Montagne Pyrénées. 13ème édition de la Fête des Chiens des Pyrénées.

Les 20 et 21 septembre 2014, à Argelès-Gazost (65), c’est le rendez-vous incontournable des amateurs des chiens des Pyrénées du monde entier…

Présentation des races de Chiens des Pyrénées.

Présentation des races de Chiens des Pyrénées.

Au cœur d’Argelès-Gazost, dans le cadre du magnifique parc thermal, un concours de près de 400 chiens des 4 races : Montagne des Pyrénées dit « Patou », Berger des Pyrénées dit « Labrit » et leurs cousins espagnols, Gos d’Atura Catala et Mâtin des Pyrénées.

Cette Fête se déroule sur deux jours : le samedi seront jugées les races françaises mâles et le dimanche, les races femelles et toutes les races espagnoles. Si cette grande manifestation canine a lieu en pays d’Argelès-Gazost depuis 13 ans maintenant, c’est tout simplement parce que le berceau de la race s’y trouve. La première association a en effet été créée en 1923, à Argelès-Gazost et son siège social y demeure toujours. Plusieurs éleveurs de chiens des Pyrénées perdurent dans la vallée. Et, il n’est pas rare de rencontrer lors de randonnées en montagne un berger accompagné d’un berger des Pyrénées et d’un « montagne ». La race est bien vivante !
Un paradoxe entoure les chiens des Pyrénées : l’exportation de la race à l’étranger… En effet, une grande majorité des chiens participants au concours viennent de l’étranger, de l’Europe certes mais aussi de contrées lointaines (États-Unis…). Les Pyrénées s’exportent !! et la culture et l’image des pyrénéens aussi : car nos passionnés connaissent bien les Pyrénées (beaucoup mieux que certains d’entre nous…) et le pyrénéisme et les prénoms de leurs chiens sont des noms familiers de nos montagne et villages !
Pour les plaisirs hors concours, le public pourra apprécier le travail du berger avec son troupeau de moutons, d’oies et de canards dans le jeu d’adresse et d’obéissance du chien et des démonstrations d’agility et d’obéissance.

Le Patrimoine mis en avant…

Le programme

Le programme

En même temps, c’est la culture pyrénéenne qui est mise à l’honneur : spécialités bigourdanes, danses pyrénéennes, jeux anciens et traditionnels, vieux métiers et village artisanal… Et cette année, l’association des « Quilles de 9 » des Hautes-Pyrénées sera présente le dimanche pour des démonstrations et initiations à ce jeu ancestral.
N’oublions pas que ce sont aussi les journées européennes du patrimoine ! Sur le même site, sous chapiteau, une exposition « patrimoine culturel, patrimoine naturel » regroupera des sociétés savantes, des auteurs, des expositions thématiques, des savoir-faire d’antan… sous l’égide de la Société d’Études des Sept Vallées et à 14h30, une visite guidée de la ville sera commentée par un guide culturel.

Le club de race

C’est en 1923 que la RACP – réunion des amateurs des chiens des Pyrénées – a vu le jour sous l’impulsion de quelques passionnés conduits par Bernard Sénac Lagrange. Depuis cette période, la RACP préside aux destinées de deux races pyrénéennes de grand renom : Chien de Berger des Pyrénées, souvent appelé « Labrit » et le Chien de Montagne des Pyrénées, appelé « Patou ». Depuis 1986, la RACP veille aussi aux intérêts de ses cousins espagnols, le Gos d’Atura Català et le Perro Mastin del Pirineo.
Ce club de race poursuit les objectifs suivants : « améliorer l’élevage, contribuer à la promotion et développer ce chien » qui fait partie du patrimoine pyrénéen et, regroupe environ 1000 adhérents, éleveurs ou amateurs, en France et à l’étranger jusqu’en Australie, Japon, Afrique et Amérique.

Les races de chiens

* le « Berger des Pyrénées »
Dit « le Labrit », petit chien d’une grande vivacité et d’une grande intelligence, à qui l’on confiait la conduite des troupeaux et leur manœuvre. Il peut être à poil long, mi-long ou face rase. Les robes sont variées : fauves, grises, noires, arlequin ou bringuées. Chien exceptionnel mais exigeant, sportif, extrêmement dévoué à son maître, souvent méfiant envers les étrangers. Aboyeur et difficile à vivre s’il n’a pas la vie que sa vitalité et son intelligence mérite.

* le « Gos d’Atura Català »
Chien Berger Catalan, un peu plus grand et plus calme que le Berger des Pyrénées, il n’a ni la queue ni les oreilles écourtées et il est plus poilu en tête. Les couleurs sont tous les gris et les fauves, le poil est bien fourni, assez flexueux. Il est malléable et c’est aussi un chien de berger dont l’intelligence exige d’être occupée.

* le « Montagne des Pyrénées »
Dit « le Patou », il est un grand chien de garde qui, surtout la nuit, se charge de la protection du troupeau, de la ferme ou du château. Il est blanc et peut-être taché de fauve ou de gris. Le poil est sec, crissant, bien fourni et d’aspect rustique. Aussi très attaché à son maître mais il est moins démonstratif que le Berger. C’est un taciturne, un calme mais il faut se méfier de l’eau qui dort car c’est un grand sportif et un gardien redoutable, surtout la nuit. De son lointain passé, il a gardé un goût certain pour l’indépendance et les grands espaces.

* le « Mâtin des Pyrénées »
Il est un peu plus grand, un peu plus lourd et plus tacheté que le Montagne des Pyrénées. Il ressemble presque trait pour tait à son cousin ou son frère, français. Peut-être un peu plus dur de caractère et d’aspect plus dissuasif, à cause de son masque sombre et de son expression sévère.

Contact :
Office du Tourisme et du Thermalisme de la vallée d’Argelès-Gazost
Tél 05.62.97.00.25 fax 05 62 97 50 60 – infos@argeles-gazost.comhttp://www.argeles-gazost.com

Association des chiens des Pyrénées :
Alain Pecoult, président
Tél, 04 90 78 29 63 – alainpecoult@gmail.comhttp://www.chiens-des-pyrenees.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités