Parc national des Pyrénées. Faune.

Les Bouquetins ibériques ont leur maison grâce à vous !

1 Pedro tente de séduire Léna.

Pedro tente de séduire Léna.

Grâce à la générosité des donateurs, ce sont aujourd’hui non pas soixante mais soixante-trois Bouquetins ibériques qui évoluent dans les montagnes du Parc national des Pyrénées.

Lâchés sur le site du Clôt sur les hauteurs de Cauterets, trente-huit femelles et vingt-cinq mâles, constituent désormais un noyau d’individus qui ont su rapidement rétablir les comportements naturels de l’espèce sur ce nouveau et vaste territoire de la vallée de Saint-Savin.

L’organisation sociale, un pilier de la réussite de l’implantation d’une population…

Animaux grégaires, les bouquetins vivent le plus souvent au sein de groupes dont la composition et le nombre évoluent au fil des saisons. Grâce aux observations visuelles et aux signaux émis par les colliers GPS et VHF dont sont dotés quarante-six bouquetins, les suivis réalisés par les agents du Parc national, de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et du Gouvernement d’Aragon montrent que des groupes de femelles et des groupes de mâles, se sont constitués dès la fin de l’été 2015. Les massifs de Péguère, du Barbat et du Piarrouy ont été particulièrement appréciés.

Le rut, une affaire de patience pour les mâles… Lire la suite

Publicités