Valorisation des Patrimoines avec les Parcs nationaux de France.

« Esprit Parc national »… la marque des Parcs nationaux de France !

Les acteurs de la marque Esprit Parc national réunis dans le Val d'Azun (65).

Les acteurs de la marque Esprit Parc national réunis dans le Val d’Azun (65).

Les parcs nationaux ont créé la marque « Esprit parc national » pour fédérer les acteurs de chaque territoire et sensibiliser le consommateur aux valeurs portées par les parcs nationaux depuis plus de 50 ans. Les valeurs de la marque sont l’engagement, l’authenticité, le respect, le partage, la vitalité.

Presque cinq années de réflexion collective ont été nécessaires pour parvenir au dépôt à l’INPI en 2010 des noms des parcs nationaux et du logo commun et, en 2013, de la marque collective Esprit Parc national. Elle a été présentée officiellement au Président de la République François Hollande le 18 juillet 2015.

« Esprit parc national » met en valeur des produits et services imaginés et créés par des hommes et des femmes qui s’engagent dans la préservation et la promotion de ces territoires d’exception. Marque collective, « Esprit Parc national » est aussi porteuse d’un message de solidarité en privilégiant l’économie locale.

« Esprit parc national » est attribuée par les Parcs nationaux à des acteurs économiques volontaires, qui proposent des produits et services issus ou exercés sur les territoires des Parcs nationaux. Pour obtenir la marque, les produits ou services doivent répondre aux principes prévus dans le règlement générique ainsi qu’aux critères des règlements spécifiques à chaque activité. Ces règlements sont communs à tous les parcs nationaux pour une même catégorie d’activité. Les acteurs économiques engagés dans la marque signent un contrat avec le parc national concerné.

Le logo « Esprit parc national », accompagné du nom de chaque territoire, est apposé sur les produits et services qui ont rempli les conditions d’attribution de la marque. Il symbolise le partage et le respect des valeurs de la marque par le prestataire marqué et signe son engagement pour la protection des patrimoines et la sensibilisation du public. L’idée est de faire bénéficier les entreprises des territoires de la reconnaissance et de la notoriété des parcs nationaux, pour que les habitants, les visiteurs ou les touristes identifient ces produits ou services particuliers. C’est aussi un repère pour les visiteurs qui souhaitent que leurs choix de consommation soient cohérents avec la préservation du caractère exceptionnel des parcs nationaux français.

À ce jour, le déploiement de la marque concerne 5 grandes catégories de produits ou de services : Lire la suite

Publicités

Montagne. Charte du Parc national des Pyrénées.

La commune de Cauterets et le Parc national des Pyrénées s’engagent.

Signature officielle de la convention de la charte à Cauterets. Ph. A. Buttiffant.

Signature officielle de la convention de la charte à Cauterets. Ph. A. Buttiffant.

Le 3 juin 2013, la commune de Cauterets (65) adhérait à la charte du territoire du Parc national des Pyrénées. Outil innovant de gestion et d’animation des vallées, la charte du territoire du Parc national vise à permettre un développement durable et local ainsi qu’une valorisation des patrimoines naturel, culturel et paysager.

Dès lors, la commune et le Parc national ont travaillé en concertation afin de décliner territorialement et de manière opérationnelle, la charte du territoire et le partenariat entre l’établissement public et la commune.
Délibérée en conseil municipal le 28 septembre 2015, la convention d’application de la charte du Parc national pour la commune de Cauterets précise les thèmes de partenariats et actions et projets concrets permettant sa mise en œuvre locale.
Ainsi, pour exemples, sur la durée de la convention, la commune de Cauterets et le Parc national des Pyrénées conviennent de mener ensemble prioritairement :

En matière d’environnement et de développement durable :
– L’introduction d’aliments issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective, en partenariat avec le GAB65,
– L’étude relative à la mise en place d’un règlement local de publicité sur l’ensemble du territoire communal (organisation de la publicité pour une meilleure intégration paysagère).

En matiére d’urbanisme et d’architecture :
– Les projets de mise en valeur et de rénovation du patrimoine bâti et notamment par des actions de sensibilisation et de formation aux techniques appropriées de réhabilitation des façades et par des conseils en matière d’intégration paysagère, en partenariat avec le CAUE.

En matière de développement culturel :
– L’organisation et le développement de l’évènement estival en cœur de parc, sur le site du pont d’Espagne : « balades circassiennes ».

En matière de tourisme de montagne et de nature :
– Les projets de promotion et de commercialisation des activités de pleine nature, dans le cadre de la marque « Esprit Parc national »,
– Participer à la création d’un outil de suivi des sentiers de proximité de la commune.

La convention d’application de la charte du Parc national sur le territoire cauterésien prendra fin le 31 décembre 2017.
Depuis le 10 janvier 2016, soixante-six communes adhèrent à la charte du Parc national des Pyrénées. Cinquante d’entre elles ont d’ores et déjà signé une convention d’application.

Montagne. Parc national des Pyrénées.

Trois nouvelles communes adhèrent à la charte du Parc national des Pyrénées.

Panneau à l'entrée des communes du Parc national des Pyrénées.

Panneau à l’entrée des communes du Parc national des Pyrénées.

Au printemps 2013, après plusieurs années d’un travail participatif des acteurs des vallées, élus, socioprofessionnels, usagers et habitants, soixante-trois communes adhéraient à la charte du Parc national des Pyrénées : cinquante-et-une en Hautes-Pyrénées, douze en Pyrénées-Atlantiques.

Outil innovant de gestion et d’animation des vallées, la charte du territoire du Parc national des Pyrénées vise à permettre un développement durable et local ainsi qu’une valorisation des patrimoines naturel, culturel et paysager. Travaillée en concertation, la commune et le Parc national signent une convention d’application qui précise la mise en œuvre locale et un programme d’actions à entreprendre.
Comme le permettait la loi, à l’automne 2015, les communes qui n’avaient pas adhéré en 2013, ont été de nouveau sollicitées par le Préfet de région.
Trois communes ont ainsi rejoint cette dynamique collective, portant à quinze le nombre de communes adhérentes sur les Pyrénées-Atlantiques soit 50% des communes sollicitées : Borce en vallée d’Apse, Bielle en vallée d’Ossau et Billières en vallée d’Ossau.
Concrètement, plusieurs projets seront très rapidement accompagnés techniquement par le Parc national. Pour exemples :
– à Borce : l’opération « Zéro pesticide », la gestion des estives,
– à Bielle : l’opération « Zéro pesticide », l’accompagnement dans la réalisation du Plan local d’urbanisme, la requalification et la restauration du patrimoine bâti,
– à Bilhères : l’accompagnement d’un projet culturel (circuit d’interprétation dans les villages de Bielle et de Bilhères), la requalification et la restauration du patrimoine bâti, l’accompagnement d’un projet archéologique.
Ces accompagnements peuvent rendre ces projets éligibles aux crédits alloués par le Parc national au titre de la Convention Interrégionale du massif des Pyrénées, crédits dont la dotation prendra en compte ces nouvelles adhésions. Les hébergeurs professionnels des communes pourront également prétendre à la marque « Esprit Parc national ».
Ces communes afficheront prochainement leur appartenance au Parc national des Pyrénées en apposant le panneau « commune du Parc national des Pyrénées » aux entrées de village.
Depuis le 10 janvier 2016, soixante-six communes adhèrent à la charte du Parc national des Pyrénées dont cinquante et une sur les Hautes-Pyrénées et quinze sur les Pyrénées-Atlantiques.