Val d’Azun (65). Une «Terre de Montagne» !

Le Val d’Azun nous offre les 16, 17 et 18 octobre 2015 un beau week-end d’automne.

Concours de chevaux de trait.

Concours de chevaux de trait.

Après 15 ans passés à organiser la très populaire fête du cheval de trait à Aucun, la Communauté des communes du Val d’Azun réaffirme sa volonté de mettre en valeur l’élevage et l’agriculture de montagne avec ce tout nouvel évènement : «Terre de Montagne». L’idée avait depuis longtemps germé de réunir la fête du cheval de trait avec la foire aux côtelettes, qui étaient organisées par le Groupement des agriculteurs du Val d’Azun et le comité des fêtes du village en septembre à Arrens-Marsous.

C’est à présent chose faite ! Brebis, chèvres, vaches et chevaux de trait seront désormais réunis pour une grande foire agricole de montagne qui se tiendra les 16, 17 et 18 octobre 2015 à Arrens-Marsous. La Communauté de communes, avec le Groupement des agriculteurs, les éleveurs de chevaux de trait et les Comités des fêtes du Val d’Azun œuvrent désormais tous ensemble pour cette manifestation ! Les spectateurs pourront retrouver les fabuleux spectacles de chevaux, mais aussi plus originalement un spectacle avec une vache. Les gourmands n’auront que l’embarras du choix côté cuisine avec trois points de restauration où ils pourront déguster les traditionnelles côtelettes de mouton mais aussi l’authentique «burger du Val d’Azun» des éleveurs avec viande et fromage de leur ferme, ou encore un menu dégustation avec bœuf et produits du terroir.
Le vendredi 16, la journée est réservée aux agriculteurs des Hautes-Pyrénées invités par la Chambre d’Agriculture à participer au Forum de l’élevage avec comme thématique : La transhumance c’est possible ! Le soir, c’est un concert qui attend tout le monde avec deux groupes 100% terroir des Hautes-Pyrénées. Le samedi sera plus particulièrement dédié aux concours de chevaux de trait et au concours de fromages, avec de nombreuses animations et présentations, rythmés par les «cantères» et les musiques traditionnelles. Le dimanche, ce sont deux troupes de spectacles qui se succèderont pour présenter des numéros parfois drôles et toujours étonnants, ponctués toute la journée par de nombreuses démonstrations pastorales.

Les animations… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Préservation de la Faune.

Déjà deux bouquetins ibériques parrainés !

Isis et Jaime, les Bouquetins déjà lâchés dans les Pyrénées. Ph. PNP J-P. Crampe.

Isis et Jaime, les Bouquetins déjà lâchés dans les Pyrénées. Ph. PNP J-P. Crampe.

Il aura fallu moins d’une semaine pour que, grâce à la générosité des donateurs, deux femelles bouquetins puissent être parrainées pour être réintroduites dès septembre 2015, dans le Parc national des Pyrénées.

La mobilisation autour de la réintroduction du bouquetin ibérique est réelle et va au-delà du territoire du Parc national des Pyrénées. Ainsi les parrains viennent à 40% de la région Midi-Pyrénées, à 20% de la région Aquitaine et à 40% du reste du monde voire de New York… Des associations relayent le message tandis que des collectivités telles que la Commission syndicale de la vallée de Saint-Savin, s’engagent dans cette démarche.

Vous souhaitez participer à cette aventure humaine et scientifique et parrainer un bouquetin ibérique en réalisant un don ?

Rien de plus simple : utilisez la plateforme de don sécurisée du Parc national des Pyrénées sur son site internet http://www.parc-pyrenees.com
Votre don ouvre droit à une importante réduction fiscale : 66% en réduction de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple, un don de 100 € vous revient en réalité à 34 € et vous fait bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 €. Vous recevrez un reçu fiscal à valoir sur l’année de référence.
En tant que parrain, vous serez invité personnellement au lâcher de votre filleul.

Montagne Pyrénées. Protection des rapaces.

Signature de la Charte « Agir ensemble pour les rapaces en Midi-Pyrénées» entre la Ferme Campagnolle et Nature Midi-Pyrénées.

Au moment de la signature de la charte avec la Ferme Campagnolle.

Au moment de la signature de la charte avec la Ferme Campagnolle.

Avec le projet « Agir ensemble pour les rapaces en Midi-Pyrénées», Nature Midi-Pyrénées souhaite partager la connaissance des rapaces nichant dans la région et surtout montrer que les actions à réaliser pour leur préservation sont à la portée de chacun, particulier, professionnel ou collectivité.

Les rapaces ont toujours fasciné les hommes car ils symbolisent la force, la liberté et la nature sauvage. Longtemps persécutés et victimes de nombreuses atteintes (pesticides, disparition des habitats…), les rapaces en Europe reviennent de loin ! Aujourd’hui, de nombreux points noirs subsistent mais le territoire régional offre encore beaucoup de possibilités d’actions pour protéger les populations existantes et favoriser le retour des rapaces, qu’ils soient diurnes ou nocturnes. Chacun peut s’investir selon ses envies et ses moyens en rejoignant le réseau de bénévoles de Nature Midi-Pyrénées et des associations locales. La réussite de ce projet est fortement liée à l’implication de l’ensemble des bénévoles qui a permis la signature de plus de 20 chartes sur l’ensemble du territoire régional avec des acteurs très différents : collectivités, groupes scolaires, agriculteurs, professionnels du tourisme mais aussi des particuliers. (http://www.naturemp.org/-Ils-ont-signe-la-charte-.html)

Un engagement commun pour des objectifs partagés… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Les Espaces Nordiques de Beille et du Chioula (09).

Dans les Espaces Nordiques de Beille et du Chioula, Nordique rime avec Ludique !

Les Espaces Nordiques de Beille et du Chioula en Ariège.

Les Espaces Nordiques de Beille et du Chioula en Ariège.

Dans les Pyrénées en Ariège, les Espaces Nordiques de Beille et du Chioula sont bien connus des amoureux d’activités pleine nature. Beille, 1er espace nordique des Pyrénées et 3ème station nordique française, met tout en œuvre pour permettre au plus grand nombre de passer des vacances rieuses.

Cette année, la station a recouvert son tapis luge et souhaite développer le Biathlon. Au Chioula, c’est l’apprentissage du ski nordique qui est mis en avant. L’ouverture de Beille est prévue le samedi 6 décembre 2014 et celle du Chioula le samedi 20 décembre (sous réserve de neige).

L'Espace luge

L’Espace luge

La luge est sous haute protection à Beille. L’installation il y a trois ans d’un tapis roulant de 100 mètres de long permet d’accéder sans se fatiguer à un espace luges comprenant quatre pistes sécurisées différentes dont deux ont été profilées afin d’accentuer le dénivelé et les virages. Mais si la descente par grand vent, froid ou neige restait toujours rieuse pour les adultes et les jeunes, la montée s’avérait plus difficile. Désormais, le tapis roulant est recouvert d’une galerie de protection, véritable bulle transparente. Une évolution qui va procurer un réel confort pour les lugeurs et l’exploitant. Bien protégés et isolés des autres lugeurs… qu’importe le temps, le principal est de s’amuser ! Le bénéfice est triple. L’utilisateur bénéficie d’un meilleur confort, l’enfant apprécie le côté ludique de la montée, la station peut garantir une utilisation permanente du tapis quelles que soient les quantités de neige tombées les jours précédents.

Initiation au Biathlon à Beille

En liaison avec l’École de Ski Français, Beille propose d’allier le ski nordique et le tir à la carabine. Discipline ludique par excellence qui peut être pratiquée par tous, le Biathlon réclame de l’adresse, de la concentration et une bonne condition physique. Encadrée par les professionnels de la montagne, une initiation au Biathlon sera proposée cette saison avec des carabines laser pour les débutants ou des carabines à air comprimé pour les plus confirmés.

Apprendre à skier avec un professionnel au Chioula… Lire la suite

Parc national des Pyrénées. Incendie du Refuge de Barroude (65).

Incendie du refuge de Barroude, en vallée d’Aure, propriété du Parc national des Pyrénées.refuge 1

Le refuge de Barroude, dans le cœur du Parc national des Pyrénées a été complètement détruit par un incendie, vraisemblablement, dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 octobre 2014.

Un premier survol par hélicoptère a été effectué par la gendarmerie nationale le lundi 13 octobre dans l’après midi. Les équipes du Parc national des Pyrénées et de la gendarmerie nationale sont actuellement sur place pour déterminer l’origine du sinistre. Le refuge a été entièrement détruit. Il était fermé, à l’issue de la saison d’été, depuis le lundi 29 septembre 2014.
Le refuge de Barroude, construit en 1973, était situé à 2 377 mètres. D’une surface de 160 mètres carrés et d’une capacité de 35 places, il était extrêmement connu des randonneurs. Le site de la Gela, où il est installé, est exceptionnel de beauté.
C’est un peu de l’histoire du Parc national des Pyrénées qui est partie en fumée en ce mois d’octobre 2014. Une pensée affectueuse aux gardiens – Rozenn et Eric – qui ont tellement fait pour développer et animer ce lieu de vie en très haute montagne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos : Pauline Vigneau

Montagne Pyrénées. Sécurité en montagne.

La montagne requiert de la part des promeneurs et des randonneurs le respect de précautions élémentaires pour partir en toute sécurité.

Héliportage d'un blessé en haute montagne.

Héliportage d’un blessé en haute montagne.

Randonner en toute sécurité, c’est avant tout se préparer et s’organiser :
• Renseignez-vous sur les conditions météorologiques (brouillard, orages…) et d’accessibilité du moment.
• Tenez compte de votre forme physique et de votre niveau technique dans le choix de l’itinéraire ;
• N’oubliez pas de quoi vous orienter : descriptif de l’itinéraire, cartes, boussoles… et sachez vous en servir ;
• Ne partez pas seul, indiquez à un proche l’itinéraire et l’horaire de retour prévus, partez tôt afin d’éviter les orages de l’après midi ;
• Equipez-vous de bonnes chaussures ;
• Partez tôt le matin : « la montagne appartient à ceux qui se lèvent tôt » ;
• Emportez-vous avec vous le « fond de sac » qui comprend :
– de quoi se protéger du froid (gant et bonnet selon la météo – veste polaire par exemple),
– de quoi se protéger du soleil (chapeau, lunette de soleil, crème solaire),
– de quoi se protéger de la pluie (imperméable respirant si possible),
– de quoi se soigner : la trousse de 1ère urgence,
– une lampe de poche ou frontale,
– un sifflet pour être localisé très facilement,
– de quoi s’alimenter en eau et en nourriture en cours de route.
• Si vous avez un téléphone portable, ne le laissez pas dans la voiture. Mais attention, il ne « passe pas » partout !
• Soyez prudents vis-à-vis des troupeaux d’animaux en estive.

Pour certaines sorties et parce que la présence de neige est encore importante en altitude (>2400m), les secouristes du PGHM et de la section montagne de la CRS 29 rappellent qu’il est nécessaire de s’équiper de matériels techniques tels que crampons et piolets afin d’éviter chutes et glissades.
Pour ceux qui débutent dans ce milieu, il est recommandé de s’adjoindre les services de professionnels de la montagne tels que les guides de haute montagne et les accompagnateurs en moyenne montagne.

Sites internet utiles :
• Météo France-montagne : http://france.meteofrance.com/france/montagne
http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/pratique-securite/Pratiquer-l-ete/article/Sports-de-montagne-15239