Faune des Pyrénées. Protection du Gypaète barbu…

Quand pastoralisme et espèces protégées se côtoient !

derniers-preparatifs-pour-lheliportage-en-vallee-daspe

Derniers préparatifs pour l’héliportage en Vallée d’Aspe.

La nouvelle saison de nidification chez le Gypaète barbu est l’occasion de saluer le bel exemple de travail collaboratif intervenu en juin 2016 entre l’IPHB, en Vallée d’Aspe (64) et le Parc national des Pyrénées.

Alors qu’un couple de casseurs d’os élevait son jeune dans la zone de l’Embarère, l’Institution patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB) devait procéder durant plusieurs jours et avant la montée en estive, à des opérations d’héliportage pour l’approvisionnement des cabanes pastorales. Espèce très sensible au dérangement, la quiétude est indispensable au Gypaète barbu notamment en période de reproduction.

Informé de ces survols prochains par l’IPHB, Jérôme Démoulin, garde-moniteur du Parc national des Pyrénées, référent « Gypaète barbu » en vallée d’Aspe, et Jérôme Lafitte, chargé de mission faune du Parc national, ont défini, en collaboration avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et l’IPHB, un plan de vol conçu pour éviter le dérangement des oiseaux. Pensé pour impacter le moins possible les conditions et le temps de vol des hélicoptères et par là même, le coût de l’opération, il a été entériné par la Direction régionale de l’environnement et de l’aménagement de Nouvelle-Aquitaine (DREAL) en charge du plan national d’actions en vue de la préservation du Gypaète barbu.

Conscients de la responsabilité patrimoniale collective envers cette espèce protégée, Didier Hervé, directeur de l’IPHB, et Jean Brosset, pilote d’Hélibéarn, se sont appropriés ces données pour une mise en œuvre modèle. C’est ainsi que les cabanes des Escurets, de Lapassa et Laiterine (commune d’Accous) ont été approvisionnées par héliportage. Partenaire du suivi du gypaète barbu, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a veillé à la quiétude des rapaces lors de ces opérations.

Grâce à ce partenariat exemplaire, le jeune et ses parents n’ont pas subi de perturbation à tel point que le couple s’est installé, cette année encore, au même nid pour un nouveau cycle de reproduction. Le jeune « nettoyeur des estives » a, quant à lui, pu prendre son envol aux alentours du 15 août 2016.

Observé à plusieurs reprises durant l’automne, il évolue désormais tout naturellement indépendamment de ses parents. Cette reproduction a été la seule menée à son terme dans le département des Pyrénées-Atlantiques en 2016.

Gypa Beille

Gypaète barbu en vol. Ph. M. Kakzmar.

Publicités

Montagne. N’PY, 7 domaines skiables, 4 espaces nordiques et 3 sites touristiques d’exception.

N’PY, La Communauté des « Nouvelles Pyrénées » !

les-responsables-des-stations-de-ski-et-de-npy-au-grand-complet-photo-le-ptit-pyreneen

Les responsables des stations de ski et de N’PY au grand complet. Photo Le P’tit Pyrénéen.

Il y a 12 ans, alors que l’intelligence collective et l’économie collaborative n’étaient que de vagues concepts, des directeurs de stations soutenus par leurs élus visionnaires ont innové en regroupant des entreprises concurrentes à la base afin de peser davantage sur un marché du ski mature. Ils ont ainsi créé le seul réseau des Pyrénées qui réunit à la fois les territoires, les domaines skiables, les stations, les acteurs du tourisme (prestataires d’activités, hébergeurs…), les habitants et les consommateurs. Une communauté qui est en osmose avec le langage et les valeurs montantes de notre société de plus en plus attachée au progrès, sans renier ses racines territoriales.

N’PY « Nouvelles Pyrénées » est aujourd’hui une marque qui regroupe sept stations de sports d’hiver : Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet (Barèges/La Mongie), Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre Saint-Martin. A ces 7 domaines skiables s’ajoutent 4 espaces nordiques : Piau-Sobrarbe, Payolle, Le Pont d’Espagne à Cauterets et La Pierre Saint Martin-Le Braca. 1er acteur des Pyrénées françaises, N’PY représente plus de la moitié du marché du ski pyrénéen qui compte 38 stations de sports d’hiver. Chaque saison, les stations du groupe comptabilisent plus de 2 millions de journées ski. Elles totalisent 400 kilomètres de pistes et emploient 1 100 personnes au plus fort de la saison.

N’PY, c’est aussi été comme hiver 3 sites touristiques d’exception : le Pic du Midi, Cauterets Pont d’Espagne et le Train de la Rhune.

20,7 M€ investis cette saison… Lire la suite

Ski. N’PY Cup à Peyragudes (65).

Les 2 et 3 avril 2016, c’est la dernière étape de la N’PY Cup à Peyragudes !

Plaisir de la glisse à Peyragudes.

Plaisir de la glisse à Peyragudes.

Durant 2 jours, boarder cross et freestyle alterneront avec des moments festifs et de détente. C’est LE week-end à ne pas manquer dans les Pyrénées ! La N’PY CUP est un mix de sport, musique et moments détox, le tout accessible gratuitement dans une ambiance conviviale et détendue.

Place à la compétition et à la fête…

Samedi 2 avril, une nouveauté de cette année, le N’PY cross : 4 participants s’affrontent en même temps sur un parcours à effectuer le plus rapidement possible. Les premiers sont qualifiés pour les tours suivants. A Peyragudes, cette compétition se déroulera sur le tout nouveau Fun Cross du Sérias, très apprécié des skieurs pour ses whoops et virages relevés et son système « skie movie » qui permet d’être chronométré et filmé. Les inscriptions se font sur n-py.com. De nombreux lots sont à gagner : casques, masques, tenues de ski … L’après-midi, place au freestyle. Le concours du meilleur saut sera animé par la marque Onepiece.

Toute la journée, au pied des pistes, un village test d’une dizaine de marques offrira aux skieurs la possibilité d’essayer gratuitement du matériel. Des marques comme Atomic, Salomon, Icelantic et bien d’autres feront également tester le matériel de la saison prochaine. Dans le restaurant éphémère, des dégustations de burgers, sushis, huîtres, gâteau à la broche… seront proposées tout en écoutant de la musique, bien calé sur un transat.

Des artistes customiseront des casques de ski pendant que les skieurs découvriront les nouveaux vélos électriques sur neige ou testeront les voitures de la marque MINI sur la neige ! Le soir de 19h à 22h, un barbecue sera organisé en front de neige. L’After Ski Party sous chapiteau ouvrira ses portes à 22h jusqu’à 2h du matin. Aux platines : DJ Falcon (ami et producteur des Daft Punk), musique d’Apéritif, Sharky & Friends.

Journée relax et détente…

Dimanche 3 avril sera une journée pour se faire du bien ! On démarre par un brunch à base de jus bios, brunch salé et sucré et café chaud avant d’enfiler son maillot de bain et de plonger, un verre de vin chaud à la main, dans le jacuzzi installé pour l’occasion au cœur des pistes.

Après quelques descentes, les skieurs seront invités à participer à un tournoi de volley sur neige, de pétanque sur neige et de ping-pong. Les plus sportifs pourront découvrir les rudiments du Freestyle en toute sécurité à la N’PY Freestyle School ou participer à la compétition de sauts sponsorisée par Neff. Et bien sûr toujours le village test et ses pauses gourmandes en musique.

Pour pouvoir profiter à fond de ce week-end, un pack spécial N’PY CUP est proposé incluant 1 nuit en hébergement à Peyragudes (le samedi 2 avril) + 1 forfait 2 jours de ski + 1 entrée à la soirée N’PY CUP pour 99€ seulement. A réserver sur n-py.com.

Toutes les informations à retrouver sur http://www.n-py.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ski. Gourette (64) fête les enfants.

N’PY Kids, un évènement givré pour les enfants !

Animations à gogo à Gourette pour la N'PY Kids.

Animations à gogo à Gourette pour la N’PY Kids.

Fort du succès des N’PY Cup, N’PY crée N’PY Kids, un évènement familial fait pour les enfants. La station de Gourette, dans les Pyrénées-Atlantiques, accueillera cette 1ère édition les samedi 19 et dimanche 20 mars. Deux jours de folies où les enfants auront pour mission de devenir de supers héros !

Pensée pour les enfants et leurs parents, N’PY Kids va permettre de profiter gratuitement de nombreuses animations. L’occasion pour les jeunes de passer un week-end récréatif en faisant le plein de jeux et de cadeaux. Tout au long des deux jours, les enfants, après avoir récupéré leur « carte Superkids », pourront passer d’animation en animation pour faire valider leurs supers pouvoirs…

Le programme… Lire la suite

Ski. Derby du Pic du Midi de Bigorre (65).

Samedi 12 mars 2016, c’est la 7ème édition du Derby du Pic du Midi !

Grand rassemblement avant le départ du Derby.

Grand rassemblement avant le départ du Derby.

Pour sa 7ème édition, le Derby du Pic du Midi rassemblera tous les types de glisse le samedi 12 mars prochain. A ski, snowboard, monoski ou télémark, chacun s’emploiera à dévaler le plus rapidement possible ce parcours d’exception.

Épreuve de glisse en haute montagne inscrite au Trophée des Derbys et présidée par Mathieu Crépel, cette course chronométrée est ouverte à tous, licenciés ou non. Le principe de la course est simple. Le départ s’effectue du Pic du Midi par vague de cinq concurrents, le meilleur temps à l’arrivée en bas gagne… Les participants choisissent leur moyen de descente et l’itinéraire le plus opportun pour gagner la course. Ils doivent rejoindre l’arrivée le plus rapidement possible. Aucune porte ni tracé ne sont imposés en dehors de quelques passages interdits pour raison de sécurité.
Les 3 meilleurs temps dans chaque catégorie (hommes, femmes, papy riders / engins de glisse,) sont récompensés. Les participants peuvent également s’inscrire par équipe (3 personnes) concourant sur 3 engins de glisse différents. Le temps de l’équipe sera calculé par l’addition des 3 temps.
La journée s’achèvera à La Mongie par une soirée festive avec DJ Pone aux manettes (TTC, Svinkels, Birdy Nam Nam).

Informations/Inscriptions : picdumidi.com – n-py.com
Port du casque obligatoire, protection dorsale ou sac à dos, DVA, pelle et sonde.

Ski. Anciens et nouveaux Champions sur les pistes de Peyragudes (65).

Les 30 et 31 janvier 2016, c’est la Jedi Fun Cup à Peyragudes !

Le Snowpark de Peyragudes. Ph. P. Brunet.

Le Snowpark de Peyragudes. Ph. P. Brunet.

 

Après avoir accueilli la semaine dernière les futurs champions de snowboard, Peyragudes reçoit les samedi 30 et dimanche 31 janvier tous ceux qui ont marqué l’histoire de la glisse dans les années 1980. La rencontre multi-glisse entre l’ancienne et la nouvelle génération s’annonce explosive !

C’est à un événement sans précédent que nous invite Peyragudes. Champions du monde ou champions olympiques, pionnier du monoski, du snowboard, du skwal, du ski artistique, du kilomètre lancé, du télémark, photographes et cinéastes des années 1980… tous n’ont rien perdu de leur pouvoir. Les nouveaux glisseurs vont pouvoir côtoyer et se frotter aux anciens, le temps d’un week-end placé sous le signe de la convivialité.

Les plus grands ont répondu présent ! Lire la suite

Ski. Freeride au Pic du Midi de Bigorre (65).

Samedi 23 janvier 2016, 1ère descente freeride pleine lune au Pic du Midi !

Avant d'entamer la descente du Pic du Midi de Bigorre.

Avant d’entamer la descente du Pic du Midi de Bigorre.

Le temps s’annonce parfait samedi 23 janvier pour la première descente freeride de l’année. Ce soir-là, le Pic du Midi propose aux skieurs aguerris de descendre du Pic du Midi, à ski ou en snowboard, éclairés par la seule luminosité de la lune.

Les amoureux de freeride sont attendus dès 15h pour une prise en charge par un moniteur qui évaluera le niveau de chacun. A partir de 16h, les skieurs passeront une soirée inoubliable et totalement insolite avec au programme : la montée en téléphérique au Pic du Midi en fin de journée, le coucher de soleil, la visite du site (terrasses et musée), un buffet traditionnel campagnard et enfin, la descente à ski, depuis le sommet, encadrée par des moniteurs. L’itinéraire le plus opportun sera déterminée en fonction des conditions du jour.

Deux autres soirées pleine lune prévues les samedi 20 février et vendredi 25 mars…

Rappelons qu’à l’instar de l’Aiguille du Midi à Chamonix et de La Grave dans les Alpes, le Pic du Midi a ouvert en décembre 2013 un espace de ski unique dans les Pyrénées. Depuis son sommet à 2 877 m, deux descentes s’offrent aux skieurs :
· Versant La Mongie jusqu’à Artigues-Campan, l’itinéraire « la Coume du Pic » avec son dénivelé de 1 700 m pour 10 km de descente. Une navette gratuite remonte les skieurs au pied des pistes.
· Versant Barèges jusqu’au Télésiège du Tourmalet, le forfait Pic du Midi Unlimited inclut le retour par cette remontée mécanique.
Les skieurs moins aguerris peuvent également emprunter les itinéraires de « la Jaune », « la Verte » ou « la Violette » depuis la gare intermédiaire du Taoulet à 2 341 m.

Connaissance de la haute montagne exigée !

Ainsi, à près de 3 000 mètres d’altitude, c’est un domaine exceptionnel de haute montagne qui s’offre aux skieurs. Une bonne connaissance de la haute montagne et un équipement adapté sont indispensables car ces espaces ne sont ni surveillés, ni aménagés, ni balisés. Afin de bénéficier de conseils avisés et de profiter au maximum de ces magnifiques descentes, l’accompagnement par un professionnel de la montagne est fortement recommandé.

Soirée sur réservation : 99€/personne
Plus d’infos sur http://www.picdumidi.com