7ème édition du Jour de la Nuit !

Agir contre la pollution lumineuse en Pays de Lourdes et Pays des Gaves (65)… Et sur le plan national !

Observation du ciel depuis le Pic du Midi de Bigorre.

Observation du ciel depuis le Pic du Midi de Bigorre.

7ème édition du Jour de la Nuit… Il est grand temps de rallumer les étoiles ! *

Pour cette 7ème édition du Jour de la Nuit qui a lieu samedi 10 octobre 2015, une vingtaine de communes éteindront l’’éclairage public de leur commune pour redécouvrir, le temps d’’un soir la magie de la nuit noire où la voûte étoilée se révèle être une fenêtre sur l’’histoire de l’’Univers.… Adé, Argelès-Gazost, Agos-Vidalos, Arras en Lavedan, Aspin en Lavedan, Bartrès, Beaucens, Boô-Silhen, Cauterets, Chèze, Jarret, Julos, Lau-Balagnas, Loubajac, Lourdes, Pierrefitte-Nestalas, Poueyferré, Saint-Créac, Saint-Pé-de-Bigorre, Sassis, Viella et Villelongue éteindront leur éclairage public samedi soir !

Les communes du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves connaissent bien ces problématiques car elles appartiennent à la Réserve Internationale de Ciel Étoilé du Pic du Midi ; nombreuses sont celles qui se sont déjà engagées dans des actions de conversion de leur parc d’’éclairage public pour moins polluer le ciel et réduire leur facture énergétique.
Le Jour de la Nuit est une manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse unique en France : pendant une soirée et une nuit de nombreuses communes fêtent la nuit noire car aujourd’hui’ la pollution lumineuse est très présente dans notre environnement et, mal utilisée, elle se révèle néfaste pour les écosystèmes et la santé humaine. De plus, la pollution empêche les citoyens de pouvoir observer les étoiles et contribue à un gaspillage énergétique et donc économique non négligeable.

Les animations dans et autour des communes… Lire la suite

Publicités

Montagne Pyrénées. Pic du Midi de Bigorre (65).

Le Pic du Midi de Bigorre… Une aventure d’Hommes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’histoire scientifique du Pic du Midi avant d’être astronomique, fut d’abord météorologique. Mais c’est surtout l’histoire d’hommes qui se sont battus depuis plus de 140 ans pour construire et sauvegarder ce formidable patrimoine.

Les Pionniers du Pic…

L’Observatoire du Pic du Midi est né de la rencontre d’une montagne et d’hommes habités par la passion de la connaissance : les précurseurs au XVIIIème siècle, les créateurs à la fin du XIXème siècle et toute une lignée de savants, astronomes, physiciens, botanistes qui ont bâti sa renommée.
Dès 1774, Monge et Darcet montent au Pic du Midi pour y étudier la pression atmosphérique. En 1873, le Général de Nansouty y installe une station météorologique provisoire où il mesure pression, température, humidité et différentes autres grandeurs intéressant la météorologie.
Xavier Vaussenat, ingénieur, est séduit par cette aventure et s’intéresse à tous les aspects scientifiques et historiques de la région. En 1908, Benjamin Baillaud, Directeur de l’Observatoire de Toulouse, y fait construire une coupole de 8 m de diamètre dont le transport sera un véritable exploit. Une seule route de terre permettait alors aux marcheurs d’atteindre le col de Sencours depuis le col du Tourmalet. Les scientifiques accédaient au sommet à pied, par un rude sentier pierreux.
En 1929, Bernard Lyot, un jeune astronome de l’Observatoire de Meudon, se lance dans un projet audacieux : l’observation de la couronne solaire en dehors des éclipses, projet qu’il réalisera grâce à la création d’un appareil baptisé coronographe en 1931. Les chercheurs étudient alors le soleil dans ses moindres détails. C’est notamment grâce aux images obtenues depuis le Pic du Midi dans les années 1940 que l’on a découvert que le sol lunaire était recouvert d’une couche de poussière. Un détail essentiel qui a fait de l’Observatoire du Pic du Midi le centre de cartographie détaillé de la surface lunaire pour les missions Apollo pilotées par la NASA.
En 1952, est construit un deuxième téléphérique qui relie la Mongie au sommet via la gare intermédiaire du Taoulet. Dans les années 1980, le site connaît des années difficiles dues à des problèmes d’ordre financier et matériel et à des conditions de vie extrêmes à cause de l’altitude. Il coûte cher et n’autorise que 120 nuits d’observation par an en moyenne. On parle de fermer le site…

De la menace de fermeture au sauvetage du Pic… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Le Pic du Midi de Bigorre (65) fête ses 15 ans d’ouverture au public.

15 ans, 15 évènements durant la saison !

Beaucoup de monde sur les terrasses pour contempler les Pyrénées. Ph. C. Espigat.

Beaucoup de monde sur les terrasses pour contempler les Pyrénées. Ph. C. Espigat.

Le Pic du Midi fête cette année 15 années d’ouverture au grand public. Afin de marquer cet évènement, 15 manifestations exceptionnelles sont organisées tout au long de l’année. Elles offrent l’occasion de découvrir le Pic du Midi sous un autre angle. Et il y en aura pour tous les goûts !

Des exploits…

La 1ère animation a donné le ton. Une dizaine de membres de l’association Pyrénaline, tous funambules de l’extrême, ont rejoint les deux téléphériques entre le Taoulet et le Pic du Midi en marchant dans les airs sur une Highline (sangle molle tendue entre les deux téléphériques). Une distance d’une quinzaine de mètres et un aplomb d’environ 250 mètres les séparaient… Le week-end du 5 et 6 septembre, les membres de l’association Pyrénaline tenteront de battre le record de France de saut pendulaire aujourd’hui établi à 240 mètres. Il s’agira de sauter dans le vide depuis le Pic du Midi avec deux cordes dynamiques installées de façon décalée de sorte à réaliser un saut qui a la forme d’un pendule oscillant. Du grand spectacle à voir depuis les terrasses du Pic !

De la musique…

Le dimanche 19 juillet en fin de journée, BDA (Boulevard des Airs) lancera son 3ème album en donnant un concert de rock alternatif à 2 877 m. Changement total de registre, le vendredi 24 juillet avec Piano Pic et son concert donné par Pierre Reach, Denis Pascal, Eric Lacrouts et Damien Ventula sur le thème de Schubert. Le Cartel Bigourdan organise une soirée DJ set sur les terrasses du Pic du Midi le vendredi 31 juillet. La fanfare Gimmick Five Syndicate et ses 15 musiciens seront au Pic du Midi le dimanche 27 septembre dans le cadre du Big Bag Festival de Bagnères de Bigorre organisé par le Cartel Bigourdan.

Du sport…

Descente en VTT du Pic du Midi.

Descente en VTT du Pic du Midi.

De la course à pied avec un trail de 23 kilomètres autour du Pic du Midi le samedi 1er août lors de la Trail Qu’ei Atau (Trophée Pain de Sucre). Du VTT avec le 1er Raid Enduro VTT en test les 4 et 5 juillet avant la véritable course le 29 août. 30 riders affronteront la piste allant du Pic du Midi au Pic du Jer. De la trottinette avec la descente du Pic du Midi à la Mongie les vendredi 7 et 14 août lors de la Mont’N’roll Trottinettes.

Des soirées magiques… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Un Réveillon pas comme les autres…

Passez la nouvelle année la tête dans les étoiles !

Le Pic du Midi de Bigorre domine les Pyrénées.

Le Pic du Midi de Bigorre domine les Pyrénées.

C’est véritablement la nuit que le Pic du Midi de Bigorre (65) prend toute sa dimension. A 2 877 mètres, la visibilité y est encore plus intense en hiver avec un ciel particulièrement pur et stable. Accompagnés par un spécialiste en astronomie, les 27 privilégiés de la nuit sont initiés à la plus ancienne science du monde, l’astronomie.

En cette période de fêtes, le Pic du Midi a pensé aux amoureux de nature et grands espaces et à tous ceux qui n’ont pas encore fait leur cadeau de Noël. Le 31 décembre prochain, le Pic du Midi propose une soirée exceptionnelle à vivre à deux… intensément.
Le chef a concocté pour cet événement un repas exceptionnel à base de produits du terroir. Il reste encore quelques places ! Tarif unique 349 €/personne comprenant les accès en téléphérique, l’hébergement, le dîner, le petit déjeuner, les visites et l’animation.

En panne d’imagination ?

Observation du ciel étoilé.

Observation du ciel étoilé.

Pour celles et ceux qui n’ont pas d’idées cadeaux pour Noël, le Pic du Midi propose Les Nuits au Sommet à tarif privilégié : 339 € pour deux au lieu de 399 € à utiliser pendant ces vacances de Noël, ou un jeudi ou un dimanche (hors vacances scolaires) avant le 9 avril 2015.
Montée en téléphérique, visite du site, coucher et lever du soleil, apéritif, dîner à base de produits du terroir, animation astronomie avec découverte des étoiles, visite des coupoles des quartiers scientifiques… font partie du programme.
Cette offre est valable dans la limite des places disponibles jusqu’au 30 décembre 2014. Pour ces deux offres, réservation par téléphone au 05 62 56 70 00.

Renseignements sur http://www.picdumidi.com

Hautes-Pyrénées (65). Pic du Midi de Bigorre.

Le point sur la Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi (RICE)…

Observation du Ciel au Pic du Midi. Ph. P. Compère

Observation du Ciel au Pic du Midi. Ph. P. Compère

251 communes dont d’aussi importantes que celles de Lourdes et Lannemezan, 65% du département des Hautes-Pyrénées, 87 500 habitants, 50 000 points lumineux concernés par l’amélioration des éclairages, telle est l’envergure qui a été donnée à l’ambitieux projet de RICE du Pic du Midi.

Le Syndicat départemental d’électricité des Hautes-Pyrénées qui intervient sur la totalité du territoire de la future Réserve et EDF ont signé en juin 2012 une convention de partenariat avec le Pic du Midi. Le 6 septembre dernier, les 251 communes impliquées par la RICE du Pic du Midi se sont formellement engagés dans la mise en place d’un nouveau mode d’éclairage durable et respectueux du ciel et de l’environnement nocturne. Acteurs majeurs, ils soutiennent et accompagnent les efforts engagés pour la création de la RICE du Pic du Midi. Le 25 octobre, une convention a engagé également le Parc national des Pyrénées dont la zone protégée couvre plus de la moitié de la zone coeur de la future RICE du Pic du Midi.

Mesurer et suivre la qualité du ciel

La zone de la RICE.

La zone de la RICE.

Le programme Gardiens des Étoiles a permis de mesurer la qualité du ciel étoilé durant les étés 2012 et 2013. Les données relevées ont par la suite été traitées par Bruno Charlier, responsable scientifique de la RICE du Pic du Midi, Géographe au laboratoire « Société, Environnement, Territoire » (UMR CNRS 5603) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), et par Nicolas Bourgeois, Chargé de Projet RICE au Pic du Midi, Doctorant Géographie-Aménagement à l’UPPA.
En parallèle, l’installation d’un réseau de stations automatiques de mesures (SENTINEL) permet de récupérer les paramètres météorologiques classiques et de mesurer en même temps la qualité du ciel étoilé. Ce réseau permettra d’évaluer l’impact des conversions d’éclairage engagées dans les vallées. A terme, 6 stations devraient être installées dans les Hautes-Pyrénées dans le périmètre de la RICE du Pic du Midi.

Une gouvernance de l’éclairage unique à l’échelle de la RICE… Lire la suite

Hautes-Pyrénées (65).

Parc national des Pyrénées. Le Parc national des Pyrénées signe deux conventions de partenariat avec la Régie du Pic du Midi et le Conservatoire botanique des Pyrénées et de Midi-Pyrénées.

Jacques Brune, André Berdou et François Fortassin ont signé les deux conventions à la Maison du PNP de Tarbes (65).

Jacques Brune, André Berdou et François Fortassin ont signé les deux conventions à la Maison du PNP de Tarbes (65).

Ces deux conventions ont été signées en présence de Jacques Brune, président du conseil syndical représentant le Conservatoire botanique, André Berdou, président du Parc national des Pyrénées et François Fortassin, président de la Régie du Pic du Midi.
La Régie du Pic du Midi et le Parc national des Pyrénées viennent de signer une convention de partenariat portant sur la Réserve Internationale de Ciel Étoilé (RICE), vendredi 25 octobre. Conscient de l’impact de la pollution lumineuse sur la faune, la flore, la fragmentation des habitats nocturnes et de l’importance de préserver la qualité de ciel étoilé dans sa zone cœur, le Parc national a été un partenaire actif depuis le début du projet. Aujourd’hui la convention de partenariat formalise les relations des deux structures. Le Parc national s’engage, entre autres, dans le suivi de la pollution lumineuse (opération « gardien des étoiles ») comme de son impact sur la biodiversité et s’implique dans les projets de coopération scientifique en association avec la régie du Pic du Midi. Il soutient également les projets de conversion de l’éclairage des communes de son territoire afin de les rendre conformes aux critères de la RICE. Cela permettra de limiter sensiblement la pollution lumineuse et son impact comme de réduire la consommation d’énergie et les dépenses liées. Enfin, des journées d’échange sur la connaissance et l’évolution des patrimoines seront organisées entre le Parc national et l’équipe d’animation du Pic du Midi.

Le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées et le Parc national des Pyrénées sont deux partenaires de longue date.

Pour mémoire, le Parc national a été un des membres fondateurs du Conservatoire. Afin de sceller ce partenariat, une convention définissant les actions communes à venir a été aussi signée le même jour.
Dans le cadre du projet « Atlas de la Biodiversité Communale », initié par le Parc national (inventaire de la faune et la flore sur plusieurs communes de son territoire), le Conservatoire botanique national apportera ainsi son appui technique. Il participera également au programme de conservation de la Subulaire aquatique piloté par le Parc national sur le massif de Néouvielle, en réalisant un bilan de l’état des populations pyrénéennes et en menant les actions de conservation des graines et de mise en culture. Les deux établissements œuvreront aussi de concert pour améliorer les connaissances sur les fougères, les mousses et les lichens des vieilles forêts de la zone cœur du Parc national.
Dans le cadre de l’Observatoire pyrénéen du changement climatique de la Communauté de travail des Pyrénées, le Parc national et le Conservatoire botanique national mettront en place deux placettes de suivi des combes à neige, milieux sensibles aux variations d’enneigement, en vallées de Cauterets et d’Ossau. Le Conservatoire botanique national étudiera les pratiques de cueillette sur le territoire du Parc national. Enfin, les deux établissements s’organisent pour échanger leurs données sur la flore et sur les habitats naturels.

Hautes-Pyrénées (65).

Le Pic du Midi tout près des étoiles !

Le Pic du Midi domine la chaîne des Pyrénées. Ph. P. Compère.

Le Pic du Midi domine la chaîne des Pyrénées. Ph. P. Compère.

En 2011, le Pic du Midi de Bigorre s’est engagé dans une démarche d’amélioration continue. Trois axes fondamentaux et quatre grands projets en sont ressortis. Tout est désormais en ordre de marche pour que ses projets voient le jour. Il en va de l’avenir du Pic et de tout un territoire.

Un véritable projet d’entreprise

Cette démarche de définition du projet et de la stratégie de la Régie du Pic du Midi a été conduite par les administrateurs, l’encadrement et les salariés de l’entreprise avec la participation des représentants du personnel. 17 groupes ont été constitués et 42 salariés (sur une équipe de 50 personnes) ont été associés à la définition du projet d’entreprise. Ils ont construit un plan d’actions déclinant par services les axes stratégiques de l’entreprise, s’engageant ainsi dans une démarche commune de développement de la qualité et de la performance.
De cette démarche, un enseignement majeur ressort : au-delà de tous les mots, les salariés sont fiers de faire partie de l’histoire du Pic. Pour eux, son activité est un véritable défi, un combat de tous les jours contre les éléments. Ce challenge quotidien se double d’une exigence d’exemplarité, le Pic du Midi en tant que moteur économique du territoire et de part sa notoriété, étant en permanence sous le feu des projecteurs.

Voir toujours plus haut… Lire la suite