniers, l’appellation amorce un véritable virage vers la production de vins de qualité. Millésime après millésime, les viticulteurs perfectionnent leur savoir-faire unique au service d’un cépage rare : le tannat.

Le programme…

Mercredi 14 août, à 15 heures, l’occasion de découvrir les vins de Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh est donnée, suivie d’un repas des Jeunes Agriculteurs à 19 h 30 (12 €), composé de produits locaux. Un cabaret humoristique basé sur les plus grands classiques de la chanson française fera l’animation.
Jeudi 15 août, à 10 heures, les confréries régionales présentes pour la messe des vignerons, défilent, après l’office, dans les rues du village et dans l’espace vin. Dans tout Madiran, un marché de produits régionaux, des animations musicales et un repas champêtre à l’ombre des platanes animé par le chanteur David Olaïzola. Vous avez aussi la possibilité de découvrir le vignoble en hélicoptère (réservation en matinée, de 9 à 13 heures, à la mairie de Madiran (05 62 31 98 09) ou sur place le jour même.
Dans l’espace vin, l’école de cirque Circadour initie les petits pendant que les gourmets dégustent aux rythmes des animations musicales. En début de soirée, à 20 heures, dans le village, le Comité des fêtes propose un repas bodega sous le chapiteau suivi, à partir de 22 heures, du bal avec Thierry Taccinelli et à 23 h 30, d’un feu d’artifice pour célébrer le trentenaire.
Vendredi 16 août, les fêtes du village se poursuivent avec une course cycliste à 16 heures et une soirée paëlla géante, animée par la banda Los Boleros Burgais, suivi d’un bal.
Samedi 17 août, les fêtes s’achèvent avec un repas tapas à 20 heures et un concert de « Sangria Gratuite », suivi d’un bal.

Contact : La « Maison des Vins du Madiran », place de l’église, 65 700 Madiran. Renseignements au 05 62 31 90 67 ; e-mail : madiran@civso.com

Advertisements