Montagne Pyrénées. Pic du Midi de Bigorre (65).

Le Pic du Midi a 15 ans et plein de projets !

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Le Pic du Midi fête cette année ses 15 ans d’ouverture au grand public. Grands Sites de Midi- Pyrénées, il porte l’image de toute une région à travers le monde. Plus d’1,5 million de touristes sont montés au Pic en 15 ans, dont 108 718 en 2014. Ces 15 ans sont l’occasion de faire le point sur les grands projets qui animent actuellement le site.

UNESCO : nomination d’une série d’Observatoires de Haute-Montagne

Il y a un an, le Comité syndical décidait de lancer le dossier de demande d’inscription du Pic du Midi au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO. L’université Paul- Sabatier (Toulouse 3) ainsi que l’Observatoire Midi Pyrénées ont également décidé de porter ce projet.
Cette démarche permettra de :
• Donner une dimension nouvelle au site ainsi qu’une reconnaissance internationale prestigieuse
• Offrir des perspectives de développement prometteuses
• Définir une protection maximale du site et une politique de conservation de qualité
• Transmettre un patrimoine authentique et intègre aux générations futures
• Mettre en place un système de gestion qui rassemble tous les acteurs du site pour un développement concerté et durable.
Le premier Comité de pilotage qui réunit près de 60 personnes, s’est tenu le 19 janvier dernier sous la Présidence de la Préfète des Hautes-Pyrénées, du Président du Syndicat Mixte du Pic du Midi et du Président de l’Université Paul Sabatier. Un Groupe projet a été défini et un Comité Scientifique a été mis en place. Le cabinet MCC Héritage accompagne le Pic du Midi dans sa démarche.
Il a été décidé lors de ce Comité de Pilotage de donner un caractère prioritaire à une approche de la candidature UNESCO, sous la forme d’une série transnationale des “Observatoires de Haute Montagne”.
Dans ce processus d’inscription, le Pic du Midi est partenaire de deux autres observatoires de renommées internationales qui sont Aura Observatory au Chili et Canarian Observatories en Espagne. Les critères d’éligibilité prioritaires retenus devraient permettre aux trois sites de postuler sur une inscription au titre des paysages culturels.
Deux autres observatoires (California Observatories aux USA et Mauna Kea Observatory à Hawaï) ont également été contactés pour, ultérieurement, compléter notre série.
De plus dans le cadre de l’étude thématique commandée par l’UNESCO à l’ICOMOS-UAI (vol. 2), le Pic du Midi a été inscrit en septembre dernier par l’UNESCO sur son site internet « Portal to the Heritage of Astronomy » (http://www2.astronomicalheritage.net). Cette inscription est une première étape, les sites retenus devant disposer d’une valeur astronomique et d’une identité naturelle suffisamment forte pour pouvoir être ensuite accompagnés par l’UNESCO dans la rédaction de leur dossier de candidature au Patrimoine de l’Humanité.

Hôtellerie des Laquets : une étude complémentaire d’Atout France…

Les Laquets sous la neige. Ph. Th. Duhagon.

Les Laquets sous la neige. Ph. Th. Duhagon.

En mars 2014, le Comité Syndical du Pic du Midi donnait son accord sur le positionnement et le financement de l’Hôtellerie des Laquets. L’idée étant d’en faire un hébergement de haute montagne de qualité relié au Pic du Midi par un téléphérique. Avec un taux de fréquentation annuelle des nuitées au Pic du Midi de 92%, il permettrait de répondre à une forte demande qui ne peut à ce jour être contentée sur certaines périodes. L’objectif est d’offrir une prestation d’hébergement différente du Pic du Midi pour ne pas créer une concurrence directe (hébergement de qualité avec une décoration chaleureuse de type chalet de montagne).
Lors de la recherche de financement, la Région Midi-Pyrénées a proposé de demander à Atout France (Agence de Développement Touristique de la France) de mener une étude complémentaire. Le rendu de l’étude devrait être présenté avant la fin de ce mois de juin. A partir de ces nouveaux éléments, le Comité Syndical du Pic du Midi, ainsi que ses partenaires, devraient pouvoir valider les travaux de réhabilitation de l’Hôtellerie des Laquets.

Progression de la fréquentation en 2014

Le Pic du Midi a accueilli en 2014, 108 718 clients. Un chiffre en augmentation par rapport à 2013 (104 699 personnes). 5 242 personnes y ont dormi (4 965 en 2013) et 2 211 ont participé à une soirée. 93% des visiteurs viennent en journée.
Le chiffre d’affaires est stable par rapport à l’année 2013 et s’établit à 4,250 M€. Il se répartit comme suit : 56% pour la billetterie en journée, 17% pour les nuits, 3% pour les soirées, 4% pour la boutique, 20% pour la restauration. La Boutique de Hautes Pyrénées qui gère les réservations pour les soirées et les nuits, a réalisé pour le Pic du Midi un chiffre d’affaires de 1,55 M€.
Après 4 années de progression, les études menées auprès des clients par le Cabinet Contours montrent une stabilisation de la satisfaction des clients à un excellent niveau (8,30/10). La restauration poursuit sa progression avec une note de 8,32/10, note largement supérieure à celles de sites touristiques comparables.

Certificat d’Excellence par Trip Advisor

Pour la 3ème année consécutive, le Pic du Midi vient de se voir attribué le Certificat d’Excellence par TripAdvisor, plus grand site de voyage au monde avec plus de 60 millions de visiteurs uniques par mois. Cette distinction qui récompense une hospitalité d’excellence, est attribuée uniquement aux établissements qui obtiennent régulièrement des avis exceptionnels de la part des voyageurs sur TripAdvisor. Pour le Pic du Midi, être plébiscité par la communauté des voyageurs est une véritable reconnaissance du travail engagé ces dernières années.
Pour l’année 2015, la participation des collectivités membres est ramenée à 407 000 € (427 500€ en 2014 en baisse de 5%). Le Pic du Midi prévoit d’investir 725 000 € dont 152 000 € financé par les collectivités membres du Syndicat Mixte. Outre les travaux courants de rénovation et d’entretien (téléphériques et informatique notamment), le Pic du Midi prévoit la mise en service d’un nouveau site internet et l’installation du haut débit entre les bureaux de La Mongie et le Pic du Midi ainsi que sur l’ensemble des lieux ouverts au public (terrasses, salles de séminaires et chambres). En outre, des caméras de surveillance vont être mises en place sur les quais et les terrasses.
2015 voit surtout la réalisation de l’étude sur la définition d’une stratégie d’ambiance et du synopsis de visite. Le Bureau d’Études Implicite basée à Chamonix a été retenu. Agence de design management et scénographie, Implicite a notamment travaillé sur la rénovation de l’Aiguille du Midi et la création du « pas dans le vide ».
Cette étude en cours, doit permettre de définir une « expérience » pour les clients afin de créer et accroitre un impact émotionnel, développer une relation de confiance, enclencher le processus de fidélité et déclencher la « re-visite ». La mission de l’étude est donc de :
• Définir un concept d’ambiance sur le thème du paysage cosmique s’appuyant sur le caractère propre du Pic du Midi (citadelle scientifique, paysage, pyrénéisme).
• Proposer une expérience de visite en termes de cheminements, animations et infrastructures, qui devra stimuler les 5 sens.
• Définir une ligne directrice architecturale pour tous les projets d’aménagements et de rénovation à court et moyen terme.
• Déterminer le coût et le phasage des aménagements et organisations proposés.
L’étude est menée en cohérence avec la démarche UNESCO notamment sur l’aspect préservation du site.

Plus d’infos sur http://www.picdumidi.com

Publicités