Région Midi-Pyrénées. Culture…

« En attendant Lou futur » … l’avenir de nos campagnes en BD !

Une quarantaine de personnes se sont déplacées pour le lancement de cette BD.

Une quarantaine de personnes se sont déplacées pour le lancement de cette BD.

Une BD nous raconte l’avenir de nos territoires ruraux ! Tout juste rentrés du festival d’Angoulême le collectif d’auteurs « Indélébile » a rejoint les 5 territoires initiateurs du projet pour présenter le résultat de leurs 7 semaines de résidence de création à la maison des écritures de Lombez Midi-Pyrénées.

Dernièrement a été lancé officiellement la BD « En attendant Lou futur » à l’Hôtel de Région en présence des auteurs, des élus des territoires concernés, de Dominique Salomon, vice présidente de la Région, de Pierre-Jean Dupuy directeur adjoint de la DRAC accompagné de Nicolas Georges, directeur du service Livre et lecture au ministère de la culture. Plus d’une quarantaine de personnes s’étaient déplacées pour venir découvrir cette édition et pouvoir échanger avec les artistes et les territoires concernés par cette expérience.

Mieux comprendre l’avenir de nos campagnes d’ici 2040, pour anticiper et innover ?

Un enjeu que 5 territoires de Midi-Pyrénées ont partagé au premier trimestre 2013 dans le cadre du festival « La vie rurale, c’est pas de la science fiction ! ». Ainsi, le Pays Portes de Gascogne, le Pays d’Auch, le Pays Bourian, le Pays Midi-Quercy et le Parc naturel régional des Causses du Quercy avaient souhaité croiser les contributions artistiques, culturelles, scientifiques et débats de société pour mettre en perspective les évolutions actuelles et à venir de la ruralité. Spectacles, conférences, projections, débats, expositions : pas moins de 120 occasions étaient ainsi données au public de se projeter dans l’avenir.
C’est de ce trimestre bouillonnant que les auteurs Fränek, Basile Harel, Claire Petry, Pipocolor, Marion Puech, David Pujol et Megi Xexo, tous membres du collectif « Indélébile » ont été invités à être les témoins privilégiés et à nous en offrir une trace. Que retenir une fois les rideaux tombés, quand on rallume les salles, quand les micros sont coupés et les expos décrochées ? Ce que ces moments ont laissé derrière eux dans les villages est immatériel et propre à chaque spectateur. Heureusement, les Indélébiles sont des créateurs ! C’est en nous questionnant, en nous faisant douter, rire et imaginer que leurs planches peuvent faire perdurer nos expériences de ce premier trimestre 2013.

Retrouvez tous les comptes rendus de conférences, enregistrements radios, documents d’appui du Festival « La vie rurale c’est pas de la science fiction ! » dans la rubrique « Ressources » du site http://www.lavierurale.fr.

Publicités