Hautes-Pyrénées. Astronomie.

Le Pic du Midi ouvre le Planétarium le plus haut d’Europe !

la-salle-du-planetarium

La salle du Planétarium.

C’est au Pic du Midi, à 2 877 mètres d’altitude, que vient d’ouvrir le planétarium le plus haut d’Europe. Installé dans la plus que centenaire Coupole Baillaud, ce nouveau planétarium vient renforcer l’offre touristique du Pic du Midi, véritable lieu de mémoire, de culture et de sport. Ce planétarium représente la partie émergée d’une révolution qui s’annonce !

Le Pic du Midi crée un planétarium immersif au sein de la Coupole Baillaud. L’écran hémisphérique de 8 mètres de diamètre prend toute sa place dans le dôme. Au sol, ce sont 45 places assises avec fauteuils inclinables qui permettent de s’immerger totalement dans le spectacle. Les réservations de séance se font dès l’arrivée sur site.

D’une durée de 35 minutes, le 1er film proposé présente le rêve devenu réalité de l’écrivain et reporter scientifique Serge Brunier. Le navigateur des étoiles retrace l’aventure incroyable de ce voyageur infatigable qui, pour réaliser une photo de l’intégralité de notre galaxie, a fait le tour des observatoires du monde en passant bien entendu par le Pic du Midi… une photo qui se compose de plusieurs centaines de clichés ! C’est donc à un véritable voyage à travers l’univers que nous invite le Pic du Midi, un voyage instructif pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

D’ici l’été prochain, un film retraçant l’épopée du Pic du Midi sera proposé dans ce nouveau planétarium. Il est en cours de production par l’entreprise toulousaine Master Film. En attendant, un teaser de quelques minutes sera projeté dès décembre, histoire de donner envie de revenir !

Le nouveau planétarium du Pic du Midi représente un investissement de 360 000 €. La maitrise d’œuvre a été assurée par le Bureau d’Études Implicite qui a notamment travaillé sur la rénovation de l’Aiguille du Midi. La construction et la mise en place de l’écran de projection, de sonorisation et d’éclairage a été confiée à la société spécialisée RSA Cosmos (Loire). Les entreprises hautes-pyrénéennes Lorenzi, Mécamont et Pyrénées Menuiseries sont également intervenues.

Une Coupole pour vivre pleinement l’astronomie…

Afin de répondre à une forte attente du grand public, les visiteurs en journée pourront découvrir le fonctionnement en réel d’une coupole. Et ce dès la fin de l’année, l’ancienne coupole qui accueillait le Sidérostat étant en effet en cours de rénovation. Au cœur de cette coupole sera installé un instrument d’astronomie relié à des écrans. Installés sur une banquette, les visiteurs pourront actionner l’ouverture et la fermeture de la coupole. Les images des observations du jour seront proposées. En cas de mauvais temps, une animation est prévue.

2016… Du grand spectacle avec un Centre d’interprétation…

centre-dinterpretation

Le Centre d’interprétation.

A l’été 2016, l’ancien espace muséographique a laissé la place à un centre d’interprétation. Des photos très simplement légendées de 2 mètres par 3 permettent de découvrir le Pic du Midi dans sa globalité à travers des thématiques diverses. Le niveau 6 présente l’histoire du Pic du Midi (de la construction à la science), le niveau 5 les paysages célestes nocturnes : orages et évènements

climatiques, paysages naturels… Ainsi plus que des mots, les images viennent magnifier le site et permettre sa découverte sans ennui.

Avec l’ouverture de ce planétarium, du nouveau centre d’interprétation et d’une coupole en fonctionnement, le Pic du Midi apporte une nouvelle attractivité au site. Même par mauvais temps, le ciel se dévoilera à tous !

2017… L’année de toutes les réalisations !

Rappelons que début 2016 le Cabinet Implicite a proposé au Pic du Midi un synopsis de visite et une stratégie d’ambiance sur lesquels s’appuyer pour moderniser le parcours de visite. Sa vocation étant de faire vivre aux visiteurs une expérience inoubliable, de créer une véritable émotion, d’enclencher le processus de fidélité et de déclencher la revisite.

Les premiers aménagements de cette année sont les prémices d’un projet ambitieux qui nécessite un financement global de 4,5 M€ (700 000 € au total en 2016). Près de 4 M€ seront donc investis durant l’année 2017 avec notamment la création d’expériences uniques. Deux études sont actuellement en cours : la première pour construire un hyper belvédère, la deuxième pour créer une Via Ferrata.

L’objectif sera d’accompagner le visiteur tout au long de sa venue au Pic du Midi. Il sera immergé dans un voyage interactif grâce à une modernisation des terrasses, de la boutique, des restaurants et des galeries, qui deviendront les chapitres d’un parcours ludique.

Au-delà de l’année 2017, le Pic du Midi travaille à la réhabilitation de l’Hôtellerie des Laquets, un vaste projet à 6 M€ qui permettra à terme de proposer un hébergement de haute montagne de qualité relié au Pic du Midi par un téléphérique. L’hiver, l’accueil se ferait uniquement la nuit. L’été, le bar et un service snack seraient accessibles en journée

Bilan intermédiaire de janvier à septembre 2016…

Depuis de le début de l’année, le Chiffre d’Affaires du Pic du Midi toutes prestations confondues (entrées, soirées, nuits, restaurant, boutique) connait une progression de 4,14% pour s’établir à 4 084 781 M€ de janvier à septembre 2016 (3 921 505 M€ de janvier à septembre 2015). Rappelons que le Pic du Midi avait enregistré en 2015 son meilleur CA (5,2 M€). Les mois de juin et de juillet sont en recul avec une météo moins favorable qu’en 2015. Le mois d’août a profité de conditions météorologiques exceptionnelles avec seulement 2 jours de temps dégradé. Il en résulte un CA sur ce seul mois en progression de 16% et 27 517 personnes accueillies au sommet. Globalement les nuits et soirées continuent de progresser. A noter une très forte augmentation de l’activité restauration (+ 8 % pour le restaurant et + 23 % pour le bar) pour la période allant de janvier à septembre 2016.

Plus d’infos sur http://www.picdumidi.com

Advertisements