Montagne Pyrénées. Protection de la Nature.

Rencontres inter parcs. A préoccupations communes… échanges d’expériences…

Les délégations sur le terrain dans la Réserve naturelle nationale du Néouvielle. Ph. A. Mestres.

Les délégations sur le terrain dans la Réserve naturelle nationale du Néouvielle. Ph. A. Mestres.

Investis de préoccupations communes, le Parc national des Pyrénées, le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises ainsi que le Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes abordent ensemble tout au long de l’année des thématiques de travail et des projets prenant tout leur sens à une échelle plus large que leur territoire, dans une logique de massif. Chaque année depuis six ans, des rencontres entre les trois parcs sont organisées afin de faire le point sur cette collaboration.

Samedi 19 septembre 2015, en présence d’André Berdou, président du Parc national des Pyrénées, André Rouch, président du Parc naturel des Pyrénées Ariégeoises, Georges Armengol et Michel Garcia, vice-présidents du Parc naturel des Pyrénées Catalanes, les instances gouvernantes et les techniciens des trois parcs se sont retrouvés à Saint-Lary Soulan (65) pour cette nouvelle édition des rencontres interparcs. Ils ont été accueillis par Jean-Henri Mir, maire de Saint-Lary et Maryse Beyrié, conseillère départementale Aure-Louron.
La matinée a permis les échanges d’expériences et de savoir-faire ainsi que la définition des perspectives de travail pour l’an prochain, autour des dossiers emblématiques que sont la réintroduction du Bouquetin ibérique, sujet au cœur de l’actualité du Parc national et du Parc naturel des Pyrénées Ariégeoises, le projet de valorisation des marques des parcs pyrénéens, le Parc naturel des Pyrénées Catalanes étant le parc français ayant le plus de produits marqués, les travaux du réseau Espaces protégés pyrénéens pour le montage de projets sur les problématiques de la biodiversité et du tourisme.

De la bonne gestion des flux touristiques…

Les parcs naturels régionaux étaient tout particulièrement intéressés par l’expérience de l’accueil et la gestion des flux touristiques réalisée par le Parc national, en lien avec les partenaires du territoire notamment les collectivités, sur les sites à haute valeur patrimoniale tels que le Pont d’Espagne, le Cirque de Troumouse et la Réserve naturelle nationale du Néouvielle. Ainsi l’après-midi fut-elle consacrée à une visite de terrain de la réserve : gestion du parking, signalétique, canalisation des flux de touristes, aménagement du bâtiment d’accueil,…
L’an prochain, le Parc naturel des Pyrénées Catalanes accueillera les septièmes rencontres inter parcs.

Montagne Pyrénées. Environnement.

La Hiasse d’Aucun, dans le Val d’Azun (65), vous accueille !

Les panneaux annonçant la zone humide. Ph. M. Hervieu PNP.

Les panneaux annonçant la zone humide. Ph. M. Hervieu PNP.

Située côté droit à l’entrée de la commune en venant d’Argelès-Gazost, la zone humide dite de « la Hiasse » à Aucun vous accueille désormais avec deux panneaux d’informations mis en place par la commune en partenariat avec le Parc national des Pyrénées et l’Association pour la recherche et l’environnement Midi-Pyrénées. N’hésitez pas à vous arrêter pour mieux découvrir ou redécouvrir notre environnement.

Qu’est-ce qu’une zone humide ? Pourquoi les protéger ? Quels sont ses rôles et fonctions ?

La Hiasse d’Aucun est une prairie humide autrefois entretenue par la fauche et le pacage. Laissée à l’abandon pendant plusieurs décennies, elle s’est transformée naturellement en prairie humide à hautes herbes. Les zones humides rendent naturellement d’importants services à la collectivité.
Comme des éponges, elles régulent l’écoulement de l’eau en la stockant lors des épisodes pluvieux et en la libérant lors des périodes sèches (fonction hydraulique). Comme des reins, elles filtrent l’eau et en améliorent la qualité (fonction biogéochimique). Elles accueillent également de nombreuses espèces spécifiques, rares ou protégées (fonction écologique). Elles peuvent également avoir des rôles pédagogique, récréatif et culturel.
Afin d’éviter l’évolution du site vers un reboisement moins intéressant pour la biodiversité, la restauration et la valorisation de la Hiasse d’Aucun ont été identifiées comme des actions prioritaires de la convention d’application de la charte du territoire du Parc national, signée en 2013 entre la commune d’Aucun et le Parc national des Pyrénées.

Montagne Pyrénées. Nettoyage des domaines skiables N’PY.

Les efforts de sensibilisation portent leur fruit !

Les bénévoles sur les pistes.

Les bénévoles sur les pistes.

1ères stations de ski françaises à obtenir dès 2007 la certification ISO 14001 et soucieuses de réduire au maximum l’impact du ski sur leur milieu naturel, les domaines skiables N’PY ont organisé pour la 10ème année consécutive les Journées Montagne Propre.

Samedi 20 juin 2015, 1 250 personnes ont participé bénévolement au nettoyage des domaines skiables de Peyragudes, Piau-Engaly, Grand Tourmalet, Luz-Ardiden, dans les Hautes-Pyrénées (65), et Gourette et La Pierre Saint-Martin, dans les Pyrénées-Atlantiques (64), dans le cadre de ces Journées.
Les bénévoles avaient été informés via les réseaux sociaux. Confirmant l’intérêt du grand public pour son environnement, en seulement deux jours plus de 1 200 personnes avaient répondu « présent ». Journées avant tout marquées du sceau de la convivialité, le ramassage s’est terminé dans chaque station par un grand piquenique offert à tous les participants.

4,5 tonnes de déchets ramassées !

Cette année, ce sont 4,5 tonnes de déchets divers (mégots, canettes, bouteilles, emballages, gants, bâtons…) qui ont été ramassées sur les 6 domaines. Un tonnage en très forte baisse (7,5 tonnes l’année dernière au total sur les 7 domaines). De l’avis des participants et des organisateurs, il semblerait que les actions de sensibilisation menées tout au long de la saison portent leur fruit, les skieurs faisant preuve de beaucoup moins d’incivilités.
A noter que la Journée Montagne Propre sera organisée à Cauterets le samedi 29 août.

Les Journées Montagne Propre sont menées en partenariat avec Vacances Propres, l’ARPE MidiPyrénées (Agence Régionale pour l’Environnement), la Région Midi-Pyrénées, Luchon Eau Minérale, Lastage, Pyrénet, Au Vieux Campeur, Altitude 64 et La Ferme en Direct.

Plus d’infos sur http://www.n-py.com

Montagne Pyrénées. Environnement.

Pour la 1ère fois dans les Pyrénées, une marche éco-responsable !

Pour une montagne propre !

Pour une montagne propre !

Pour le lancement de la première opération GreenTrek dans les Pyrénées, l’association GreenTrek et le Comité départemental de randonnée pédestre des Hautes-Pyrénées (65), en association avec le Comité départemental du tourisme des Hautes-Pyrénées, donnent rendez-vous à tous les « Ramasseurs volontaires » le samedi 12 juillet à 9h30 à l’office de tourisme de Vielle Aure (65) pour une journée de marche éco-responsable au cœur du massif du Néouvielle. Cette marche, accessible à tous, parcourra le chemin du GR10 pour rejoindre le Lac et le refuge du Bastan.

Outre la présence des habitants et des visiteurs volontaires, des associations locales, des salariés du groupe ECOCERT (dont la fondation soutient l’association), ainsi que des élus locaux, participeront également à cette journée. Elle a pour but de faire connaitre l’action de l’association GreenTrek et sa présence, pour la première fois, dans les Pyrénées. La journée de randonnée débutera à 9h30 et se terminera vers 16h30. Tous les participants sont priés d’apporter leur déjeuner.

L’association GreenTrek et l’opération GreenTrek 2014… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Environnement.

Journée Nature à Ayros Arbouix (65) avec le Parc national des Pyrénées.

Les enfants à l'écoute d'un Agent du Parc national des Pyrénées

Les enfants à l’écoute d’un Agent du Parc national des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées et la commune d’Ayros-Arbouix ont proposé, dans le cadre des Journées Nature, une animation d’une demi-journée à destination des habitants de la commune et plus particulièrement des élèves du regroupement pédagogique intercommunal et leurs familles.

Il s’agissait de restituer les connaissances acquises par les agents du Parc national et de valoriser le travail effectué par les scolaires dans le cadre du programme Atlas de la Biodiversité des Communes (ABC). Cet inventaire du patrimoine naturel et de la biodiversité communale a été réalisé par le Parc national, ses partenaires avec la participation des habitants et des élèves.
Lors de la Journée Nature, près de 100 personnes, habitants d’Ayros-Arbouix, élèves du regroupement pédagogique, élus… se sont donc retrouvés devant la mairie. Les participants se sont séparés en deux groupes. Puis, de 15h à 18h, les gardes-moniteurs assistés des enfants ont amené les curieux dans les rues et sentes du village, Pouey Mayou, Pouey Castet… à la découverte de la richesse du monde animal et végétal.

Lecture du paysage et des oiseaux

Les agents du Parc national, le maître d’école et les élèves sont intervenus sur la lecture de paysages, les oiseaux, les milieux ouverts et sur l’univers forestier. Loin du cours magistral, les anecdotes de chacun sur ses souvenirs d’enfant, sur sa vie d’antan et des recettes de cuisine ont été échangés.
A 18h, retour à l’école. Les élèves avaient élaboré des ateliers à partir du travail réalisé avec les agents du Parc national tout au long de l’année sur le thème de la découverte de la biodiversité de la commune en exerçant, en premier lieu, le sens de l’observation. Selon les ateliers, les adultes devaient reconnaître les empreintes, les feuilles et les arbres, les plumes et les oiseaux, ou encore l’étagement de la végétation en fonction de l’altitude.
Une exposition sur la pollution lumineuse et ses impacts sur la biodiversité, ainsi qu’une exposition de photos de ciels étoilés éditées par le Pays de Lourdes et des Vallées des gaves complétaient le dispositif. Elles rappelaient que la commune d’Ayros-Arbouix fait partie intégrante de la Réserve Internationale de Ciel Étoilé du Pic du Midi.
Un goûter a clôturé l’après-midi. Un grand moment de partage, d’échanges entre parents, amis et habitants sur les richesses de leur commune.

Lourdes – Vallée des Gaves (65). Environnement.

Le Pays de Lourdes s’engage dans le nettoyage du Gave !

Énormément de déchets ont enlaidi les abords du Gave de Pau.

Énormément de déchets ont enlaidi les abords du Gave de Pau.

Lors des crues successives d’octobre 2012 et juin 2013, de nombreux déchets de l’ancienne décharge intercommunale de Beaucens se sont dispersés le long des berges du Gave de Pau, polluant ainsi le paysage de nos vallées.

Pour remédier à cela, les communes de Geu et St-Pé-de-Bigorre ont recruté dès octobre 2013, deux personnes en CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi) pour travailler sur leur territoire communal à l’enlèvement de ces déchets. En parallèle, les élus du Syndicat Intercommunal Rural du Pays de Lourdes (SIRPaL) ont engagé une réflexion plus globale afin de mettre en place une équipe chargée de la collecte de ces déchets sur l’ensemble des berges de Geu à St-Pé-de-Bigorre.
Le SIRPaL ainsi que les communes de Geu, Ger, Aspin-en-Lavedan, Lugagnan, Viger et St-Pé-de-Bigorre en concertation avec le syndicat mixte du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves (PLVG), ont recruté une équipe composée au total de 8 personnes en CAE pour nettoyer les abords accessibles du Gave et les Saillets. Cette équipe, encadrée par le technicien rivière du SIRPaL, a commencé à travailler le 1er avril dernier et sera présente le long des berges du Gave durant 6 mois.

Les secteurs les plus visibles seront traités en priorité.

L’équipe en place alternera ainsi les différents secteurs de Geu à St Pé-de-Bigorre. Pour compléter ce travail d’enlèvement des déchets, le SIRPaL va faire appel à un prestataire extérieur afin d’organiser un nettoyage en raft, depuis le lit du Gave. Il traitera les zones inaccessibles depuis les berges par l’équipe des personnes en contrats aidés. Le nettoyage en raft des berges inaccessibles du Gave devrait commencer ce printemps, dès que le niveau d’eau sera suffisamment satisfaisant pour une bonne exécution de la mission.
Un travail fastidieux et difficile, mais qui créé de l’emploi, et qui est nécessaire afin de retrouver un Gave de Pau accueillant !

Montagne Pyrénées. Argelès-Gazost (65).

Un cœur de ville en fleurs, dimanche 18 mai !

Le mail de l'église d'Argelès-Gazost aux couleurs du printemps

Le mail de l’église d’Argelès-Gazost aux couleurs du printemps

La ville d’Argelès-Gazost, labellisée « ville fleurie, trois fleurs », renouvelle cette année son « Marché aux fleurs » le dimanche 18 mai prochain.

Près d’une trentaine d’exposants seront présents dès 10 heures sur le mail de l’église : des horticulteurs, pépiniéristes et producteurs de plantes à massifs, de végétaux, d’arbres et d’arbustes…. Mais aussi des producteurs de cactées, plantes grasses, fleurs de montagne, de rosiers et bougainvilliers, et bien entendu des semences et des plants de légumes pour le potager !
Le marché sera agrémenté par la présence d’artisanat : décoration de jardin, poteries, objets en bois…, artistes peintres ou photographes et produits du terroir.

A noter

– Un atelier pour les enfants « Les P’tits Débrouillards » sur le thème de la biodiversité : semis, fleurs, pollinisation, insectes, animé par l’association du même nom à 11h et 15h.
– Un stand sur « les pratiques environnementales de la Ville » : le service des espaces verts de la Ville exposeront leur matériel présenteront leur méthode de travail pour lutter contre les mauvaises herbes sans pesticides et s’attacheront à sensibiliser et à informer la population locale sur les préoccupations environnementales.
Parmi les nouveautés, deux initiatives locales à souligner :
– L’initiative « Jardin Partagé » par les enfants de l’Ecole Primaire Notre-Dame,
– Les portes ouvertes aux « Jardins du Gave » organisées par l’Association des Jardins familiaux.

Des rendez-vous à ne pas manquer pour tous les amoureux de la nature et les passionnés du jardinage. Alors, sans hésitation venez découvrir, admirer et acheter plants et végétaux pour fleurir vos balcons, terrasses et jardins !

Plus d’information :
Office de tourisme de la vallée d’Argelès-Gazost.
Tél, 05 62 97 00 25 ; Site, http://www.argeles-gazost.com.