Montagne Pyrénées. Pic du Midi de Bigorre (65).

Le Pic du Midi a 15 ans et plein de projets !

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Panoramique depuis le Pic du Midi de Bigorre. Ph. P. Compere.

Le Pic du Midi fête cette année ses 15 ans d’ouverture au grand public. Grands Sites de Midi- Pyrénées, il porte l’image de toute une région à travers le monde. Plus d’1,5 million de touristes sont montés au Pic en 15 ans, dont 108 718 en 2014. Ces 15 ans sont l’occasion de faire le point sur les grands projets qui animent actuellement le site.

UNESCO : nomination d’une série d’Observatoires de Haute-Montagne

Il y a un an, le Comité syndical décidait de lancer le dossier de demande d’inscription du Pic du Midi au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO. L’université Paul- Sabatier (Toulouse 3) ainsi que l’Observatoire Midi Pyrénées ont également décidé de porter ce projet.
Cette démarche permettra de :
• Donner une dimension nouvelle au site ainsi qu’une reconnaissance internationale prestigieuse
• Offrir des perspectives de développement prometteuses
• Définir une protection maximale du site et une politique de conservation de qualité
• Transmettre un patrimoine authentique et intègre aux générations futures
• Mettre en place un système de gestion qui rassemble tous les acteurs du site pour un développement concerté et durable.
Le premier Comité de pilotage qui réunit près de 60 personnes, s’est tenu le 19 janvier dernier sous la Présidence de la Préfète des Hautes-Pyrénées, du Président du Syndicat Mixte du Pic du Midi et du Président de l’Université Paul Sabatier. Un Groupe projet a été défini et un Comité Scientifique a été mis en place. Le cabinet MCC Héritage accompagne le Pic du Midi dans sa démarche.
Il a été décidé lors de ce Comité de Pilotage de donner un caractère prioritaire à une approche de la candidature UNESCO, sous la forme d’une série transnationale des “Observatoires de Haute Montagne”.
Dans ce processus d’inscription, le Pic du Midi est partenaire de deux autres observatoires de renommées internationales qui sont Aura Observatory au Chili et Canarian Observatories en Espagne. Les critères d’éligibilité prioritaires retenus devraient permettre aux trois sites de postuler sur une inscription au titre des paysages culturels.
Deux autres observatoires (California Observatories aux USA et Mauna Kea Observatory à Hawaï) ont également été contactés pour, ultérieurement, compléter notre série.
De plus dans le cadre de l’étude thématique commandée par l’UNESCO à l’ICOMOS-UAI (vol. 2), le Pic du Midi a été inscrit en septembre dernier par l’UNESCO sur son site internet « Portal to the Heritage of Astronomy » (http://www2.astronomicalheritage.net). Cette inscription est une première étape, les sites retenus devant disposer d’une valeur astronomique et d’une identité naturelle suffisamment forte pour pouvoir être ensuite accompagnés par l’UNESCO dans la rédaction de leur dossier de candidature au Patrimoine de l’Humanité.

Hôtellerie des Laquets : une étude complémentaire d’Atout France… Lire la suite

Hautes-Pyrénées (65).

Le Pic du Midi de Bigorre fête ses coupoles !

Les prochaines Journées du Patrimoine, les 14 et 15 septembre, seront l’occasion pour le grand public de découvrir le Pic du Midi « de l’intérieur ».

L’Université Paul Sabatier, l’Observatoire Midi-Pyrénées et le Pic du Midi vont en effet célébrer le centenaire du Télescope 60 cm et le demi-siècle du Télescope 1m et à cette occasion ouvrir les portes de ces deux coupoles.
Depuis le début de l’été, les coupoles T60 et T1M suscitent l’intérêt et la curiosité des visiteurs. L’équipe de graffiti 65ers (« soixantecinqueurs ») de Tarbes les a décorées, le T60 en stormtrooper et le T1M en igloo, leur redonnant ainsi une nouvelle jeunesse, l’image du graffiti étant associée à la modernité, à la jeunesse ou encore aux défis.
Les 14 et 15 septembre prochains entre 15h et 19h, le grand public pourra exceptionnellement découvrir l’intérieur de ces coupoles. Des scientifiques de l’Observatoire Midi-Pyrénées seront présents pour expliquer le fonctionnement et l’histoire de ces deux coupoles. En outre, des animations scientifiques ouvertes à tous sont prévues samedi et dimanche à 14h.
Deux conférences de 30 minutes sont ainsi organisées : la première donnée par Jean-Christophe Sanchez racontera l’histoire du T1M et du T60 ; la deuxième portera sur les sciences modernes et sera donnée par François Colas.
Afin de fêter dignement l’événement, 150 ballons biodégradables seront lâchés à midi depuis les terrasses du Pic du Midi (50 ballons pour le 1m et 100 ballons pour le T60).

Trois ânes en vedette, véritable bête de l’impossible… Lire la suite