Bourg de Bigorre dans les Baronnies (65).

Fête de la châtaigne, samedi 2 et dimanche 3 novembre.

C'est le moment de la récolte des châtaignes.

C’est le moment de la récolte des châtaignes.

Depuis 2004, la Chambre d’Agriculture des Hautes-Pyrénées accompagne l’association « Le renouveau de la châtaigne » à la relance de cette production emblématique de nos vallées.

La fête de la Châtaigne s’y déroule maintenant depuis 10 ans et s’inscrit dans une démarche de conservation du patrimoine végétal et paysager et du maintien de l’activité agricole par la diversification.

La Fête de la châtaigne c’est…

· Une action de promotion du programme de sauvegarde de ce patrimoine paysager qu’est le châtaignier,
· Une démarche de développement et de promotion d’une micro-filière en devenir,
· Un événement festif et culinaire (repas, chants…),
· Une journée de détente en famille avec des animations pour petits et grands (atelier greffage, vannerie…),
· L’occasion de découvrir la châtaigne autrement (farine, confiture…),
· Un lieu de rencontre pour les amoureux des fruits et arbres de nos vallées (châtaigniers, pommiers, champignons…),
· Un accès gratuit à la manifestation.

La châtaigne en Hautes-Pyrénées… Lire la suite

Publicités

Hautes-Pyrénées (65).

Le Pic du Midi tout près des étoiles !

Le Pic du Midi domine la chaîne des Pyrénées. Ph. P. Compère.

Le Pic du Midi domine la chaîne des Pyrénées. Ph. P. Compère.

En 2011, le Pic du Midi de Bigorre s’est engagé dans une démarche d’amélioration continue. Trois axes fondamentaux et quatre grands projets en sont ressortis. Tout est désormais en ordre de marche pour que ses projets voient le jour. Il en va de l’avenir du Pic et de tout un territoire.

Un véritable projet d’entreprise

Cette démarche de définition du projet et de la stratégie de la Régie du Pic du Midi a été conduite par les administrateurs, l’encadrement et les salariés de l’entreprise avec la participation des représentants du personnel. 17 groupes ont été constitués et 42 salariés (sur une équipe de 50 personnes) ont été associés à la définition du projet d’entreprise. Ils ont construit un plan d’actions déclinant par services les axes stratégiques de l’entreprise, s’engageant ainsi dans une démarche commune de développement de la qualité et de la performance.
De cette démarche, un enseignement majeur ressort : au-delà de tous les mots, les salariés sont fiers de faire partie de l’histoire du Pic. Pour eux, son activité est un véritable défi, un combat de tous les jours contre les éléments. Ce challenge quotidien se double d’une exigence d’exemplarité, le Pic du Midi en tant que moteur économique du territoire et de part sa notoriété, étant en permanence sous le feu des projecteurs.

Voir toujours plus haut… Lire la suite

Argelès-Gazost (65)

Second tournoi de bridge de la ville d’Argelès-Gazost, dimanche 15 septembre !

Le Hall des Thermes accueille le tournoi de Bridge.

Le Hall des Thermes accueille le tournoi de Bridge.

Pour la seconde fois, Argelès-Gazost propose aux amateurs de carte, un tournoi de bridge organisé par le Bridge Club lourdais en partenariat avec le Comité de l’Adour de la Fédération Française de Bridge.

Dans un cadre exceptionnel, le hall des Thermes, 160 joueurs amateurs ou professionnels sont attendus de toute la France. Le tournoi débutera à 14h30 sous la direction d’un arbitre fédéral. Une nouveauté cette année, avec l’inscription qui est offerte aux juniors. Une remise des prix clôturera le tournoi suivi d’un cocktail dans les salons du Casino. La municipalité, l’office de tourisme, les Thermes, le Casino, des commerçants et des entreprises locales se sont fortement investis pour la réussite de cet évènement. Près de 8 000 € de prix seront distribués.
Inscrivez-vous ! Il reste quelques places !

Le programme :

Accueil des participants au Hall des Thermes dès 13h30 ; Tournoi de 14h30 à 18h30 ; 19 heures, remise des prix au Casino ; 19h30, cocktail dinatoire.
Informations pratiques : Droits d’engagement 20 € ; Inscription sur le site du Comité de l’Adour : http://www.adour-bridge.com ou au club au 05 62 94 17 47. Toutes les paires seront dotées. 8 000€ de prix.

Pyrénées

De la Méditerranée à l’Océan… La Haute Route Pyrénées : départ de la 1ère édition cyclo-sportive le 1er septembre !

Un véritable défi humain de la Méditerranée à l'Océan.

Un véritable défi humain de la Méditerranée à l’Océan.

Une semaine seulement après la fin de la Haute Route Alpes (18/24 aout – de Genève à Nice), une nouvelle Haute Route s’élancera. À travers les Pyrénées, 500 pionniers relieront Barcelone, en Espagne à la Côte Basque, en France. Ils tenteront de relever ce nouveau défi, la Haute Route Pyrénées, qui devrait devenir aussi célèbre que sa sœur jumelle dans les Alpes. 40 Iron Riders enchaineront les deux événements, apportant une nouvelle signification aux  » plus hautes et plus difficiles cyclo-sportives au monde  » : le défi d’une vie à travers les cols mythiques du monde du vélo. Pour cette première édition, la Haute Route figure déjà en haut de la liste des passionnés de vélo du monde entier.

À propos de la Haute Route Pyrénées

LOGO_HTR2013 (2)Après un départ de Barcelone en Espagne, la Haute Route Pyrénées traversera les Pyrénées pour se terminer une semaine plus tard au bord de l’Atlantique sur la Côte Basque. Pendant 7 jours, du 1er au 7 septembre, les coureurs parcourront plus de 800 km et grimperont plus de 20 000 mètres de dénivelé positif, le tout contre la montre. Les 7 étapes, chronométrées, affichent des formats variés dont une étape marathon et un contre-la-montre individuel.

Un terrain de jeu mythique

Les coureurs de la Haute Route Pyrénées seront accueillis dans 7 villes et régions de renommée, pour certaines, internationale : Barcelone, La Seu d’Urgell, Pla de Beret, Superbagnères, Bagnères-de-Luchon, Argelès-Gazost, Hautacam, Pau et la Côte Basque. Sur les traces de leurs héros, les coureurs de la Haute Route Pyrénées emprunteront les cols qui ont forgé la légende du vélo : le col d’Azet, celui du Tourmalet, du Hautacam ou encore de l’Aubisque…

Quelques belles histoires sur les Hautes Routes :

Rachel et Laurent Millerou (de St Etienne de Baigorry dans les Pyrénées Atlantiques) : ce couple de gendarmes profiteront de ce parcours pour partir avec leur deux enfants. Ces derniers suivront chaque étape depuis le camping-car conduit par leur grand-père. Un beau challenge en famille et un projet original de vacances.
Louis Armary : cet ancien du XV de France et habitant d’Argelès, participera exceptionnellement à la 4ème étape des Hautes Routes.
Une équipe 100% Féminine : menée par Laétitia Roux, multiple championne du Monde, d’Europe et de France de ski-alpinisme, cette équipe de fille est composée notamment de Vanessa Vidal (championne française de ski alpin) mais aussi d’une représentante américaine, suisse et italienne.
Handisportif et Iron rider : Christian Haettisch. Amputé d’un bras et d’une jambe à l’âge de 15 ans, cet alsacien de 52 ans se lance dans un défi de taille, terminer l’Iron Challenge après avoir bouclé la Haute Route Alpes 2012. Un exploit représentant 5 fois l’ascension de l’Everest !

Plus d’infos sur : http://www.hauteroute.org

Madiran (65).

30ème édition de la fête des vins de Madiran les 14 et 15 août !

Le village de Madiran vu du ciel.

Le village de Madiran vu du ciel.

Ce sont deux jours de rencontres et de découvertes avec les vignerons de Madiran. Une occasion de déguster dans un lieu agréable, le parc du Prieuré, les vins de Madiran et du Pacherenc.

Une rencontre conviviale, avec le 14 au soir un repas organisé par les jeunes agriculteurs, et dès le 15 au matin, la messe de Sainte Marie de Madiran, puis défilé des confréries ouvrant une grande journée de dégustation et d’échanges…
AfficheLe Madiran est un vin au fort tannin, d’une couleur rubis foncé, à la fois corsé et charpenté. Sa production est volontairement limitée. Il n’est commercialisé qu’après douze mois minimum de vieillissement. Environ 300 viticulteurs coopérateurs (deux caves coopératives) et une cinquantaine de vignerons particuliers exploitent ce vignoble. Conseillé avec toutes les spécialités du Sud-Ouest, le Madiran s’accorde plus simplement avec les viandes grillées ou rôties d’agneau, de boeuf, de porc et de canard.
Autre vin de ce terroir, l’AOC Pacherenc du Vic-Bilh. Sec pour l’apéritif, les poissons et les viandes blanches, ou moelleux du début à la fin d’un repas, ce breuvage satisfera tous les connaisseurs.

Un petit peu d’histoire

L’histoire de Madiran débute au XIème siècle avec l’installation des moines bénédictins, fondateurs du Prieuré de Madiran, qui développent une viticulture rudimentaire, destinée à la consommation locale. La renommée du Madiran est assurée par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui vont le colporter. En 1948, le Vignoble de Madiran obtient l’Appellation d’Origine Contrôlée « Madiran » et « Pacherenc du Vic-Bilh ». Un terroir, deux vins, l’un et l’autre, hauts en couleurs. Dans les années 80, sous l’impulsion de quelques pionniers, l’appellation amorce un véritable virage vers la production de vins de qualité. Millésime après millésime, les viticulteurs perfectionnent leur savoir-faire unique au service d’un cépage rare : le tannat.

Le programme… Lire la suite

Lourdes (65).

Lourdes VTT 65 au Championnat de France à Auron (06).

Les compétiteurs de Lourdes VTT 65 devant leur stand.

Les compétiteurs de Lourdes VTT 65 devant leur stand.

Après un long déplacement sur les hauteurs de Nice, l’équipe de Lourdes VTT 65 s’est une nouvelle fois illustrée le week-end dernier.

Lors de l’épreuve de Descente (DH), et malgré les absences de Guillaume Larbeyou et José Oliveira tous les deux blessés, les descendeurs ont essayé de suivre le bouillant Cyril Meslier. Excellent depuis le début de saison (il est en effet actuellement le 1er français de la catégorie Master), Cyril a réalisé une course parfaite et a obtenu la 48ème place dans les 50 français toutes catégories confondues. Une prestation qui lui permet d’espérer une place de choix aux prochains championnats du Monde en Afrique du Sud au mois d’août.
En junior, Irénée Menjou (22ème junior) a cassé une nouvelle fois sa chaine, et à l’arraché, rentre dans les 100 premiers au classement scratch. Les autres lourdais, Aurélien Heraud (108ème), Ivan Henaff (147ème) et Rémi Aio (156ème), sont un peu passés à côté de leur compétition.

XC VTT Cross Country… Le retour de Sophie Bordères !

Faire sa première course pour les championnats de France (après une interruption de 8 mois pour terminer ses études)… un petit challenge pour Sophie Bordères. Avec une rapide préparation d’un mois, elle s’est élancée sans prétention et a essayé de bien représenter l’équipe. Pari réalisé en obtenant la 22ème place. La talentueuse Julie Bresset a remporté le titre.
Guillaume Loustau, pourtant parti en 6ème ligne, s’est vite rendu à l’évidence… Ce n’était pas son jour !  » Je n’avais pas les jambes, pas de sensations  » dira-t-il à l’arrivée. Un jour sans… à oublier pour mieux rebondir lors de la finale à Méribel au mois d’août.
A noter l’excellent esprit de Jules Soyez, non sélectionné pour ces championnats, qui a assuré l’assistance des deux lourdais.

Région Midi-Pyrénées.

Crue du siècle… La solidarité régionale pourrait atteindre 15 M€ !

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées

« Dans ce contexte exceptionnel », a déclaré Martin Malvy à l’issue de la réunion de ce jeudi 11 juillet, « et comme je l’avais annoncé dès le 27 juin, le montant de notre aide d’urgence sera adapté aux besoins. D’ores et déjà, les premières réunions des comités de suivi nous laissent penser que la Région devra porter son effort des 5 millions d’euros initialement annoncés à environ 15 millions d’euros. C’est un effort considérable, mais la solidarité régionale sera évidemment présente à ce rendez-vous ».

Le 27 juin dernier, les élus régionaux avaient décidé, sur proposition du président Martin Malvy, une première dotation de 5 M€ pour marquer la solidarité régionale avec les sinistrés des inondations subies par les vallées pyrénéennes quelques jours plus tôt et pour permettre à l’économie locale de redémarrer le plus rapidement possible. En quelques jours, en coordination avec l’État, les élus et les acteurs locaux réunis en cellules de crise et comités de pilotages, la Région a défini les modalités concrètes de la mobilisation de cette aide. Ce jeudi 11 juillet, les élus régionaux réunis en Commission permanente exceptionnelle ont adopté 6 premiers dispositifs d’intervention de la Région en direction des Communes– 127 communes dont 81 dans les Hautes-Pyrénées et 46 en Haute-Garonne – et entreprises situées dans le périmètre reconnu en état de catastrophe naturelle.
logo-region-midi-pyreneesCes 6 dispositifs régionaux interviendront aux côtés des autres financements publics de l’État, des conseils généraux et éventuellement de l’Europe. Ils seront diffusés dans les jours qui viennent aux collectivités, aux acteurs économiques et sociaux concernés. Les Services de la Région accompagneront les sinistrés dans le montage des dossiers qui seront suivis par un interlocuteur unique, Bruno Guillemot, affecté spécialement à cette mission et chargé d’en suivre l’instruction.

Versement de 3 premières aides…  Lire la suite