Luz-Saint-Sauveur/Argelès-Gazost (65)

Concert de Valery Orlov « La grande voix Russe » le 26 juillet à 21 heures, à l’église des Templiers à Luz-Saint-Sauveur et  le 29 juillet à 21 heures à l’église d’Argelès-Gazost.

Valery Orlov

Valery Orlov

Né dans l’ancienne URSS sur les bords de la Mer Noire, Valery Orlov a suivi des études de musicien et chanteur à l’Académie nationale de Musique d’Odessa. Il obtint le Premier Prix de piano mais aussi de chant lyrique et d’opéra. Pour compléter cette solide formation, il fit parti, le temps de son service militaire, des célèbres Chœurs de l’Armée Rouge, où il fut encore récompensé par le titre de Lauréat du Concours national de Russie.Sa voix de basse d’une exceptionnelle amplitude, qui rappelle obligatoirement celle de l’inoubliable Yvan Rebroff, lui permet d’offrir un répertoire très varié. Un répertoire allant des chants traditionnels et romantiques russes, mélange de musique classique et tzigane, jusqu’aux Négro spirituals en passant par les divers Ave Maria et autres chants sacrés. Déjà apprécié par le public français, ce colosse blond a fait vibrer les voûtes de la plupart de nos cathédrales en y interprétant Les Yeux Noirs, ou le célébrissime Kalinka. Comme l’Italie fournit depuis toujours de grands ténors, la Russie n’a pas son pareil pour offrir ces profondes voix de basse soulignant à la perfection la culture traditionnelle de ce pays lointain et mystérieux. Ecouter Valery Orlov, au-delà de la découverte d’une voix incroyablement belle et puissante, c’est aussi tomber sous le charme de l’ensorcelante âme slave et du romantisme russe. Libre participation.

Ancizan (65)

Concert au Centre culturel d’Ancizan  ce samedi 6 juillet à 21 heures, avec Samuel Geffroy trio !

flyer Geffroy v2-1Allègrement mené par Samuel Geffroy à la guitare, Nicolas Thévenin à la basse et Max Richard aux percussions, le trio manie le métissage musical avec fraîcheur, sincérité et humour. Il livre un répertoire chaud et épicé, nourri d’influences multiples et fusionnelles. Les trois musiciens s’accordent à faire vibrer un son puissant et coloré, mariant la saveur des musiques traditionnelles à des sonorités résolument contemporaines. Un voyage émouvant et raffiné sur les terres andalouses qui flirte avec le jazz, la bossa nova…   Un savoureux mélange à découvrir au Centre culturel d’Ancizan le samedi 6 juillet, à 21 heures !

Réservations au 05 62 40 75 20 ou par mail à centreculturel-ancizan@wanadoo.fr Tarifs : 10 € et 8 €

https://www.facebook.com/pages/Centre-culturel-dAncizan/316333211794269 http://aura.ancizan.free.fr/site/Index.html

Aureilhan (65)

Vendredi 5 juillet, clôture de la saison culturelle de la MJC d’Aureihan à partir de 19h30 !
1005048_395359910568751_222082438_n19h30, Gala des  clubs d’activités : Danse classique, Hip Hop, Comédie Musicale, Clowns….
21 heures, Abdelak – Seul en scène. Abdelak est un « acrobate » qui aime marcher sur le fil de ses cordes vocales. Ses chansons sont atypiques et l’interprétation surprenante. Lors de son récital, il emmène les spectateurs dans des voyages à fleur de peau (prévoir une petite laine pour les frissons) et prends soin de garder une place pour ses notes d’humour.
Plusieurs sujets sont traités : les rapports humains, l’exil, les médias, la nature, l’amour… Ce récital nous plonge dans un univers “poêtidramathistorihumori pas trop sérieux quand même”.
22 heures, Les Intouchables en Ciné Plein Air 
Dans le parc de l’ECLA (concert et film annulés si pluie), 24 av J. Jaurès.
Tarif unique : 3 €. Organisé par la MJC d’Aureilhan

Argelès-Gazost (65)

Rencontres de théâtre amateur du 04 au 07 juillet !

numérisation0001

Le Petit Théâtre de la Gare vous invite à clore magnifiquement  la saison 2012/2013 en participant à ces 3èmes  » Rencontres de Théâtre Amateur » qui débuteront le jeudi 4 juillet à 21 heures au Petit Théâtre de la Gare et se poursuivront le vendredi 5, à 21 heures également. Le point fort sera la journée du samedi 6 juillet, journée « Années Folles » avec des animations en ville dans la matinée, tout l’après-midi et toute la soirée (restauration et buvette sur place) sur le site du Petit Théâtre de la Gare avec des animations, ciné, chants, catch d’impro, et en soirée bal musette. Clôture de ces 3èmes rencontres le dimanche 7 juillet à 21 heures toujours au même endroit. Demandez le programme!

numérisation0002 artimage_395707_2959381_201009301136270

Lourdes (65)

Concert de solidarité aux sinistrés des inondations de Lourdes et de la Vallée des Gaves !

ewfnews2

Le 5 juillet à 20 h 30 à Lourdes, Espace Robert Hossein, 19 avenue Alexandre Marqui – EARTH, WIND & FIRE expérience ft Al McKay. 

 

La recette du concert sera intégralement reversée aux sinistrés des inondations de Lourdes et de la Vallée Des GavesPlus d’informations sur www.lourdes.fr

*L’intégralité de la recette du Concert Earth wind and fire experience ft Al McKay sera reversée à un fonds de soutien en faveur des sinistrés en très grande difficulté et confrontés à des situations d’urgence. Ce fonds sera géré au niveau départemental.

Tarifs : Normal : 15€ Réduit : 12€ * (*groupe, jeunes, – 18 ans, CE, demandeurs d’emplois, bénéficiaire du RSA, PMR, Séniors)

Location : E. Leclerc – Virgin –Cultura – Auchan – Cora – Fnac – Carrefour – géant – magasins U – Intermarché – Digitick – onvaou.com- Billetreduc – Office de Tourisme de Lourdes.

Voir le Teaser du concert >> http://www.youtube.com/watch?v=7sLU-2_KDM0&feature=share&list=UUKmQuUNWol6DlMJSev6Sz0A

Tarbes(65)

Crue du siècle… Concert de solidarité aux sinistrés. Les artistes des Hautes-Pyrénées se mobilisent !

1044260_562546550462940_666640968_nLa mairie de Tarbes organise un concert de solidarité pour les sinistrés. Les artistes des Hautes-Pyrénées ont répondu présents ! 

Ce concert a lieu le lundi 1er juillet, à partir de 20 heures, sous la Halle Marcadieu de Tarbes. Pour l’occasion, Boulevard des Airs (qui reviendra spécialement de Nancy), Sangria Gratuite, Ni Vu Ni Connu, Vox Bigerri, Eths Bandolets, les Chanteurs Pyrénéens avec David Olaïzola et ses musiciens, les danseurs d’Arte Andaluz, Studio 8 et Dans’6T seront sur la scène tarbaise, pour une soirée animée par Christophe Montaigut.

L’entrée générale de 10 euros sera reversée intégralement aux sinistrés des Hautes-Pyrénées à travers les différentes associations caritatives qui devront œuvrer activement ces prochaines semaines auprès de nos concitoyens.

Haute-Garonne (31)

 

Pronomade(s) organise des spectacles de rue à Cier de Rivière, Latoue, Saint Michel et Soueich…

 

Centre national des arts de la rue (CNAR) depuis 2006 et Scène conventionnée pour les arts publics depuis 2003, Pronomade(s) en Haute-Garonne est une association de type loi 1901 créée en juin 2001, prolongement d’une aventure artistique et culturelle menée par les services culturels de Saint Gaudens entre 1991 et 2001.

Pronomade(s) en Haute-Garonne est un projet culturel de territoire, pensé non plus seulement pour les habitants mais également avec eux, réaffirmant la place centrale de la population dans les projets culturels.

 

A l’affiche :

Lecture de rue :  « Livret de famille »

Photo Fabrice Paul Ranoux

Livret de famille. Ph. F-P. Ranoux

La compagnie des Arts Oseurs est tombée sous le charme de la parole contemporaine, urbaine et politique de Magyd Cherfi (chanteur et parolier de Zebda) et s’est littéralement emparée (avec une rage communicative !) de ce texte autobiographique. Elle en a fait un spectacle touchant et percutant… que nous vous invitons à suivre, dans les ruelles de Soueich et Latoue. C’est l’histoire de Magyd, un petit garçon né d’un père algérien qui a passé son enfance dans une cité toulousaine ordinaire, un adolescent qui cherche son identité autant qu’il aimerait se fondre dans la masse, un adulte qui ressent la nécessité de dire et de se raconter… Mais c’est aussi une histoire collective : celle de nos origines, de nos mémoires, de l’immigration, l’histoire d’une France multiple et complexe. Cette histoire, c’est une comédienne (Périne Faivre), un peintre (Xavier Moreno) et un musicien (Renaud Grémillon) qui vous la racontent… Les délices et les galères de la cité, la puissance des (grands) frères et la fragilité des sœurs, le trouble et les conséquences d’un déménagement, le bus comme terrain de drague, les premiers émois, la honte et l’amour pour sa famille parfois envahissante… Un texte brut (presque slammé), balancé comme un uppercut, une lecture de rue puissante et touchante… qui devrait vous transporter… vous et vos ados ! Du livre à la rue, entre déambulations et haltes-lectures, chaque phrase, chaque mot est mis en valeur… Belle poésie que celle du réel, révélée par un verbe bien accompagné, presque slammé… transpirant l’urgence d’une vie, d’une (deuxième) génération, d’une actualité… Lire la suite