7ème édition du Jour de la Nuit !

Agir contre la pollution lumineuse en Pays de Lourdes et Pays des Gaves (65)… Et sur le plan national !

Observation du ciel depuis le Pic du Midi de Bigorre.

Observation du ciel depuis le Pic du Midi de Bigorre.

7ème édition du Jour de la Nuit… Il est grand temps de rallumer les étoiles ! *

Pour cette 7ème édition du Jour de la Nuit qui a lieu samedi 10 octobre 2015, une vingtaine de communes éteindront l’’éclairage public de leur commune pour redécouvrir, le temps d’’un soir la magie de la nuit noire où la voûte étoilée se révèle être une fenêtre sur l’’histoire de l’’Univers.… Adé, Argelès-Gazost, Agos-Vidalos, Arras en Lavedan, Aspin en Lavedan, Bartrès, Beaucens, Boô-Silhen, Cauterets, Chèze, Jarret, Julos, Lau-Balagnas, Loubajac, Lourdes, Pierrefitte-Nestalas, Poueyferré, Saint-Créac, Saint-Pé-de-Bigorre, Sassis, Viella et Villelongue éteindront leur éclairage public samedi soir !

Les communes du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves connaissent bien ces problématiques car elles appartiennent à la Réserve Internationale de Ciel Étoilé du Pic du Midi ; nombreuses sont celles qui se sont déjà engagées dans des actions de conversion de leur parc d’’éclairage public pour moins polluer le ciel et réduire leur facture énergétique.
Le Jour de la Nuit est une manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse unique en France : pendant une soirée et une nuit de nombreuses communes fêtent la nuit noire car aujourd’hui’ la pollution lumineuse est très présente dans notre environnement et, mal utilisée, elle se révèle néfaste pour les écosystèmes et la santé humaine. De plus, la pollution empêche les citoyens de pouvoir observer les étoiles et contribue à un gaspillage énergétique et donc économique non négligeable.

Les animations dans et autour des communes… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Réintroduction du Bouquetin dans les Pyrénées.

De nouveaux bouquetins attendus par… leurs congénères !

Lâcher d'un des bouquetins. PNP L. Nedelec.

Lâcher d’un des bouquetins. PNP L. Nedelec.

Lundi 25 mai 2015, sur le site du Clôt, au-dessus du Pont d’Espagne à Cauterets (65), sept nouveaux bouquetins ibériques, en provenance de la Sierra de Guadarrama près de Madrid, sont venus conforter la population de 24 adultes déjà relâchés depuis juillet 2014, sur le territoire du Parc national des Pyrénées.

Ce complément de 5 femelles et de 2 mâles, était particulièrement attendu afin de poursuivre le développement de la population. Un cabri né la semaine passée et la mort d’un mâle durant l’hiver portent désormais l’effectif à 31 individus. Un comité d’accueil sans pareil attendait ces nouveaux venus : quatre bouquetins d’un précédent lâcher étaient réunis sur le site. Ce lâcher s’est passé sans encombre. Les animaux, très vifs, ont rapidement pris du champ.
Cet événement a réuni une cinquantaine de spectateurs et de personnalités ainsi que des agents du Parc national des Pyrénées et de l’ONCFS des Hautes-Pyrénées.
A noter que les financeurs de ce programme de réintroduction sont l’Europe, l’État, la Région Midi Pyrénées, le Commissariat au massif des Pyrénées, le département des Hautes-Pyrénées, EDF, le parc animalier des Pyrénées et le Parc national des Pyrénées.

Le choix des sites de réintroduction… Lire la suite

Faune des Pyrénées. Tout savoir sur les Vautours.

Vautours dans les Pyrénées, le tour de la question en 10 réponses !

Le Vautour fauve. Ph. Br. Berthémy.

Le Vautour fauve. Ph. Br. Berthémy.

Pour les Pyrénées, la LPO Pyrénées vivantes coordonne, sous l’égide de l’État, les plans nationaux d’actions des espèces de vautours les plus menacées, Gypaète barbu et Vautour percnoptère, en partenariat avec plus de 70 organismes du massif des Pyrénées.
Voici les questions les plus fréquemment posées par le public sur le sujet…

« Quels sont les effectifs des vautours présents dans les Pyrénées ? »

Les 4 espèces de vautours présentes dans les Pyrénées sont :
– le Gypaète barbu avec 39 couples versant nord et 126 couples versant sud,
– le Vautour percnoptère avec 73 couples versant nord et environ 300 versant sud,
– le Vautour moine est présent seulement sur le versant sud en Catalogne avec 6 couples,
– le Vautour fauve avec 826 couples versant nord et une population évaluée à 9000 couples entre la Navarre, l’Aragon, la Catalogne.

« Comment la population de vautours fauves a-t-elle évolué ces dernières années ? »

Un inventaire de la population de vautours fauves réalisé en 2012 par la LPO et ses partenaires a permis de dénombrer 767 couples dans les Pyrénées Atlantiques, 55 couples dans les Hautes-Pyrénées, 2 couples en Haute-Garonne, aucun en Ariège et dans les Pyrénées-Orientales et 8 couples dans l’Aude, soit 832 couples au total. En 2007, le même inventaire avait dénombré 525 couples, soit une augmentation moyenne annuelle d’environ 10%.

« La ressource alimentaire dans les Pyrénées est-elle suffisante pour nourrir tous les vautours ? »

Un vautour fauve a besoin en moyenne de 300 à 350 kg de cadavres par an. Les Pyrénées accueillent près d’un million d’ovins en production laitière ou viande. Les pertes habituelles des éleveurs en montagne sont en moyenne de 3% par été. Le cheptel présent sur la zone montagne et la population d’ongulés sauvages suffisent largement à nourrir l’ensemble de la cohorte des nécrophages à l’année.

« Un vautour fauve peut-il consommer des animaux vivants ? »… Lire la suite

Peyragudes (65).

Coupe d’Europe FIS de Snowboardcross les 7, 8 et 9 février !

Montée d'adrénaline sur les pistes de Peyragudes.

Montée d’adrénaline sur les pistes de Peyragudes.

Pour la 2ème année consécutive, la station de Peyragudes a été retenue par la Fédération Internationale de Ski (FIS) pour recevoir la Coupe d’Europe de Snowboardcross.

La station et le club de snowboard, engagés depuis toujours dans le développement du snowboard, mettront en œuvre les moyens les plus efficaces pour accueillir cet évènement sportif de tout premier ordre.
L’hiver dernier l’association « Pyrénées Snowboard Tour » et la station de Peyragudes ont démontré leur capacité à organiser des compétitions internationales en gérant au mieux les 120 représentants venus de 12 nations. Pour cette deuxième édition, l’élite européenne de snowboard (Suisse, Autriche, Allemagne, Italie, Espagne, Pologne, Andorre) sera à nouveau présente dans les Pyrénées en compagnie de représentants issus de Russie, d’Argentine, du Kazakhstan. Les compétitions auront lieu du 7 au 9 février et seront une vitrine idéale pour faire connaître au grand public cette discipline spectaculaire.
Le Pôle Espoir de l’Equipe de France (masculin et féminin) a confirmé sa présence. A noter la venue des compétiteurs Pyrénéens Nathan Birrien et Ambroise Pujo. Membres du Pôle Espoir Français, eux aussi sont également passés par le circuit de formation « Pyrénées Snowboard Tour ».
Le vendredi 7 février se déroulera l’après-midi la phase d’entraînement des équipes. Le samedi 8 et dimanche 9 février place aux deux Coupes d’Europe Fis. Du grand spectacle pour ces 2 jours de compétition de haut niveau accessible pour les spectateurs en pied de piste, un boardercross étant créé au niveau du télésiège débrayable du Sérias, versant Peyresourde.
Épreuve proche du motocross sur un parcours jalonné d’obstacles tels que bosses, virages relevés et tables, le snowboardcross est une discipline où les compétiteurs s’affrontent par poule de 4 après une qualification chronométrée. Grand spectacle et frissons garantis !
Le samedi 8 février, lors de la remise des prix, un hommage sera rendu à Vincent Borla, récemment disparu, champion de France de snowboardcross en 2000, vainqueur de la Coupe de France en 2000-2001 et entraîneur du club de Snowboard de Peyragudes.

Montagne Pyrénées.

Un démarrage de saison très satisfaisant dans les stations N’PY…

Beaucoup de monde à Luz Ardiden pendant les vacances de Noël

Beaucoup de monde à Luz Ardiden pendant les vacances de Noël.

Ouverts dès le 30 novembre dernier, les domaines N’PY enregistre une hausse de leur fréquentation de 11 % par rapport à la saison précédente et de 25% par rapport à la moyenne des 3 dernières saisons.

Du 30 novembre 2013 au 5 janvier 2014, ce sont 520 000 journées ski qui ont été consommées pour un chiffre d’affaires supérieur à 16 M€. Le succès de la vente de forfaits remontées mécaniques sur internet se confirme avec une hausse de 40 % de titres vendus par rapport à 2012/2013. 58 805 personnes sont ainsi titulaires de la carte No Souci (hors étudiants) soit une augmentation de 22 % cette année.
Sur certaines journées, N’PY a enregistré plus de 30 % de clients qui sont allés skier directement sans passer par les billetteries (cartes No Souci, forfaits saison ou forfaits séjours). Un vrai gain de temps et de confort en période d’affluence où le risque d’attente en caisse peut être parfois important. Une démarche mise en avant par N’PY depuis de nombreuses années avec notamment le rechargement de journées ski via l’application http://www.n-py.mobi, le développement du rechargement par internet, la mise en place de bornes interactives en station…
Enfin, la nouvelle place de marché qui permet aux clients de réserver la totalité de leur séjour sur un site unique n-py.com, commence à faire ses preuves. N’PY RESA a enregistré au 5 janvier 2014 plus de 6 500 dossiers pour un volume d’affaire total de 1,5 M€.

Plus d’infos sur http://www.n-py.com

Andorre – Pyrénées.

La Principauté d’Andorre dispose du plus vaste domaine skiable des Pyrénées.

Prêts pour la glisse..

Prêts pour la glisse…

Avec Grandvalira et Vallnord, ses deux grandes stations de renommée internationale et leurs 300 km de pistes, Andorre est définitivement le paradis des amoureux de la neige !

Pour compléter les descentes traditionnelles en ski, Andorre réserve de nombreuses surprises aux amateurs de sensations fortes ! Buggies, moto-neige, mushing, airboard, joring, speedride et bien d’autres disciplines transforment les vacances au ski en une aventure originale et pleine de rebondissements.

Granvalira, une nouvelle piste de descente…

La plus grande station des Pyrénées (210 km de pistes) souffle cette saison ses 10 bougies et inaugure pour l’occasion la nouvelle piste Àliga, de 2,9 km et 50-60 mètres de large. Située à El Tarter, il s’agira de la seule piste de descente d’Andorre, qui pourra accueillir des compétitions de niveau international. La station augmente de 5 % la surface skiable avec de la neige artificielle et continue à proposer des activités de freeride et des zones réservées aux débutants.

Andorre sera en 2014 le rendez vous de nombreux sportifs en quête d’adrénaline.

Les 10, 11 et 12 janvier : les meilleurs snowboarders du monde participeront à la Coupe du monde FIS SBX, qui se tiendra pour la première fois dans le Pays des Pyrénées, dans la station Vallnord.
Du 21 au 24 février, cette station lance un défi aux champions de El Dorado Freeride, compétition qui possède déjà 4 étoiles, la catégorie maximum délivrée par le Freeride World Qualifier Tour. Cette épreuve mythique coïncidera avec la Coupe du monde de kilomètre lancé, qui aura lieu pour la troisième saison consécutive dans le secteur de Grau Roig, à Grandvalira.
Du 27 au 30 mars et du 3 au 5 avril, pour les passionnés de freestyle, le Total Fight fêtera son 10ème anniversaire au snowpark de Grandvalira-El Tarter. C’est l’un des rendez-vous de référence du calendrier mondial de freestyle en snowboard et freeski.
Enfin, deux compétitions majeures ont choisi Andorre. D’une part, le Championnat d’Europe de ski de montagne qui se tiendra à Vallnord du 14 au 16 février, tandis que les finales de la Coupe d’Europe de ski alpin se disputeront à Grandvalira du 10 au 16 mars.

Pour en savoir plus sur les événements sportifs de la principauté d’Andorre
http://visitandorra.com/fr/agenda/agenda-sportif-hiver-2013-2014/

L’activité la plus prestigieuse : l’héliski… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Ariège (09).

Les rapaces se posent à Beille !

L'aigle royal.

L’aigle royal.

La nature reprend ses droits à Beille, 1er espace nordique des Pyrénées. Durant toutes les vacances scolaires de Noël et février ainsi que tous les week-ends, un fauconnier accompagne désormais petits et grands à la découverte de 6 oiseaux de proie.

La base Angaka de Beille connue pour ses balades en chiens de traineau, propose une nouvelle activité : la Piste Découverte Rapaces Beille. Une balade de 50 minutes à travers la forêt qui permet de mieux connaître le mode de vie en milieu naturel de la Buse de Harris, de l’Aigle Royal, de l’Harfang des Neiges, de la Chouette Lapone et du Hibou Grand Duc. Christophe, ancien fauconnier de l’Armée de l’Air, fait ainsi partager sa passion pour ces animaux de proie.
Durant toute la promenade, un oiseau en vol libre suivra le groupe de branche en branche, l’occasion de percevoir pleinement la majesté de son vol. L’espace d’un moment, tous ceux qui le souhaiteront pourront également porter un oiseau au gant, gage d’une photo souvenir inoubliable…

Inscription / Renseignement :

Sur réservation au 05 61 01 75 60 ou e-mail : lafustechristophe@orange.fr,
Départ à 11h30, 12h30, 13h30 et 14h30 ou sur demande. Maximum 20 personnes,
Tarif : 15 €/adulte et enfant de plus de 12 ans – 10 €/enfant de 3 à 12 ans – Gratuit/moins de 12 ans

Plus d’infos sur http://www.beille.fr / http://www.chioula.fr