Dossier Montagne Pyrénées.

La neige de culture… C’est quoi ?

Schéma de la neige de culture.

Schéma de la neige de culture.

La neige de culture est indispensable sur nos stations afin de maintenir l’activité toute la saison dans les meilleures conditions possibles pour les amateurs de glisse.

Les prélèvements en eau sont règlementés par des arrêtés préfectoraux afin de maintenir les débits nécessaires à la vie biologique dans les cours d’eau. Les stations disposent d’un ou plusieurs bassins qu’elles remplissent en fonction des possibilités du milieu. Il est dit qu’en général 1m3 d’eau produit 2m3 de neige ; cela dépend bien évidemment de nombreux facteurs, mais ce sont à peu près les proportions.

Bon à savoir !

18 millions de m3 d’eau sont prélevés en France pour la neige de culture alors que 35 millions de m3 sont nécessaires pour l’appoint en eau pour le remplissage des piscines en France. La neige de culture est un mélange d’eau et d’air que l’on pulvérise à plusieurs mètres du sol. Le « brouillard givrant » ainsi créé, en se refroidissant dans l’air ambiant, se transforme naturellement en neige. Ce mécanisme ne fait intervenir aucun additif, aucun agent chimique, aucun adjuvant.
Le « Snomax », additif utilisé par nos voisins suisses, italiens et autrichiens, n’a fait qu’une brève apparition en France (liée à une étude sur son innocuité) et n’est plus commercialisé en France depuis 2005, sur une initiative volontaire des exploitants français.
La production se fait par temps froid mais également en fonction de l’humidité de l’air. Plus l’air est sec et plus il sera possible de produire à des températures légèrement plus élevées ; les stations commencent à pouvoir produire à -2°C par temps sec.

Advertisements