Lourdes (65). Coup de projecteur sur la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

Elle permet d’accueillir 1 500 fidèles !

L'entrée de la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

L’entrée de la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire.

La basilique Notre-Dame-du-Rosaire est la seconde en date des trois basiliques de Lourdes, plus important centre de pèlerinage des Hautes-Pyrénées et de France, depuis les apparitions de Lourdes.

Située devant, et en contrebas de la basilique de l’Immaculée-Conception, elle a été construite de 1883 à 1889 sur les plans de Léopold Hardy et consacrée en 1901 pour pallier le manque de place dans cette dernière, au regard du nombre croissant des pèlerins. Cependant elle se révéla elle-même insuffisante, ce qui décida une cinquantaine d’années après les autorités ecclésiastiques à faire construire l’immense basilique souterraine Saint-Pie X sous l’Esplanade du Rosaire.
L’architecte choisi, Léopold Hardy, devait tenir compte de multiples contraintes, et en particulier celle de ne pas occulter la Basilique de l’Immaculée-Conception. De style romano-byzantin, son plan est en forme de croix grecque et permet d’accueillir 1 500 fidèles.
Vers l’extérieur, elle s’ouvre sur une vaste esplanade (dite « Esplanade du Rosaire ») pouvant rassembler quelques 80 000 visiteurs, encadrée par deux rampes d’accès en hémicycle supportées par des structures en arcades permettant de gagner la basilique de l’Immaculée Conception, située au-dessus. Les arcades supportent des statues datant des années 1910 à 1914, de bas en haut et symétriquement disposées : Saint Pierre et Saint Paul, Saint Martin et Saint Rémi, Saint Louis-Marie Grignion de Montfort et Saint Vincent de Paul, Sainte Anne et Saint Joachim, Saint Hyacinthe et Saint Bernard, enfin Saint Jean Baptiste et Saint Jean l’Apôtre.
Autour de la coupole centrale, les deux bras du transept et le chœur sont percés de chapelles rayonnantes ornées de mosaïques réalisées par Giandomenico Facchina, dont une partie en émaux de Briare, qui aident à méditer les quinze Mystères du Rosaire (plus précisément les mystères joyeux, douloureux, glorieux), dessinés par des artistes différents sur un espace de treize années.

Visite de la Basilique. Photos Philippe Champion

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lourdes (65). Pèlerinage de l’Ordre de Malte.

Visite du Patriarche Maronite lors du pèlerinage de l’Ordre de Malte.

Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï.

Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï.

« Le Secours catholique Caritas constitue un appui essentiel dans le travail socio-pastoral que nous menons au Liban », a déclaré lundi le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï, lors de sa première visite à la Cité Saint Pierre de Lourdes.

Accompagné par le président de l’Ordre de Malte du Liban, le Patriarche a pris le temps d’échanger avec l’équipe de la Cité Saint Pierre et de la délégation du Secours catholique Pyrénées-Gascogne à propos de la situation au Liban et dans les pays voisins.
Le Patriarche a rappelé que le Liban est le seul pays du Moyen-Orient où musulmans et chrétiens vivent sur un pied d’égalité, dans le cadre d’un État multiconfessionnel. « Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre cette expérience, et transmettre nos valeurs, dans le respect des différences de chacun », a-t-il souligné. De son côté, le président de l’Ordre du Malte du Liban a décrit l’action menée par son association au pays des cèdres pour aider à la fois les réfugiés de Syrie et les populations déshéritées du Liban.
A l’issue de la visite, après s’être recueilli sur la tombe de Jean Rodhain, fondateur du Secours catholique, le Patriarche Béchara Boutros Raï a planté un cèdre du Liban dans le sol de la Cité Saint Pierre, au pied de la cathédrale de verdure.

Lourdes(65). Pélerinage International de l’Ordre de Malte.

Pèlerinage International de l’Ordre de Malte, du 2 au 6 mai 2014, en présence du Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï, président de la Congrégation pour les églises orientales au Vatican.

Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raïs a visité la Cité Saint Pierre de Lourdes.

Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï a visité la Cité Saint Pierre de Lourdes.

Ce pèlerinage réunit plus de 9000 pèlerins dont 2000 malades, représentant plus de 50 nationalités en provenance des cinq continents. Aujourd’hui encore, l’Ordre de Malte demeure fidèle à ses principes fondateurs que résume la devise : « Protection de la foi et service des pauvres ».

L'emblème de l'ordre de Malte.

L’emblème de l’ordre de Malte.

Ces principes se concrétisent par le travail bénévole effectué par les Chevaliers et les Dames de l’Ordre dans le domaine de l’aide humanitaire et médico-sociale. L’Ordre exerce sa vocation dans plus de 120 pays à travers le monde. On reconnaît aisément ses pèlerins, grâce notamment aux grandes capes noires que portent les hospitalières et qui rappellent celles portées par les premiers hospitaliers, dont la mission était d’accueillir et de soigner les pèlerins de Terre sainte au XII° siècle.
Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Raï s’est rendu pour la première fois à la Cité Saint Pierre, antenne du Secours catholique à Lourdes, dans le cadre de son pèlerinage dans la ville mariale avec l’Ordre de Malte. Cardinal et président de la Congrégation pour les églises orientales au Vatican, le Patriarche a été accueilli à la Cité Saint Pierre par l’équipe des permanents de la Cité, par l’évêque émérite Mgr Lacrampe, ainsi que par des représentants de la délégation de Pyrénées-Gascogne et du pôle Moyen-Orient du Secours catholique. Il a retrouvé aussi le père Pierre Grech, ancien secrétaire du Patriarche latin de Jérusalem, et Raymond Abboche, bénévole libanais de la Cité Saint Pierre, qu’il a côtoyés au Proche Orient. Le Patriarche a visité la Cité, se recueillant sur la tombe de Jean Rodhain, fondateur du Secours catholique, et a présidé un temps de prière à la chapelle Sainte Bernadette.

Les temps forts

Des milliers de pèlerins sont présents chaque année.

Des milliers de pèlerins sont présents chaque année.

Dimanche 4 mai, la messe internationale a été présidée par le Cardinal Béchara Boutros Raï, Patriarche de l’Eglise Maronite, où 200 libanais étaient présents. Une messe retransmise en direct sur la télévision libanaise MTV. A 18h, s’est déroulée, à l’hémicycle Sainte-Bernadette, une conférence ouverte au public, sur le thème « Les chrétiens d’Orient sont-ils dans l’impasse ? ». Cette dernière était organisée par le pèlerinage de l’Ordre de Malte, en partenariat avec La Revue des Deux Mondes, en présence du Cardinal Béchara Boutros Raï et de Mgr Nicolas Brouwet, Evêque de Tarbes et Lourdes.
Lundi 5 mai à 9h45 : messe pour les malades à la basilique Saint-Pie X.