Saint Béat (31).

Visite de Martin Malvy dans le canton de Saint-Béat, suite aux inondations de juin 2013.

Martin Malvy lors de la visite à la scierie Martin et fils d’Estenos.

Martin Malvy lors de la visite à la scierie Martin et fils d’Estenos.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées s’est rendu ce lundi 16 décembre à Saint-Béat en présence de Bernard Bahut, sous-préfet de Saint-Gaudens, Carole Delga, députée et Bertrand Auban, sénateur et conseiller général.

Ce déplacement a été l’occasion de faire un point sur les aides en faveur des communes ou entreprises sinistrées des inondations et d’envisager l’avenir économique et touristique de cette zone. Le président de Région a visité la scierie Martin et fils d’Estenos. Particulièrement touchée par les inondations, cette scierie a bénéficié d’une aide de plus de 100 000 € de la Région pour sa remise en état et des investissements matériels et immobiliers.
Après une visite du centre-ville de Saint-Béat, Martin Malvy a participé à une réunion de travail au siège de la Communauté de Communes à Marignac en présence du sous-préfet, des parlementaires, des élus de la Région, du Conseil général, des maires de la communauté de communes, et des chambres consulaires.
Particulièrement touchées par les inondations du 18 et 19 juin derniers, les communes du canton de Saint-Béat ont bénéficié de 14 aides régionales pour plus de 550 000 € dans le cadre du fonds de reconstruction et de solidarité mis en place par la Région. Pour information, un agent de la Région a été spécialement désigné pour traiter en urgence les dossiers des communes et entreprises sinistrées.
Au total, depuis juin dernier, la Région est intervenue de manière exceptionnelle à hauteur de 9.2 M€ en faveur des territoires sinistrés des inondations en Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées. D’autres dossiers sont à l’instruction et seront soumis à la prochaine commission permanente.

Culture. Région Midi-Pyrénées.

Près de 26 000 € pour soutenir 12 librairies indépendantes en Région Midi-Pyrénées.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

Parce que l’accès à la culture pour tous est au cœur de la politique régionale, les élus régionaux ont approuvé lors de leur dernière commission permanente, sur proposition du président Martin Malvy, une aide de près de 26 000 € pour l’informatisation de 12 librairies indépendantes réparties sur l’ensemble du territoire régional.

Les librairies soutenues sont :
ML Librairie Papeterie « Aux temps modernes », Pamiers (09); Maison du livre, Rodez (12); La Préface, Colomiers (31); Librairie Escalire, Escalquens (31); Librairie des Lois, Toulouse (31); L. Books, Toulouse; Librairie Série B, Toulouse; Librairie Terra Nova, Toulouse; Nouvelle Librairie toulousaine, Toulouse; Libres Librairies, librairie « Le Square », Lourdes (65); Attitude, Lavaur (81); La femme renard, Montauban (82).

Afin de doter les librairies d’un équipement numérique complet et adapté, ces aides faciliteront notamment l’installation de logiciels de gestion permettant de rechercher et de commander en ligne des titres disponibles de manière rapide et complète, de réceptionner et enregistrer les commandes qui arrivent chaque jour, de réaliser les factures, de fidéliser la clientèle grâce à une réactivité améliorée et à une meilleure connaissance de son fonds ainsi que de retourner les invendus en temps et en heure pour éviter tout déséquilibre de trésorerie. Ce dispositif est réalisée en partenariat avec la DRAC Midi-Pyrénées.
logo-region-midi-pyreneesCe soutien aux librairies indépendantes s’inscrit dans un vaste plan de promotion culturelle effectuée par la Région. A ce titre, elle organisera Vivons livres !, le salon du livre de Midi-Pyrénées, au centre de congrès Pierre Baudis de Toulouse, les 23 et 24 novembre. Pour cette sixième édition, le salon s’ouvre aux écrivains de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, que Martin Malvy préside pour 18 mois.

Midi-Pyrénées.

La Région Midi-Pyrénées, partenaire des projets du Canal des Deux Mers. Dossier sur le Canal du Midi…

Au fil de l'eau. Ph. D. Viet CRT Midi-Pyrénées.

Au fil de l’eau. Ph. D. Viet CRT Midi-Pyrénées.

A l’occasion du 26ème Congrès mondial des canaux, qui se tient à Toulouse du 16 au 19 septembre, la Région Midi-Pyrénées réaffirme son engagement en faveur de la préservation et la valorisation du Canal des Deux Mers.

« Le Canal du Midi est un des plus beaux paysages du Grand Sud. De Sète à Toulouse – et jusqu’à l’Atlantique grâce au prolongement que constitue le Canal latéral à la Garonne – il incarne l’image de notre région bien au-delà de nos frontières, ce que reconnaît et amplifie son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il exprime à la fois l’inventivité et la ténacité des hommes de ces terres d’Occitanie, la majesté des paysages, la douceur de vivre, le lien entre les hommes, du Languedoc à la Gascogne. La Région Midi-Pyrénées, parce qu’elle est consciente de la richesse de cet héritage, agit depuis de nombreuses années en faveur de sa protection et sa valorisation », a commenté Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

La Charte du Canal des Deux Mers

En juillet 2009, la Région Midi-Pyrénées a signé avec la Région Aquitaine, l’Etat et Voies Navigables de France (VNF) la Charte du Canal des Deux Mers. Elle a pour objectif de fixer entre Midi-Pyrénées et Aquitaine des ambitions communes pour le Canal, sur des thématiques telles que la promotion touristique, l’amélioration et la valorisation de la connaissance du patrimoine, ou encore les services aux usagers.
La Charte fixe 3 orientations essentielles autour :
– de la promotion touristique du bassin navigable des Rivières et Canaux du Midi (Lot, Baïse, Canal des Deux Mers),
– de la connaissance du patrimoine,
– des services aux usagers.

Le Plan d’actions pour le Canal des Deux Mers… Lire la suite

Région Midi-Pyrénées.

Martin Malvy, président de Région : « La Région Midi-Pyrénées construira deux nouveaux lycées à horizon 2017 » !

Le président de la Région, Martin Malvy, lors de la conférence de presse de Rentrée<;

Le président de Région, Martin Malvy, lors de la conférence de presse de Rentrée.

« Après la réparation et l’urgence, cette rentrée est celle de la refondation. La jeunesse et l’école sont enfin redevenues des priorités nationales » a déclaré Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, en ouverture d’une conférence de presse de rentrée.

« En Midi-Pyrénées, a ajouté le président de Région, plus de la moitié du budget régional – 452 M€ – est consacré à l’éducation et à la formation. C’est la preuve de notre engagement en faveur de la jeunesse ». A l’occasion de cette conférence de presse, Martin Malvy a annoncé la construction de deux nouveaux lycées par la Région.
« Pour répondre à la pression démographique sur certains secteurs, nous devons décider dans quelques semaines de créer deux nouveaux lycées d’ici 2017. Le premier dans l’Ouest toulousain. Ce pourrait être sur la commune de Pibrac, la mieux située sur le plan géographique et qui dispose des terrains et des équipements nécessaires. Ceci pour répondre aux besoins des secteurs des lycées Saint-Exupéry à Blagnac et Victor-Hugo à Colomiers aujourd’hui saturés alors que les effectifs continuent de croître. Et le deuxième, au Sud du Tarn-et-Garonne, où la pression démographique est identique. Ces deux établissements seront prévus en 1ère tranche pour un millier d’élèves chacun, de manière à répondre aux projections à horizon 2020. Cela portera à 12 nouveaux lycées – sans compter les extensions d’établissements existants – le nombre d’établissements construits par la Région au cours de cette décennie ».
Le président de Midi-Pyrénées a ajouté que : « la Région poursuit la rénovation et la construction des lycées sur l’ensemble du territoire avec la mise en œuvre d‘un Plan pluriannuel de Travaux sur la période 2013-2019 de 560 M€. 185 opérations de travaux sont prévues pour adapter les capacités d’accueil des lycées, les rénover et les rendre plus accessible tout en optimisant leurs consommations d’énergie. Au total, cela portera notre effort à 2 milliards d’euros sur la période 2001-2019, soit 16 M€ par lycée de Midi-Pyrénées ».
« Au-delà des bâtiments, nous accompagnons de manière solidaire les lycéens et apprentis de Midi-Pyrénées avec toujours un objectif, celui de soutenir le pouvoir d’achat de leurs familles. La Carte Jeune avec 23 M€ d’aides régionales y contribue largement. Elle regroupe sur une même carte à puce le chéquier lecture, la bourse de premier équipement, l’OrdiLib’ ou encore l’aide à l’hébergement des apprentis largement revalorisée cette année », a ajouté Martin Malvy.
Parmi les mesures marquantes de cette rentrée scolaire, on notera également l’achèvement du raccordement des lycées au très haut débit dans un délai de six mois – 84 lycées le sont actuellement – ; le renforcement massif des politiques de réduction des consommations d’énergie – le lycée de Villefranche-de-Lauragais sera le 1er lycée à énergie positive de Midi-Pyrénées – ; la mise en place d’un dispositif d’information sur la contraception en partenariat avec le Rectorat.

Région Midi-Pyrénées.

Recherche. Plus de 20 M€ investis sur le site de l’Oncopole !

Martin Malvy accompagné des deux ministres sur le site de l'Oncopole.

Martin Malvy accompagné des deux ministres sur le site de l’Oncopole.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a accompagné lundi 15 juillet les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur, Marisol Touraine et Geneviève Fioraso, lors de leur déplacement à Toulouse.

Ils ont visité ensemble le site de l’Oncopole et annoncé l’arrivée de l’Etablissement français du sang (EFS) sur le site de Langlade en 2016. Martin Malvy a présenté à cette occasion aux ministres l’engagement de la Région en faveur du site de l’Oncopole sur lequel la Région investira au total plus de 20 M€.  » Nous financerons entièrement, à hauteur de 11 M€, le futur bâtiment dédié à la recherche sur les cellules souches et à la médecine régénérative « , a notamment précisé le président de la Région.
Ce bâtiment accueillera notamment l’Etablissement français du sang (EFS). Martin Malvy a d’ailleurs signé avec le président de l’EFS, François Toujas, un protocole d’accord afin d’accompagner la montée en puissance de cette structure. Cette convention se traduit notamment par le financement du bâtiment qui hébergera l’antenne de l’EFS à Toulouse.
 » Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan Cancer régional, doté de 32 M€ sur la période 2011- 2014. En 2 ans ce sont déjà plus de 27 M€ qui ont été engagés par la Région « , a indiqué Martin Malvy.
Midi-Pyrénées recèle un vivier de compétences dans la recherche pour la lutte contre le cancer qui mérite un accompagnement renforcé. La Région anime ce plan qui vise à conforter l’excellence des compétences midi-pyrénéennes et notamment, augmenter l’attractivité de notre territoire pour les chercheurs et les entreprises de biotechnologies qui travaillent sur ce thème majeur.
En conclusion de cette journée, Martin Malvy a précisé :  » Nous avons déjà engagé une enveloppe de 11,6 M€ dans le bâtiment du centre de recherche en cancérologie de Toulouse, réalisé par l’INSERM. L’ensemble de ces aides s’ajoutent à l’enveloppe d’1,24 M€ qui avait été engagée pour le bâtiment de l’ITAV (Institut des technologies avancées en Sciences du vivant « .

Région Midi-Pyrénées.

Crue du siècle… La solidarité régionale pourrait atteindre 15 M€ !

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées

« Dans ce contexte exceptionnel », a déclaré Martin Malvy à l’issue de la réunion de ce jeudi 11 juillet, « et comme je l’avais annoncé dès le 27 juin, le montant de notre aide d’urgence sera adapté aux besoins. D’ores et déjà, les premières réunions des comités de suivi nous laissent penser que la Région devra porter son effort des 5 millions d’euros initialement annoncés à environ 15 millions d’euros. C’est un effort considérable, mais la solidarité régionale sera évidemment présente à ce rendez-vous ».

Le 27 juin dernier, les élus régionaux avaient décidé, sur proposition du président Martin Malvy, une première dotation de 5 M€ pour marquer la solidarité régionale avec les sinistrés des inondations subies par les vallées pyrénéennes quelques jours plus tôt et pour permettre à l’économie locale de redémarrer le plus rapidement possible. En quelques jours, en coordination avec l’État, les élus et les acteurs locaux réunis en cellules de crise et comités de pilotages, la Région a défini les modalités concrètes de la mobilisation de cette aide. Ce jeudi 11 juillet, les élus régionaux réunis en Commission permanente exceptionnelle ont adopté 6 premiers dispositifs d’intervention de la Région en direction des Communes– 127 communes dont 81 dans les Hautes-Pyrénées et 46 en Haute-Garonne – et entreprises situées dans le périmètre reconnu en état de catastrophe naturelle.
logo-region-midi-pyreneesCes 6 dispositifs régionaux interviendront aux côtés des autres financements publics de l’État, des conseils généraux et éventuellement de l’Europe. Ils seront diffusés dans les jours qui viennent aux collectivités, aux acteurs économiques et sociaux concernés. Les Services de la Région accompagneront les sinistrés dans le montage des dossiers qui seront suivis par un interlocuteur unique, Bruno Guillemot, affecté spécialement à cette mission et chargé d’en suivre l’instruction.

Versement de 3 premières aides…  Lire la suite

Midi-Pyrénées

Inondations. La région vote à l’unanimité un crédit 5 M€ pour venir en aide aux sinistrés !

logo-region-midi-pyreneesA l’unanimité, la Région Midi-Pyrénées a adopté jeudi 27 juin un crédit de 5 M€ pour venir en aide en urgence aux sinistrés des inondations qui se sont produites dans le sud de la Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées.

Lors de la présentation de cette proposition, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, est revenu en détail sur les ravages de ces crues qui ont causé des dégâts considérables, aux équipements publics, comme au tissu économique.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

 » Catastrophe exceptionnelle, dommages exceptionnels, c’est pourquoi notre solidarité doit être exceptionnelle « , a déclaré Martin Malvy…. Avant de rajouter :  » C’est une première enveloppe, nous pourrions aller plus loin en fonction des besoins. Afin que nous soyons le plus réactif possible et que nos interlocuteurs n’aient pas à chercher qui, dans nos services doit être le leur, j’ai également désigné un interlocuteur unique dans notre service aménagement du territoire. En lien direct avec nos élus, dont je salue l’engagement aux côtés des territoires sinistrés, en particulier Marc Carballido, vice-président en charge des politiques pyrénéennes et la vice-présidente Viviane Artigalas avec qui je me suis rendu à Saint-Béat, Luchon, Barèges et Luz-Saint-Sauveur. Bruno Guillemot instruira les différents dossiers qui parviendront à la Région et assurera le cheminement vers les services concernés « .