Région Midi-Pyrénées. Innovation rails !

Présentation de la 1ère rame Régiolis livrée à la Région Midi-Pyrénées et à la SNCF.

La nouvelle rame Régiolis en action !

La nouvelle rame Régiolis en action !

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, Alain Le Vern, directeur-général de la SNCF en charge des Régions, Bruno de Monvallier, directeur régional SNCF Midi-Pyrénées, ont assisté à la présentation par Alstom de la première rame Régiolis livrée en Midi-Pyrénées en présence de Jacques Beltran, directeur commercial Alstom Transport France.

La Région Midi-Pyrénées a commandé 25 rames Régiolis pour un montant de 184 M€ qui seront mises en circulation progressivement dans l’année qui vient. A partir du 2ème semestre 2016, Midi-Pyrénées recevra 7 autres Régiolis et 18 Régio 2N, également financés par la Région Midi-Pyrénées pour un coût de 248 M€.

Martin Malvy découvrant la 1ère rame Régiolis.

Martin Malvy découvrant la 1ère rame Régiolis.

Plus accessible et plus confortable !

Pas de marchepied pour accéder au train, aucune différence de niveau à l’intérieur de la rame, des écrans d’information aux passagers, le Régiolis est le premier train à respecter totalement la dernière norme européenne concernant l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Grâce à un plancher plus bas, de nouveaux espaces de stockage sont libérés en hauteur. L’espace entre les sièges placés en vis-à-vis est également augmenté. Des prises électriques sont à disposition pour les ordinateurs ou téléphones.

Plus écolo !

Le Régiolis permettra des économies de consommation de 10 à 15% grâce notamment au poids réduit de la rame et de son système de récupération de l’énergie en phase de freinage.
Des capteurs de CO2 installés à l’intérieur du train permettent de calculer le nombre de personnes présentes dans la rame et d’ajuster le niveau de climatisation.
Constitué à 85% en matières recyclables, cette rame développera une puissance supérieure aux autorails classiques avec, en prime, une diminution de son volume sonore.

Plus fiable et innovant !

Le Régiolis est le premier TER à bénéficier de certaines innovations provenant du TGV. C’est le cas notamment de la chaîne de traction (équipement qui transforme l’électricité en force mécanique), produite par l’usine Alstom de Tarbes-Séméac. Les moteurs à aimants permanents du Régiolis lui procurent également une puissance de 30% supérieure aux modèles précédents tout en éliminant les nuisances sonores dues aux bruits de roulements des moteurs classiques. Par ailleurs, un écran vidéo est disposé au niveau de chaque porte pour fournir aux passagers une information en parcours de train.

Les Régiolis en chiffres

– 25 rames de 72 m commandées : 15 rames bi-mode et 10 rames électriques,
– 184 M€ d’investissement par la Région Midi-Pyrénées,
– 160 km/h : vitesse de pointe commerciale,
– 4 voitures par rame,
– 205 places assises et jusqu’à 389 voyageurs (assis et debout) par rame,
– 30% d’énergie récupérée et réinjectée,
– 40% d’objectif de réduction de consommation d’énergie en mode chauffage,
– 10% de réduction d’émission de CO2 par rapport aux rames de précédente génération,
– 10% des places prioritaires pour les personnes à mobilité réduite,
– 100% de la fabrication ou de l’assemblage des principaux composants réalisés en France, à Reichshoffen, Tarbes, Le Creusot, Villeurbanne et Ornans.
Hormis la création d’un nouvel atelier de maintenance, la Région, SNCF et RFF préparent l’arrivée des Régiolis.

Les principaux enjeux de cette phase préparatoire consistent à :
– adapter le réseau régional aux spécificités de ces rames de nouvelle génération (alimentation électrique, systèmes de sécurité…),
– préparer la formation du personnel de maintenance, de conduite et d’accompagnement,
– programmer l’utilisation des rames de façon à remplacer progressivement le matériel plus ancien et à permettre leur montée en puissance dans le parc régional.

Tout est ainsi mis en œuvre pour améliorer la qualité du service proposé aux 12 millions de voyageurs TER annuels en Midi-Pyrénées.

Advertisements