Hautes-Pyrénées (65).

EDF. Visite décennale de contrôle du barrage d’Escoubous.

Les techniciens EDF contrôle le barrage d'Escoubous.

Les techniciens EDF contrôle le barrage d’Escoubous.

Au cours du mois de septembre, EDF réalise la visite décennale de contrôle du barrage d’Escoubous situé dans les Hautes-Pyrénées à proximité immédiate de la Réserve du Néouvielle.

Il s’agit d’un moment clef dans le dispositif de sûreté mis en place pour garantir le bon état et le bon fonctionnement de ce barrage. Sous l’autorité de la DREAL*, les opérations de contrôle, effectuées dans le cadre de cet examen technique complet du barrage d’Escoubous, sont réalisées à la cote minimale d’exploitation afin de permettre une visite directe des ouvrages génie civil. Les examens des organes de sûreté habituellement immergés nécessitent la mise en place de moyens spécifiques comme par exemple l’utilisation d’un robot. Cette inspection s’inscrit dans un vaste programme de contrôle exercé par EDF sur l’ensemble de ses aménagements hydroélectriques.

Ce programme comporte aussi :
· des visites périodiques des installations
· des contrôles réguliers des différents organes tels que les vannes
· des mesures par capteur du barrage et de ses fondations
· des opérations de maintenance adaptées
Construit entre 1951 et 1953, puis mis en service en 1954, le barrage d’Escoubous fait partie intégrante de l’aménagement complexe de Pragnères-Cap de Long. Malgré sa faible capacité de stockage (1,4 millions de m3), ce barrage sert à capter les eaux du bassin versant d’Escoubous qui sont ensuite redirigées par un système de pompage vers le barrage de Cap de Long, barrage réservoir de la centrale hydroélectrique de Pragnères.

* DREAL : Direction Régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, représentant de l’État.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements