Faune des Pyrénées. Les Milans royaux passent l’hiver dans les Pyrénées.

Plus de 4 000 Milans royaux font le choix des Pyrénées pour passer l’hiver…

Milans royaux au dortoir. Ph. P. Harlé

Milans royaux au dortoir. Ph. P. Harlé

Pour la 9ème année consécutive, dans plusieurs pays européens, se déroule un comptage simultané des dortoirs de Milans royaux hivernants. Cette espèce, classée vulnérable par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature est en effet strictement européenne. En France, elle bénéficie d’un Plan national d’action piloté par l’État et mis en œuvre par la LPO.

Ainsi, les 10 et 11 janvier derniers en Suisse, Espagne, Italie, Allemagne, Portugal, Danemark, République tchèque, Belgique, Luxembourg et en France, les ornithologues amateurs ou professionnels sont mobilisés pour dénombrer les oiseaux sur les dortoirs, lieux de rassemblement nocturne.
Le réseau Milan royal Pyrénéen, animé par la LPO Pyrénées Vivantes, a cette année encore démontré son dynamisme et son implication ! Près de 170 observateurs issus de 17 structures environnementales ont participé à l’opération.
Les résultats démontrent à nouveau que les Pyrénées sont le premier site d’accueil de l’espèce en France en hiver : plus de 4000 milans royaux sur 90 dortoirs, répartis sur 7 départements, ont pu être dénombrés. Ces résultats sont sensiblement identiques à ceux des années passées, malgré un début d’hiver peu marqué et tardif.
Cette action est également l’occasion de contrôler la présence et la fidélité d’oiseaux étrangers ou issus d’autres territoires français. 12 milans royaux équipés de marques alaires ont pu été identifiés :
ils sont originaires d’Allemagne, de Lorraine, de Rhône-Alpes ou d’Auvergne. Et enfin, observation insolite, pour la 3ème année consécutive et toujours dans le même périmètre, un milan royal leucique a été observé dans le piémont. Son plumage exceptionnellement blanc écru, n’a pas trompé les observateurs du réseau !

Liste des structures participantes…

SAIAK, Hegalaldia, Mifenec, Groupe d’Etudes Ornithologiques Béarnais, réseau avifaune de l’ONF, Parc national des Pyrénées, Réserve naturelle régionale Pibeste-Aoulhet, Nature Midi-Pyrénées, Groupe Ornithologique Gersois, les étudiants du BTS GPN de Mirande, Association des Naturalistes de l’Ariège, LPO Aquitaine, LPO Haute-Garonne, LPO Aude, LPO Pyrénées Vivantes, Nature Comminges, Cerca Nature, Association Ch. Flahault.

Plus d’infos sur http://www.pourdespyreneesvivantes.fr

Publicités