Montagne Pyrénées. Pic du Midi de Bigorre (65).

Le Pic du Midi a 15 ans et plein de projets !

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Le Pic du Midi fête cette année ses 15 ans d’ouverture au grand public. Grands Sites de Midi- Pyrénées, il porte l’image de toute une région à travers le monde. Plus d’1,5 million de touristes sont montés au Pic en 15 ans, dont 108 718 en 2014. Ces 15 ans sont l’occasion de faire le point sur les grands projets qui animent actuellement le site.

UNESCO : nomination d’une série d’Observatoires de Haute-Montagne

Il y a un an, le Comité syndical décidait de lancer le dossier de demande d’inscription du Pic du Midi au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO. L’université Paul- Sabatier (Toulouse 3) ainsi que l’Observatoire Midi Pyrénées ont également décidé de porter ce projet.
Cette démarche permettra de :
• Donner une dimension nouvelle au site ainsi qu’une reconnaissance internationale prestigieuse
• Offrir des perspectives de développement prometteuses
• Définir une protection maximale du site et une politique de conservation de qualité
• Transmettre un patrimoine authentique et intègre aux générations futures
• Mettre en place un système de gestion qui rassemble tous les acteurs du site pour un développement concerté et durable.
Le premier Comité de pilotage qui réunit près de 60 personnes, s’est tenu le 19 janvier dernier sous la Présidence de la Préfète des Hautes-Pyrénées, du Président du Syndicat Mixte du Pic du Midi et du Président de l’Université Paul Sabatier. Un Groupe projet a été défini et un Comité Scientifique a été mis en place. Le cabinet MCC Héritage accompagne le Pic du Midi dans sa démarche.
Il a été décidé lors de ce Comité de Pilotage de donner un caractère prioritaire à une approche de la candidature UNESCO, sous la forme d’une série transnationale des “Observatoires de Haute Montagne”.
Dans ce processus d’inscription, le Pic du Midi est partenaire de deux autres observatoires de renommées internationales qui sont Aura Observatory au Chili et Canarian Observatories en Espagne. Les critères d’éligibilité prioritaires retenus devraient permettre aux trois sites de postuler sur une inscription au titre des paysages culturels.
Deux autres observatoires (California Observatories aux USA et Mauna Kea Observatory à Hawaï) ont également été contactés pour, ultérieurement, compléter notre série.
De plus dans le cadre de l’étude thématique commandée par l’UNESCO à l’ICOMOS-UAI (vol. 2), le Pic du Midi a été inscrit en septembre dernier par l’UNESCO sur son site internet « Portal to the Heritage of Astronomy » (http://www2.astronomicalheritage.net). Cette inscription est une première étape, les sites retenus devant disposer d’une valeur astronomique et d’une identité naturelle suffisamment forte pour pouvoir être ensuite accompagnés par l’UNESCO dans la rédaction de leur dossier de candidature au Patrimoine de l’Humanité.

Hôtellerie des Laquets : une étude complémentaire d’Atout France… Lire la suite

Région Midi-Pyrénées. Culture.

L’abbaye de Sylvanès dans l’Aveyron (12), premier site de Midi-Pyrénées labellisé « Centre Culturel de Rencontre » !

L'Abbaye de Sylvanès, dans le sud de l'Aveyron.

L’Abbaye de Sylvanès, dans le sud de l’Aveyron.

Alors qu’il avait soutenu la démarche de l’Abbaye de Sylvanès auprès de la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, pour obtenir la labellisation de « Centre Culturel de Rencontre », Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, s’est félicité de la sélection de cette candidature.

« Je tiens à souligner la reconnaissance nationale et européenne ainsi accordée à l’Abbaye de Sylvanès, qui devient le premier site de Midi-Pyrénées labellisé Centre Culturel de Rencontre », a déclaré Martin Malvy.
La Région Midi-Pyrénées avait participé au financement de l’étude préalable en vue de l’obtention du label, pour appuyer la candidature de l’abbaye, intégrée au Grand Site « Viaduc de Millau ». La candidature, déposée par la commune de Sylvanès, avait pour ambition de reconnaitre et de renforcer le rayonnement de ce lieu d’exception du Sud du département de l’Aveyron ; dont l’attractivité et la richesse culturelle sont accentuées chaque année par le Festival de musiques sacrées, régulièrement soutenu par la Région. La qualité de sa programmation a en effet permis à ce festival, au fil des années, de s’imposer comme un des plus importants de Midi-Pyrénées.

Tourisme. Contrat de destination.

Martin Malvy, Président de la Région Midi-Pyrénées, a déclaré : « Pyrénées et Dordogne, deux belles « destinations » pour l’international » !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laurent Fabius, Matthias Fekl et Carole Delga ont informé Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, de la sélection des candidatures des Pyrénées et de la vallée de la Dordogne dans le cadre du second appel à projets « Contrats de destination » lancé en janvier dernier.

Le président de Région a notamment précisé : « Ces contrats, respectivement portés par la Confédération Pyrénéenne du Tourisme et l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne (EPIDOR), vont nous permettre d’agir collectivement et plus efficacement pour la promotion de ces deux destinations majeures, en direction des marchés internationaux. La démarche impulsée par le Gouvernement avec cet appel à projets va dans le bon sens. L’enjeu est de renforcer ensemble, avec les acteurs privés, en Europe et au-delà de ses frontières, ces deux marques que nous partageons avec six départements et deux régions pour les Pyrénées, trois régions et six départements pour la vallée de la Dordogne. En matière de promotion touristique – le succès de la politique des Grands Sites en atteste – agir groupé est une nécessité pour exister, d’autant plus à l’international ».
Soulignant le soutien commun des Régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon à la candidature Pyrénées, Martin Malvy a rajouté : « Avec la mer, les Pyrénées constitueront un atout majeur de la nouvelle région dont le tourisme sera un des principaux secteurs économiques avec plus de 30 millions de touristes accueillis chaque année, représentant 14 milliards d’euros de consommation ».

Montagne Pyrénées. Parc de la Préhistoire de Tarascon-sur-Ariège (09).

Lundi 6 avril 2015, Grande chasse aux œufs de Mammouth au Parc de la Préhistoire de Tarascon-sur-Ariège.

Des œufs réalisés par l'artisan chocolatier Ariégeois Laurent Mazas.

Des œufs réalisés par l’artisan chocolatier Ariégeois Laurent Mazas.

Alors qu’il rouvre au grand public le 4 avril, le Parc de la Préhistoire de Tarascon-sur-Ariège invite les familles à une grande chasse aux œufs de mammouth le lundi de Pâques, 6 avril.

Pour la 1ère fois, plus de 1 500 œufs factices colorés seront cachés sur les 13 hectares du Parc. Les petits chercheurs devront trouver la bonne combinaison de couleurs pour se voir remettre un ballotin de chocolats. Les plus petits (de 2 à 5 ans) auront un espace spécialement aménagé à leur attention. La « crèche aux œufs » leur permettra ainsi de partir à la recherche des œufs avec plus de facilité et en toute sécurité.

Autre nouveauté cette année : l’organisation d’un grand jeu de piste.

PARC DE LA PREHISTOIRE-CP-19-03-2015Chaque participant devra passer par les différents ateliers proposés (art pariétal, chasse, campement préhistorique, atelier d’archéologie) ainsi que par l’espace muséographique (Le Grand Atelier) afin de trouver les réponses au « Préhisto’Quizz » qui leur sera remis à l’entrée. Un cadeau surprise sera offert à tous les enfants qui auront répondu aux questions.
Dernière nouveauté et non des moindres car elle est de taille… 2 œufs géants de mammouth seront à gagner. D’une hauteur d’un mètre, ils seront réalisés par l’artisan chocolatier Ariégeois Laurent Mazas. Ces deux très belles pièces de 6 kg chacune seront offertes aux heureux découvreurs de l’œuf doré. A l’intérieur, une surprise les attend.
Cette journée sera également l’occasion de découvrir ou redécouvrir en famille le Parc de la Préhistoire de Tarascon-sur-Ariège, magnifique site au milieu des lacs et des cascades, d’admirer les œuvres et les gestes de nos lointains ancêtres, de participer aux nombreuses animations et de retrouver les Géants de l’Âge de Glace. A noter que le restaurant du Parc proposera ce jour là un menu spécial Pâques !

Informations pratiques

Route de Banat – 09400 Tarascon-sur-Ariège. Tél, 05 61 05 10 10 – http://www.grands-sites-ariege.fr
Tarif unique et réduit : 5,90€/personne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Région Midi-Pyrénées. Tourisme.

Création d’une conférence permanente sur l’économie touristique en Midi-Pyrénées.

Martin Malvy avec Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme. Ph. Fr. Lancelot.

Martin Malvy avec Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme. Ph. Fr. Lancelot.

Le président de la Région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, annonce la création d’une conférence permanente sur l’économie touristique et une grande campagne de promotion sur le thermalisme.

 » Nous devons réunir les forces de l’ensemble des acteurs régionaux de l’économie touristique, pour jouer collectif, notamment à l’international. Nous allons dans cet esprit lancer une grande campagne de promotion, commune aux 17 stations thermales de Midi-Pyrénées, dans une semaine « , a annoncé Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, qui accueillait Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme, ce lundi 10 février, à l’Hôtel de Région, à l’occasion des assises régionales du tourisme.

 » Un spot de 30 secondes sera diffusé sur plusieurs chaines de télévision, du 16 février au 8 mars, autour du concept des « eaux essentielles » « , a poursuivi Martin Malvy, en précisant que depuis 10 ans, les stations thermales de Midi-Pyrénées se sont considérablement modernisées en investissant plus de 120 M€, auxquels la Région a largement participé.
Dans son ensemble, le secteur du tourisme en Midi-Pyrénées représente 53 500 emplois et 7% du PIB régional, a indiqué le président de Région.  » Nous avons créé en 2007 le dispositif Grands Sites pour avoir une vraie force de frappe. Le score de notoriété de Midi-Pyrénées est ainsi le 5ème au niveau national. Sur les Grands Sites, nous lancerons d’ailleurs une nouvelle campagne en mai prochain « ..
Martin Malvy a profité de ces assises pour annoncer l’organisation d’une conférence permanente des acteurs du tourisme en Midi-Pyrénées dont la première réunion aura lieu après la prochaine saison.
 » Il y a en Midi-Pyrénées une très forte mobilisation des acteurs du tourisme « , a constaté pour sa part Sylvia Pinel, lors de ces assises régionales.  » Nous devons conjuguer nos efforts pour faire du tourisme un des vecteurs du redressement économique de la France. Et Midi-Pyrénées a les atouts pour participer à cet élan « , a indiqué la ministre.
Au total, plus de 300 acteurs du tourisme de Midi-Pyrénées se sont réunis toute la matinée à l’Hôtel de région pour échanger sur les enjeux et l’avenir du tourisme.

Retrouvez les nouveaux spots de promotion présentés en avant-première…

Pour le thermalisme :
http://www.midipyrenees.fr/Thermalisme-en-Midi-Pyrenees
Pour les Grands sites :
http://www.midipyrenees.fr/Grands-Sites-en-Midi-Pyrenees,3862

Pic du Midi de Bigorre (65).

C’est le moment de s’offrir une nuit à deux sous les étoiles !

Lever de soleil sur le Pic du Midi. Ph. P. Compere

Lever de soleil sur le Pic du Midi. Ph. P. Compere

Du 15 janvier au 13 février, le Pic du Midi accorde une réduction à tous les couples qui dorment au Pic du Midi et, pourquoi pas, pourront être les premiers le matin à redescendre à ski le plus grand espace freeride des Pyrénées !

Une des chambres du Pic du Midi. Ph. S. Marmer

Une des chambres du Pic du Midi. Ph. S. Marmer

Pour cette période, le prix de la Nuit au Sommet pour un couple est ramené à 359 € au lieu de 399 €. Pour mémoire, 27 privilégiés peuvent passer chaque soir un moment magique à 2 877 mètres d’altitude. Si le froid est plus intense en hiver, c’est certainement le moment où la visibilité est la meilleure avec un ciel particulièrement pur et stable. Accompagnés par un spécialiste en astronomie, les visiteurs sont initiés à la plus ancienne science du monde, l’astronomie.
Montée en téléphérique, visite du site, coucher et lever du soleil, apéritif, dîner à base de produits du terroir, animation astronomie avec découverte des étoiles, visite des coupoles des quartiers scientifiques… font partie du programme.

Fêtez la St-Valentin au Pic du Midi !

Le restaurant intérieur du Pic du Midi. Ph. S. Marmer

Le restaurant intérieur du Pic du Midi. Ph. S. Marmer

Le vendredi 14 février, à l’occasion de la Saint Valentin, les amoureux sont invités à vivre une nuit exceptionnelle sous les étoiles avec au menu, outre le champagne, des amuses-bouches, du foie gras mi cuit, un soufflé de truite à la bisque d’écrevisses, du Carré d’Agneau des Pyrénées aux morilles, du fromage des Pyrénées et une assiette de délices sucrés des Pyrénées (gâteau à la broche, tourte, glace aux pruneaux et crème brulé au Génépi).
La nuit au Sommet du vendredi 14 février est proposée au tarif unique de 349 € par personne (réservation uniquement par téléphone au 05 62 56 70 00).

Plus d’infos sur http://www.picdumidi.com.

Hautes-Pyrénées (65).

Le Pic du Midi, Lauréat du certificat d’excellence 2013 par Tripadvisor ® !

Coucher de soleil sur le Pic du Midi. Ph. N. Strippe.

Coucher de soleil sur le Pic du Midi. Ph. N. Strippe.

TripAdvisor, plus grand site de voyage au monde avec plus de 60 millions de visiteurs uniques par mois, vient de décerner le certificat d’Excellence 2013 au Pic du Midi.

Cette distinction qui récompense une hospitalité d’excellence, est attribuée uniquement aux établissements qui obtiennent régulièrement des avis exceptionnels de la part des voyageurs sur TripAdvisor. Elle s’applique aux établissements les plus performants du monde entier. Seuls 10 % d’entre eux reçoivent cette récompense.
Pour obtenir un Certificat d’excellence, la moyenne des notes données par les voyageurs doit être au moins de 4 sur 5. Le nombre d’avis reçus pendant les 12 derniers mois fait également partie des critères d’attribution. Pour le Pic du Midi, être plébiscité par la communauté des voyageurs est une véritable reconnaissance du travail engagé ces dernières années.

A propos du Pic du Midi de Bigorre

Montée en télécabine. Ph. C. Espigat

Montée en télécabine. Ph. C. Espigat

Ouvert en 2000 au grand public, le Pic du Midi a été classé en 2003 comme site naturel national au titre de la beauté de son paysage. C’est en effet dans ce lieu magique que depuis plus de 130 ans, chercheurs et techniciens de l’espace observent, décryptent et photographient le ciel et toutes ses planètes jusqu’aux plus lointaines galaxies. L’astronomie, science des corps célestes, est ainsi le domaine d’excellence du site pyrénéen, avec l’étude du soleil et des planètes. Les secrets et l’émerveillement quotidien face au panorama des scientifiques, autrefois réservés à une poignée de privilégiés, sont aujourd’hui accessibles à tous. Ainsi, le visiteur part en téléphérique du cœur de la Mongie, station de ski du Tourmalet, pour atteindre en 15 minutes le sommet qui culmine à 2 877 mètres d’altitude. Il peut alors découvrir un panorama exceptionnel, visiter l’espace muséographique, se restaurer, passer une soirée à admirer les étoiles et même dormir à 2 877 m d’altitude. Le voyage vers la grande aventure du Pic commence alors…

Site Internet : http://www.picdumidi.com. Renseignements au numéro indigo : 0825 00 28 77

Ce diaporama nécessite JavaScript.