Montagne Pyrénées. VTT de Descente.

4ème édition de la DH des Monts d’Olmes (09).

L'arrivée de la 2ème manche lors de la précédente édition.

L’arrivée de la 2ème manche lors de la précédente édition.

Cette année la DH des Monts d’Olmes, organisée par l’Alternative VTT en partenariat avec la Communauté des communes du Pays d’Olmes, revient pour sa 4ème édition le week end du 27 et 28 septembre.

C’est sur la piste noire de la station des Monts d’Olmes que se tiendra la course, desservie par le télésiège pour une descente de 400m de dénivelé négatif sur + de 2km, alternant pente, partie technique, passage rapide en sous-bois, appui et autres jump !!!
La course est ouverte aux catégories Féminine, cadet, junior, sénior, master 1, 2 et 3 en catégories matérielles sport ou pro. L’association Alternative VTT œuvre sous l’égide de l’UFOLEP qui a toujours eu des liens étroits avec la station et le village de Montferrier. Son président, Julien Cazalé, diplômé pisteur VTT, a balisé la piste qu’emprunteront les participants durant le week-end. Tracée sur la piste noire des Monts d’Olmes, l’épreuve s’adresse à des personnes confirmées qui devront s’engager sur une piste très pentue, avec de nombreux sauts, tremplins en bois et autres… Tous s’accordent à reconnaître les caractères techniques de cette piste, un parcours assez engagé à la sortie du télésiège, plus ludique dans les bois. Plus d’une centaine de vététistes sont attendus et viennent des régions voisines: Languedoc-Roussillon, Aquitaine, et bien sûr Midi-Pyrénées.

Programme

Samedi 27/09
Inscription / retrait des plaques de 8h à 12h. Reconnaissances de 9h à 11h45 et de 13h30 à 17h45.
Dimanche 28/09
Reconnaissances de 8h30 à 9h30 ; 1ère manche à 10h et 2ème manche à 14h.
Remise des prix à 17h.

Montagne Pyrénées. Retour sur la Fête des Chiens des Pyrénées.

Les 20 et 21 septembre 2014, la Fête des Chiens des Pyrénées a tenu toutes ses promesses à Argelès-Gazost (65) !

Présentation au jury des Montagne des Pyrénées.

Présentation au jury des Montagne des Pyrénées.

Cette nouvelle édition de la fête des chiens des Pyrénées s’est déroulée sous un temps clément pour le plus grand plaisir des exposants, des visiteurs… et des organisateurs !

Pendant ces deux jours, 360 chiens se sont prêtés aux rudes règles du concours. Le meilleur d’entre eux toutes races confondues est un berger catalan femelle «Bruixeto De Pastors De Blo» âgé de 5 ans, appartenant à Edo Breto Miguel Angel propriétaire et éleveur en Espagne.
Les autres chiens récompensés ont été nombreux. Les meilleurs de chaque race sont : pour les bergers Catalans « Bruixeto De Pastors De Blo », pour les bergers des Pyrénées à face rase « Saphir Bleu de Loubajac », pour les bergers à poil long « Griotte de l’Oustaou de Padel », pour les Montagne des Pyrénées « Chenespace Tarbesan » et pour les mâtins des Pyrénées « Irantzu de la montagne aux Ours ».
Résultats complets sur : http://www.chiens-des-pyrenees.com
Pour les plaisirs hors concours, le public a su apprécier le travail du berger avec son troupeau de moutons, d’oies et de canards dans le jeu d’adresse et d’obéissance du chien. Les enfants ont fortement aimé « d’assister » le berger : créer une haie d’honneur entre laquelle les moutons ont évolué, donner à manger aux canards… Sans oublier, les démonstrations d’agility, les animations pour enfants, le repas garbure, le village des saveurs, les métiers d’antan…, toujours très prisés par le public. Et cette année, un jeu de village et de fête très ancien a été mis à l’honneur : les quilles de 9 menées par Jean-Pierre Lafaille et Serge Laborde. Les plus courageux s’y sont essayés avec audace. La boule d’un diamètre d’environ 30 cm pèse plus de 6kg ; le coup de main est indispensable !
Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour le mois de septembre 2015.

Contact :
Office du Tourisme et du Thermalisme de la vallée d’Argelès-Gazost
Tél 05 62 97 00 25 fax 05 62 97 50 60
infos@argeles-gazost.comhttp://www.argeles-gazost.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Montagne Pyrénées. 13ème édition de la Fête des Chiens des Pyrénées.

Les 20 et 21 septembre 2014, à Argelès-Gazost (65), c’est le rendez-vous incontournable des amateurs des chiens des Pyrénées du monde entier…

Présentation des races de Chiens des Pyrénées.

Présentation des races de Chiens des Pyrénées.

Au cœur d’Argelès-Gazost, dans le cadre du magnifique parc thermal, un concours de près de 400 chiens des 4 races : Montagne des Pyrénées dit « Patou », Berger des Pyrénées dit « Labrit » et leurs cousins espagnols, Gos d’Atura Catala et Mâtin des Pyrénées.

Cette Fête se déroule sur deux jours : le samedi seront jugées les races françaises mâles et le dimanche, les races femelles et toutes les races espagnoles. Si cette grande manifestation canine a lieu en pays d’Argelès-Gazost depuis 13 ans maintenant, c’est tout simplement parce que le berceau de la race s’y trouve. La première association a en effet été créée en 1923, à Argelès-Gazost et son siège social y demeure toujours. Plusieurs éleveurs de chiens des Pyrénées perdurent dans la vallée. Et, il n’est pas rare de rencontrer lors de randonnées en montagne un berger accompagné d’un berger des Pyrénées et d’un « montagne ». La race est bien vivante !
Un paradoxe entoure les chiens des Pyrénées : l’exportation de la race à l’étranger… En effet, une grande majorité des chiens participants au concours viennent de l’étranger, de l’Europe certes mais aussi de contrées lointaines (États-Unis…). Les Pyrénées s’exportent !! et la culture et l’image des pyrénéens aussi : car nos passionnés connaissent bien les Pyrénées (beaucoup mieux que certains d’entre nous…) et le pyrénéisme et les prénoms de leurs chiens sont des noms familiers de nos montagne et villages !
Pour les plaisirs hors concours, le public pourra apprécier le travail du berger avec son troupeau de moutons, d’oies et de canards dans le jeu d’adresse et d’obéissance du chien et des démonstrations d’agility et d’obéissance.

Le Patrimoine mis en avant… Lire la suite

Lourdes (65). Coup de projecteur sur la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

Elle permet d’accueillir 1 500 fidèles !

L'entrée de la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

L’entrée de la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

La basilique Notre-Dame-du-Rosaire est la seconde en date des trois basiliques de Lourdes, plus important centre de pèlerinage des Hautes-Pyrénées et de France, depuis les apparitions de Lourdes.

Située devant, et en contrebas de la basilique de l’Immaculée-Conception, elle a été construite de 1883 à 1889 sur les plans de Léopold Hardy et consacrée en 1901 pour pallier le manque de place dans cette dernière, au regard du nombre croissant des pèlerins. Cependant elle se révéla elle-même insuffisante, ce qui décida une cinquantaine d’années après les autorités ecclésiastiques à faire construire l’immense basilique souterraine Saint-Pie X sous l’Esplanade du Rosaire.
L’architecte choisi, Léopold Hardy, devait tenir compte de multiples contraintes, et en particulier celle de ne pas occulter la Basilique de l’Immaculée-Conception. De style romano-byzantin, son plan est en forme de croix grecque et permet d’accueillir 1 500 fidèles.
Vers l’extérieur, elle s’ouvre sur une vaste esplanade (dite « Esplanade du Rosaire ») pouvant rassembler quelques 80 000 visiteurs, encadrée par deux rampes d’accès en hémicycle supportées par des structures en arcades permettant de gagner la basilique de l’Immaculée Conception, située au-dessus. Les arcades supportent des statues datant des années 1910 à 1914, de bas en haut et symétriquement disposées : Saint Pierre et Saint Paul, Saint Martin et Saint Rémi, Saint Louis-Marie Grignion de Montfort et Saint Vincent de Paul, Sainte Anne et Saint Joachim, Saint Hyacinthe et Saint Bernard, enfin Saint Jean Baptiste et Saint Jean l’Apôtre.
Autour de la coupole centrale, les deux bras du transept et le chœur sont percés de chapelles rayonnantes ornées de mosaïques réalisées par Giandomenico Facchina, dont une partie en émaux de Briare, qui aident à méditer les quinze Mystères du Rosaire (plus précisément les mystères joyeux, douloureux, glorieux), dessinés par des artistes différents sur un espace de treize années.

Visite de la Basilique. Photos Philippe Champion

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Flore des Pyrénées. Parc national des Pyrénées.

Gestion d’une plante exotique dangereuse, la Berce du Caucase, aux portes du Parc national des Pyrénées à Cauterets (65).

Information auprès des socioprofessionnels sur la Berce Caucase à la Raillère.

Information auprès des socioprofessionnels sur la Berce Caucase à la Raillère.

Un chantier d’élimination d’une plante exotique dangereuse, la Berce du Caucase a eu lieu à la Raillère (1 055 m), au-dessus de la commune de Cauterets.

Cette ombellifère géante, jusqu’à 3 mètres de haut, était cultivée en 1929 dans les Kolkhozes staliniens comme plante fourragère. Elle contient une sève photosensibilisante qui produit des brûlures graves de la peau, après exposition au soleil. Dans les Pyrénées, on la retrouve également à Visker (65) et à Font Romeu (66).
Dès 2009, les gardes-moniteurs du Parc national ont commencé à arracher une centaine de pieds, avant qu’elle ne produise ses innombrables graines (10 000 graines/individu). Opération insuffisante pour éliminer la plante qui se reproduit de manière végétative par son système racinaire traçant. Aussi a-t’ il fallu déterrer 360 nouveaux pieds, emporter pour brûlage les ombelles en début de fructification et les racines. Ce chantier a été réalisé par le Parc national des Pyrénées en collaboration avec le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées. Parallèlement, une opération de sensibilisation a été menée auprès des agents du Conseil général des Hautes-Pyrénées et de la commune de Cauterets.

Pierrefitte-Nestalas (65). Infos Zéro pesticides.

Une animation organisée par le Parc national des Pyrénées et la commune de Pierrefitte-Nestalas (65).

Pierrefitte-Nestalas dans les Hautes-Pyrénées (65).

Pierrefitte-Nestalas dans les Hautes-Pyrénées (65).

Comment me débarrasser de ces pucerons sur mes rosiers ? Comment éliminer ces limaces qui mangent mes salades ? Comment empêcher ces mauvaises herbes de pousser ?

Affiche animation Pierrefitte-1Autant de soucis que tout jardinier amateur ou confirmé a déjà rencontré et, très souvent, il utilisait des produits chimiques pour y remédier. Or, la nocivité des pesticides est aujourd’hui reconnue. Ils ont un impact sur la nature et la santé des hommes. Pourtant des alternatives efficaces existent. Les anciennes générations les connaissaient mais nous les avons souvent oubliées. Dans le cadre du projet « zéro pesticide », le Parc national des Pyrénées et la commune de Pierrefitte-Nestalas vous proposent de découvrir ces alternatives lors d’un atelier de jardinage au naturel qui aura lieu le dimanche 07 septembre à 14h30 à la salle PCL (local de chasse), 17 rue de Lavoisier à Pierrefitte. Il sera animé par l’association Culture Nature et Patrimoine. Vous découvrirez les astuces à connaître pour se passer des pesticides puis vous serez invités à vous rendre dans un jardin à proximité pour comprendre comment les mettre en pratique.
Pour vous inscrire ou obtenir plus de renseignements contactez le Parc national des Pyrénées (05 62 54 16 96) ou la mairie de Pierrefitte Nestalas (05 62 92 75 46).