Midi-Pyrénées. Entre Pic du Midi (65) et Cité de l’Espace (31).

Contempler le Ciel et découvrir l’Espace… Le Pic du Midi de Bigorre (65) et la Cité de l’Espace à Toulouse (31) proposent le « Pass Ciel » !

Observation des étoiles au Pic du Midi. Ph. P. Compère.

Observation des étoiles au Pic du Midi. Ph. P. Compère.

Cet été, le Pic du Midi et la Cité de l’Espace, proposent aux petits et aux grands de s’initier à l’astronomie et l’espace avec le « Pass Ciel », un billet groupé à tarif préférentiel. Une idée de sorties pour les familles et l’occasion de découvrir ou redécouvrir sa région à moindre coût !

Le « Pass Ciel » est vendu à l’accueil de chaque site au prix de 50,50 € pour un adulte (au lieu de 60 €) soit 15% de réduction, et 35,50 € pour un enfant de 5 à moins de 12 ans (au lieu 40,50 €). Acheté une première fois, il permet de se présenter au deuxième site sans passer en caisse. Un véritable gain de temps.
L’objectif du « Pass Ciel » est de faire découvrir au plus grand nombre, de manière accessible et divertissante, le ciel et l’espace, tout en mettant en valeur le formidable potentiel astronomique de la région Midi-Pyrénées.
Informations pratiques « Pass Ciel » : billet non nominatif et non daté valable jusqu’au 5 octobre 2014 pour le Pic du Midi et jusqu’au 30 mai 2015 pour la Cité de l’espace.

Quelques dates à retenir…

Cité de l’Espace : Nocturnes chaque jeudi du jusqu’au 28 août inclus (ouverture en continu de 10h à 23h : tarif sans supplément). Plus d’infos sur http://www.cite-espace.com/#nocturnes. Nuit des Étoiles le 1er août de 19h à minuit : grande soirée d’astronomie en accès libre.
Pic du Midi : Soirées étoilées les 29 et 31 juillet, 3, 5, 7, 14, 16, 19, 21, 23, 26, 28 août, 13, 20 et 27 septembre. Journées du Patrimoine les 13 et 14 septembre. Plus d’infos sur http://www.picdumidi.com.

Publicités

Montagne Pyrénées. Les chiens de Montagne à l’honneur en Vallée du Louron (65).

3ème édition de Chiens de Montagne en Louron mercredi 30 juillet !

Démonstration de dressage sur un troupeau.

Démonstration de dressage sur un troupeau.

Le rendez-vous pyrénéen des amateurs de chiens de travail est calé au cœur de l’été. Près de 30 chiens dédiés aux populations montagnardes, pour le travail ou les loisirs, investissent la station de Val Louron pour vous montrer leur savoir-faire !

Cette 3ème édition estivale met les chiens de chasse à l’honneur. Parmi les chiens d’arrêt du Sud-Ouest, le braque français de type Pyrénées se distingue par son gabarit léger. Digne descendant des chiens d’arrêt de Gaston Fébus, il en a gardé la rusticité, et un flair  » inné  » allié à une douceur de caractère. Les démonstrations de quête et arrêt sur volatile se feront aussi par des braques de l’Ariège, plus puissants et aussi efficaces. Une meute de chiens courants Ariégeois complètera ces présentations cynégétiques, à la visibilité parfaite sur les pentes de la station.

L’été est la saison des randonnées.

C’est le moment de vous initier à la cani-rando avec les chiens de traction, Sibérian Husky aux yeux vairons ou puissants Groenlandais. C’est si facile de marcher quand le chien vous tracte, ou tire sur un sulky votre matériel, vos sacs, ou vos tout-petits. Si par malheur vous vous perdez dans nos contrées, les chiens de recherche de personnes disparues en montagne pisteront votre odeur pour vous retrouver. Faîtes-en l’expérience, c’est impressionnant, et rassurant !

Qui dit Pyrénées dit pastoralisme… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Championnat du Monde de Descente en Skate.

5ème édition de Peyragudes Never Dies !

Les meilleurs peuvent atteindre les 110 kmh .

Les meilleurs peuvent atteindre les 110 km/h !

A Peyragudes (65), du 7 au 10 aout, près de 150 descendeurs (Skateboarders, streetlugeurs, classic lugeurs) venus des 4 coins du monde se réuniront à l’occasion de la 5ème édition de Peyragudes Never Dies, l’étape française du championnat du monde de Descente IDF (International Downhill Fédération).

La course aura lieu sur la nouvelle route d’accès à la station de Peyragudes, dans les Hautes Pyrénées. Les 150 descendeurs auront 4 jours pour s’affronter sur une piste de 3 km de long. Les plus rapides pourront atteindre les 110km/h sur une descente de près de 12% !
Au sein de la compétition, les français se bâteront,en sus, pour le titre de « Champion des Pyrénées » puisque c’est aussi une étape régionale du championnat de France.

Plus de 140 descendeurs de plus de 24 nationalités

Ils viendront se battre pour remporter la victoire et marquer de gros points pour le titre mondial. De beaux duels en perspective et du grand spectacle dans un cadre naturel magnifique. Ces quatre journées sont ouvertes aux licenciés de l’International Downhill Fédération. Aussi ce sont des concurrents aguerris qui en découdront sur cette route pour atteindre des vitesses supérieures à 110 km/h pour certains.

La nouveauté

Le parcours sera cette année rallongé de 300 mètres pour offrir une ultime courbe à 90 degrés avant la ligne d’arrivée. Les riders arriveront lancés a plus de 100 km/h dans cette courbe… Spectacle garanti !

Peyragudes Never Dies, c’est aussi… Lire la suite

Equitation. Haras national de Tarbes (65).

Benjamin Aillaud, 8ème au CAIO d’Aix la Chapelle (GER) et Maître incontesté des 2 épreuves de maniabilité en attelage !

Benjamin Aillaud sur le parcours de maniabilité.

Benjamin Aillaud sur le parcours de maniabilité.

Le CAIO d’Aix la Chapelle, concours prestigieux du circuit mondial regroupe chaque année les 25 meilleurs mondiaux en Dressage, CSO, complet, voltige et attelage à 4.

C’est donc un véritable succès pour le Team Tarbais qui non seulement termine 8ème du classement général individuel (à une poignée de points de la tête) et qui remporte brillamment les 2 épreuves de maniabilité du concours devant les meilleurs meneurs mondiaux.
Par équipe, Benjamin mène la France au pied du podium avec une très belle 4ème place; les Pays Bas remporte cette Coupe des nations devant la Hongrie et l’Allemagne. Et maintenant, dernière ligne droite pour la préparation des Jeux Équestres Mondiaux qui auront lieu dans 6 semaines à Caen. Bonne route au Team du Haras national de Tarbes mené par Benjamin !

Montagne Pyrénées. Hydroélectricité avec EDF.

Arrens-Marsous (65) : La conduite forcée en rénovation.

Les travaux ont débuté sur la conduite forcée.

Les travaux ont débuté sur la conduite forcée.

Dans Le Val d’Azun, EDF investit pour la maintenance et la sûreté hydroélectrique de l’aménagement d’Arrens.

L’Entreprise vient d’engager un grand chantier de maintenance et de sûreté sur la conduite hydraulique de l’aménagement d’Arrens. La période du chantier s’étend de juillet à fin octobre 2014. Les travaux consistent à remettre à neuf les peintures extérieures de la conduite forcée ainsi que les ouvrages de génie civil nécessaires à son bon maintien. Ce chantier nécessite l’arrêt des installations, c’est alors aussi l’occasion de remplacer et de rénover les équipements électromécaniques des usines.
Durant cette période, environ 40 salariés EDF et prestataires collaborent au bon déroulement de l’opération. Ce chantier de maintenance permet de réinvestir sur l’avenir et sur un outil de production permettant de couvrir la consommation domestique annuelle d’une ville moyenne de 30 000 habitants.

EDF dans le Val d’Azun…

EDF utilise l’énergie de l’eau pour produire de l’électricité propre et renouvelable. Depuis plus de 50 ans, l’hydroélectricité fait partie intégrante de la vallée. Elle en est même l’un des principaux moteurs économiques.
A partir du barrage de Migouélou situé à 2280 mètres d’altitude, l’eau est turbinée 7 fois par une chaîne composée respectivement des centrales de Migouélou, Tucoy, Plan du Tech, Arrens, Aucun, Nouaux et Lau-Balagnas avant de rejoindre le gave de Pau. L’eau ainsi turbinée par la chaîne hydroélectrique du Val d’Azun permet de produire l’équivalent de la consommation annuelle domestique d’une ville de 160 000 habitants, sans pollution, sans déchets, sans générer de gaz à effet de serre.
L’hydroélectricité dans le Val d’Azun représente une activité économique significative au travers des emplois directs (24 salariés), indirects et de la sous-traitance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lourdes (65). Astronomie avec L’Astro Club Lourdais.

Observation des étoiles.

Les membres de l'Astro Club Lourdais expliquent le monde des étoiles aux enfants.

Les membres de l’Astro Club Lourdais expliquent le monde des étoiles aux enfants.

En partenariat avec la Ville de Lourdes et le Pic du Jer, l’Astro Club Lourdais organise le samedi 2 Août 2014 la 24ème édition de la Nuit des Étoiles à partir de 20h30 au sommet du Pic du Jer. Gratuité dès 20h par le funiculaire avec l’accès direct au sommet pour une animation spéciale Nuit des Étoiles.

C’est la 24ème année, que l’Astro Club Lourdais participe à cette Nuit des Étoiles, et elle sera une nouvelle fois l’occasion de découvrir notre Univers, avec l’aide de tous les jeunes astronomes amateurs du Club Lourdais, qui vous guideront parmi les étoiles avec leurs instruments pointés vers les beautés du firmament. Cette année, les membres de l’Astro Club vous convient plus particulièrement à observer le ciel, avec les planètes Mars et Saturne, ainsi qu’un quartier de Lune qui s’invitent cette année dans cette 24ème édition. De plus, les 3 belles de l’été, Véga, Altaïr et Déneb, seront au programme de cette nuit d’observation, sans oublier les étoiles filantes des célèbres Perséides.

Une animation spéciale «Les comètes à l’origine des étoiles filantes».

 » Lors de cette Nuit des Étoiles, nous présenterons une animation sur ces astres primitifs et glacés que sont les comètes. Des témoins de la formation du Système solaire, mais aussi des astres chevelus à l’origine des fameuses étoiles filantes. Les questions ne manquent pas : d’où viennent les comètes ? Ont-elles apporté l’eau des océans sur la Terre ? De quoi sont-elles composées et ont-elles pu contribuer à l’émergence de la vie sur notre planète ? Une façon ludique et pédagogique de parler de l’Univers ! « , explique Philippe Pouzet, responsable du Club.

Maître mot des Nuits des étoiles, « le Plaisir »… Lire la suite

Montagne Pyrénées. Parc de la Préhistoire de Tarascon sur Ariège (09).

Du 28 juillet au 1er août, 1ère Edition du Préhisto’Loft !

Ils vont vivre une sacrée expérience !

Ils vont vivre une sacrée expérience !

Reconstituer un camp préhistorique tel qu’il existait il y a 14 000 ans, suivre le quotidien des hommes, femmes et enfants d’une tribu de l’époque, replonger dans un passé qui nous parait aujourd’hui encore mystérieux… tel est le pari lancé par le Parc de la Préhistoire de Tarascon sur Ariège.

C’est ainsi que du lundi 28 juillet au vendredi 1er août, 10 Cro-Magnons, forts de leur grande connaissance de la nature et aidés par un sens de l’orientation infaillible, vivront de leur chasse et cueillette. Les visiteurs pourront découvrir leur habitat, leur mode de vie, leurs gestes…
Si les premiers jours seront consacrés à l’installation du campement et à l’organisation du quotidien tel que l’aménagement des tentes, la collecte de plantes ou la fabrication de lampes, sacs et autres paniers, très vite, la tribu prendra ses repères et se préparera à la grande chasse d’été.
Fabrication de propulseurs, entraînement au tir ou préparation du matériel de pêche, les Cro-Magnons s’activeront sous les yeux des visiteurs. Ils seront ensuite prêts à partir à la chasse. A leur retour, il faudra là encore travailler : découper l’animal, nettoyer les peaux, les tanner, conserver et conditionner les aliments, réparer les armes cassées…
Afin de préparer leur grande réunion d’été qui se déroulera le jeudi 31 juillet jusqu’à minuit (soirée nocturne ouverte au grand public avec repas festif, contes et musiques préhistoriques), les Cro-Magnons graveront, décoreront, se pareront, fabriqueront des instruments de musique… Tout se mettra ainsi en place pour accueillir, autour d’un grand repas nocturne, la tribu invitée. Danse, chants, musique… la soirée s’annonce d’ores et déjà festive !
Le vendredi 1er août sera consacré au démontage du campement et la tribu se préparera à un long chemin. Comme on pourra le voir, la vie de la tribu ne s’arrête jamais !
Cette animation originale vient compléter la nouvelle exposition « Les Géants de l’Age de Glace » où mammouth laineux, bison des steppes, cerf mégacéros, lion des cavernes, renard polaire, lièvre variable, spermophile… ont fait une entrée remarquable.
Le Préhisto’Loft, une animation à ne pas rater qui devrait ravir petits et grands !

Informations pratiques

Parc de la Préhistoire de Tarascon sur Ariège. Tél, 05 61 05 10 10. Site, http://www.grands-sites-ariege.fr.
Ouvert tous les jours de 10h à 20h. Nocturne le 31/07 jusqu’à minuit. Fermeture annuelle le 11 novembre 2014.
Adulte : 10,80 €
Enfants (5 à 12 ans) : 6,90 €
Jeune (13 à 18 ans) : 8,30 €
Pass’ famille : 2 adultes + 2 enfants : 32 €
Réservation obligatoire pour la soirée du jeudi 31 juillet : 30 €/adulte – 20 €/enfant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.