Ski. Bilan de fin de saison des stations N’PY.

N’PY : bilan satisfaisant pour une saison particulière.

Plaisir de la glisse dans les Pyrénées.

Plaisir de la glisse dans les Pyrénées.

Les domaines skiables des Pyrénées, à l’instar de leurs homologues alpines, ont vécu une saison 2015/2016 compliquée avec des résultats très variables d’une station à l’autre. Dans ce contexte, le réseau N’PY tire son épingle du jeu avec des résultats stables !

Si les stations membres du réseau N’PY des Hautes-Pyrénées (Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Luz Ardiden et Cauterets) ont bénéficié d’une très belle chute de neige fin novembre, celles des Pyrénées-Atlantiques (Gourette et la Pierre Saint Martin) ont souffert d’un manque de neige jusqu’à mi-janvier.

Dans les Hautes-Pyrénées, Cauterets et Luz-Ardiden ont ouvert dès le 28 novembre suivies le 5 décembre par les autres stations du département. La mobilisation des équipes et le renforcement du manteau neigeux grâce à des techniques innovantes ont permis d’offrir sur les vacances de Noël de bonnes conditions de ski. Cependant, les températures du mois de décembre ont découragé de nombreux skieurs qui avaient du mal à imaginer qu’il était possible de skier.

Les vacances de février ont été bonnes sur l’ensemble des domaines (+3% de fréquentation) mais n’ont néanmoins pas permis de récupérer le retard de certaines. Le mois de mars a été particulièrement positif avec de très bonnes conditions et des skieurs venus en nombre sur cette période. Enfin, le ski de printemps continue d’attirer, Cauterets ayant fermé ses pistes le dimanche 24 avril.

Des résultats stables…

En dépit des difficultés de début de saison, ce sont 2 millions de journées ski qui ont été consommées sur la saison 2015/2016 dans les stations du groupe, soit un résultat quasi équivalent à celui de l’année précédente (2.025 millions de journées ski en 2014/2015). Comparée à la moyenne des 4 dernières saisons, la fréquentation du groupe accuse une baisse de 3% alors que le massif pyrénéen enregistre une baisse de 9% de sa fréquentation (source : Domaines Skiables de France – note de conjoncture du 12/04/2016). Quelles que soient les circonstances, le groupe parvient à maintenir ses performances !

Le Chiffre d’affaires des remontées mécaniques, hors activités annexes, s’établit à 50 millions d’euros comme celui de l’an passé. 218 000 journées ski ont été vendues sur internet via le réseau n-py.com soit une progression de 26%. 270 000 journées ski ont été consommées par les abonnés à la carte No Souci. Ce sont donc plus de 25% des ventes qui sont réalisés en dehors des billetteries.

La plateforme de réservation N’PY RESA qui propose aux internautes toutes les prestations pour réserver son séjour au ski enregistre une progression globale de 30% (hors forfaits de remontées mécaniques) et de 40% sur les ventes d’hébergement. Le volume d’affaires global généré par la plateforme est de 2,177 M€.

Faune des Pyrénées. Réintroduction du Bouquetin.

Lâcher annoncé de Bouquetins ibériques sur Gavarnie – Gèdre (65), le 8 avril 2016 !

Carlo, lâché dans le Parc national des Pyrénées. Ph. JPC.

Carlo, lâché dans le Parc national des Pyrénées. Ph. JPC.

Depuis le 10 juillet 2014 et grâce à neuf lâchers réalisés sur le site du Clôt au-dessus de Cauterets, une soixantaine de Bouquetins ibériques originaires de Sierra de Guadarrama (Madrid) évolue désormais au sein du Parc national des Pyrénées.

Afin de constituer un nouveau noyau de population, le programme de réintroduction du Bouquetin ibérique se poursuit, en 2016, avec le lâcher d’environ dix nouveaux individus, vendredi 8 avril 2016 à partir de 18h15. Le site de Gèdre Dessus situé sur la commune de Gavarnie – Gèdre a été choisi du fait de son habitat favorable à cet ongulé emblématique. Le grand public est invité à assister à ce nouveau lâcher. Afin d’accéder au site du lâcher, la montée sera réalisée à pied depuis le lieu de stationnement au parking du village de Gèdre (environ 20 minutes). Vêtements et chaussures de marche sont recommandés.

Un intérêt pédagogique… Lire la suite