Faune. Naissance de jumeaux bouquetins !

Des jumeaux bouquetins sont nés dans le Parc national des Pyrénées.Les jumeaux bouqetins avec leur maman Sofia. Ph. Fr. Reisdorfeer PNP.

Légende : Les jumeaux bouquetins avec leur maman Sofia. Ph. Fr. Reisdorfeer PNP.

C’est avec enthousiasme que l’équipe du Parc national vient de constater la première naissance de jumeaux bouquetins ibériques sur le territoire du Parc national des Pyrénées.

Les deux cabris se portent à merveille, suivant d’un pas hésitant leur maman, Sofia, femelle d’expérience de dix ans, réintroduite en août 2015 au Pont d’Espagne au-dessus de Cauterets (65). La proximité de l’éterle (femelle d’un an) d’Elsa, autre femelle, semble augurer un regroupement prochain en nurserie des femelles et de leurs petits afin de mettre en commun la surveillance des jeunes tandis que les mâles s’éloignent et se regroupent en petites hardes.

Au sein d’une population jeune en forte croissance démographique comme tel est le cas au Parc national, la naissance de jumeaux n’est pas à considérer comme exceptionnelle. Bénéficiant d’un maximum d’espace et ayant un accès optimum à la ressource alimentaire, les femelles se reproduisent jeunes et souvent tous les ans, le taux de gémellité pouvant même atteindre 10 à 20%. Par la suite, quand la population deviendra plus importante, un phénomène naturel de régulation dit de « densité dépendance » fera que les cas de gémellité deviendront de plus en plus rares. Avec la survie hivernale de l’ensemble des cabris, ce premier cas de gémellité est un nouveau très bon indicateur de l’adaptation des bouquetins à leur nouveau territoire. Attention cependant à ne pas troubler la quiétude des femelles suitées très sensibles au dérangement dans les premiers jours du cabri et donc de ne pas s’approcher de trop près en cas d’observation.

Parrainez un bouquetin ibérique…

Une population est estimée viable lorsqu’elle atteint deux cent individus environ. Afin de compléter la population actuelle, un nouveau lâcher de bouquetins ibériques est prévu en 2017 dans le Parc national des Pyrénées. Si vous souhaitez participer activement à ce programme de réintroduction d’une espèce sauvage sur sa terre d’origine, devenez parrain / marraine d’un bouquetin ibérique en effectuant un don, même modeste, via la plateforme sécurisée du Parc national des Pyrénées sur son site internet http://www.pyrenees-parcnational.fr (cliquez sur la vignette le retour du bouquetin ou € – don). Votre don ouvre droit à une importante réduction fiscale : 66% en réduction de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple, un don de 100,00 € vous revient en réalité à 34,00 € et vous fait bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 €. En tant que parrain, vous serez invité personnellement au lâcher de votre filleul.

Culture. La Montagne s’expose…

L’exposition « Montagnes de France » à Argelès-Gazost (65) !

Très belle exposition à découvrir.

Très belle exposition à découvrir.

Argelès-Gazost reçoit jusqu’au 9 novembre 2015 une partie (22 photos sur 83 au total) de la fabuleuse exposition de photos grand format « Montagnes de France », réalisée par le groupe Milan Presse, les parc Nationaux, l’ANEM…

Une exposition unique et grand public pour découvrir toutes les richesses et la diversité des montagnes de France. Des Vosges au Jura, des Alpes aux Pyrénées, du Massif central aux départements d’Outre-Mer, un fabuleux voyage en terre d’altitude qui a été exposé sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris en juin dernier à l’occasion de la Fête de la Montagne, puis ensuite au Festival de l’Image à Cauterets (65).
Ces images sont installées sur la Terrasse Jacques Chancel et les grilles du Parc thermal à Argelès-Gazost. Une exposition en plein air de grande qualité et à ne pas manquer !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Montagne Pyrénées. Préservation de l’environnement.

Le Parc national des Pyrénées distingué au niveau mondial !

Le Cirque de Gavarnie au cœur du Parc national des Pyrénées

Le Cirque de Gavarnie au cœur du Parc national des Pyrénées.

Au Congrès mondial des Parcs, 5 espaces protégés français distingués par l’Union internationale pour la conservation de la nature : une reconnaissance et un encouragement.

Parmi eux, le Parc national des Pyrénées qui fait son entrée sur « la liste verte des espaces protégés », nouveau label mis en place pour récompenser le travail des parcs et réserves en matière de conservation, de gestion des ressources, de gouvernance et d’initiatives afin d’améliorer la protection de l’environnement.
Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, s’est félicité de « cette reconnaissance internationale qui vient récompenser le travail et la gouvernance mis en place par l’équipe du Parc national des Pyrénées et ses partenaires. Cette action exemplaire, au service de la protection des Pyrénées et de leur patrimoine naturel, contribuera à renforcer l’attractivité touristique du parc, qui est déjà aujourd’hui le plus fréquenté des dix parcs nationaux français ».

Préservation de la nature

Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a réagi : « Je me réjouis que cinq espaces naturels français, parmi 23 candidats de huit nationalités différentes, aient été inscrits aujourd’hui à la « liste verte des espaces protégés » de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) lors du Congrès mondial des Parcs à Sydney. Il s’agit des Parcs nationaux des Pyrénées et de la Guadeloupe, du Parc naturel marin d’Iroise, de la Réserve nationale de Cerbère-Banyuls et de l’espace naturel sensible du Marais d’Episy. Ce nouveau label environnemental, aboutissement d’une démarche participative, témoigne de l’engagement international des acteurs français de la préservation de la nature et ouvre la voie à de nouvelles coopérations au service de cette cause commune qu’est la protection des aires naturelles dans le monde ».

Qu’est-ce que la Liste verte ?

Panneau d'informations.

Panneau d’informations.

La Liste verte honore les parcs et réserves du monde entier en fonction de leur réussite de conservation, d’équité, de gouvernance, de gestion des ressources naturelles et offre des pistes d’amélioration. L’inscription d’une aire protégée à la Liste verte de l’UICN aura notamment pour avantage de lui attirer plus de reconnaissance internationale, de soutien politique et de tourisme de qualité.
« La Liste verte aura un effet de motivation puissant, aidant les gestionnaires des aires protégées à appliquer les normes et à offrir des exemples démonstratifs sur les meilleures pratiques de gestion », a déclaré Trevor Sandwith, directeur du Programme mondial des aires protégées de l’UICN.